Présent solaire

©IMAGINECHINA/AF

« Nous ne vivons pas dans le futur. C’est le reste du monde qui vit dans le passé. » L’innovateur suisse Bertrand Piccard, dont le tour du monde en avion solaire a captivé et fait rêver la planète en 2015 et 2016, ne mâche pas ses mots. Il a prouvé que le transport solaire est techniquement possible. Mais il reste à trouver les investisseurs et les décideurs institutionnels prêts à donner corps à l’aventure et, surtout, à mettre en place les cadres juridiques requis et à simplifier les démarches administratives, a-t-il expliqué à un large public à l’occasion de sa participation, aux côtés d’autres éminents orateurs, à la série d’exposés Big IdEAs, organisée par l’Agence internationale de l’énergie et accueillie par l’OCDE en septembre 2017

M. Piccard est le créateur et le visionnaire à l’origine du projet d’avion solaire. Un premier Solar Impulse a décollé en 2010, puis un Solar Impulse 2 en 2015, co-piloté par M. Piccard et André Borschberg. Leur périple s’est achevé en juillet 2016. Pour la toute première fois, un avion faisait le tour du globe sans carburant embarqué, propulsé uniquement par l’énergie solaire. M. Piccard fait le pari que, pour les vols courts-courriers, l’aviation électrique sera une réalité dans une décennie.

Docteur en médecine et explorateur, M. Piccard est un leader clairvoyant qui milite activement pour la durabilité. Il s’agit non seulement de technologie, mais aussi de croyance, de compréhension et de détermination, a-t-il déclaré aux membres du public avant de les inciter à se libérer des paradigmes existants pour se donner les moyens d’écrire l’avenir. Aujourd’hui, M. Piccard met à profit ses exploits de pionnier pour encourager l’investissement dans les énergies renouvelables et bâtir des alliances stratégiques de lutte contre le changement climatique. L’un de ses objectifs est une liste de mille solutions « rentables pour la protection de l’environnement », qu’il présentera au Sommet des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24), en Pologne, en 2018.

Le défi est de taille, mais M. Piccard a l’habitude : « Quand nous nous sommes lancés, les gens nous ont ri au nez. Nous nous sommes sentis comme Dumbo [avec notre avion solaire à grandes ailes]. Nous ne savons pas quelle route mène au but, c’est bien pour cela que nous devons toutes les emprunter. »

Références et lectures pour en savoir plus

Visionner l’exposé (en anglais) de Bertrand Piccard à l’occasion de Big IdEAs à l’adresse : https://youtu.be/NqFA4m7r-jI  

Voir aussi http://bertrandpiccard.com et https://solarimpulse.com/

Pour en savoir plus sur la série Big IdEAs, visiter www.iea.org/newsroom/events/bigideas/

Pour en savoir plus sur l’initiative Nouvelles approches face aux défis économiques (NAEC) de l’OCDE, visiter www.oecd.org/NAEC

Lire « With the sun on its wings » dans l’Observateur de l’OCDE n° 279, mai 2010, http://oe.cd/-b

© Observateur de l’OCDE n° 311, T3 2017




NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019