Le poids des faits

Direction de l'Education, de l'Emploi, du Travail et des Affaires Sociales
Si dans les pays de l’OCDE l’état de santé général s’améliore sur bien des plans, ce n’est pas le cas de l’obésité qui augmente rapidement presque partout. Cela dit, les niveaux varient énormément : au sommet de l’échelle on trouve que 25,1 % des femmes sont obèses aux États-Unis alors qu’en bas à peine 1,6 % des hommes sont considérés comme obèses en Corée. La prévalence de l’obésité a augmenté en flèche ces dernières années, surtout dans des pays comme l’Australie où 7,1 % des personnes de plus de 15 ans étaient obèses en 1980 et 18,7 % en 1995, ou comme le Royaume-Uni où le niveau est passé de 7 % en 1980 à 20 % en 1999. L’obésité est plus courante chez les femmes que chez les hommes dans deux tiers des pays de l’OCDE. Et ce problème tend aussi à être plus répandu dans les groupes socio-économiques défavorisés.
 Panorama de la santé, OCDE, 2001.



NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019