Cartographier les émissions de carbone

L'Observateur de l'OCDE

Cliquer pour agrandir

Depuis des décennies, les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) progressent. Un petit groupe de grands pays est responsable de l’essentiel de ces émissions mondiales.

Les émissions de CO2 des États-Unis ont régulièrement progressé au cours des années 1990, puis se sont stabilisées au milieu des années 2000. Elles se situaient à 5,7 milliards de tonnes en 2012. Le pays se positionne ainsi au deuxième rang mondial des émetteurs, derrière la Chine, première depuis 2006. Entre 2000 et 2012, les émissions chinoises sont passées de 3,3 à 8,2 milliards de tonnes. Plutôt que promettre des réductions, à l’instar de nombreux pays, en vue de la COP21, la Chine vise un pic de ses émissions vers 2030.

Les États-Unis et la Chine émettent à eux seuls plus que l’ensemble des pays européens de l'OCDE. Les émissions européennes sont longtemps restées stables aux environs de 4 milliards de tonnes, avec une légère baisse à partir de 2008. La plupart des pays affichent une diminution depuis la crise, tandis que les émissions chinoises ont continué à progresser. Le Japon, dont les émissions progressent lentement mais régulièrement, était en 2012 le deuxième pays de l'OCDE émetteur de CO2.

Voir le StatLink pour comparer plus de pays. Voir www.oecd.org/fr/environnement/cc

©L'Observateur de l'OCDE n°304 novembre 2015




NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019