Redoubler d’efforts

Source : OECD PISA 2003 database

Le redoublement est-il efficace ? La dernière édition du rapport annuel Regards sur l’éducation semble contredire les affirmations des professeurs et administrateurs scolaires, selon lesquelles le redoublement est un bon moyen pour les élèves de s’améliorer.
Les pays de l’OCDE ont des attitudes différentes à cet égard. Dans trois pays – l’Islande, le Japon et la Norvège – pas un élève n’a redoublé à l’âge de 15 ans. Huit autres pays n’ont qu’un nombre limité de redoublants.Dans la majorité des pays de l’OCDE, le redoublement est plus fréquent : dans le tiers des pays de l’OCDE, plus de 15 % des élèves ont redoublé une classe, selon Regards sur l’éducation. La France est en tête, avec plus de 38 % des enfants de 15 ans ayant redoublé au moins un an, suivie par le Luxembourg et la Belgique. En Espagne et au Portugal, il est fréquent qu’un élève redouble plusieurs fois. Les pays placés en tête de l’étude PISA de l’OCDE sur les résultats scolaires des enfants de 15 ans en lecture, mathématiques et science, comme la Finlande et la Corée, ont de faibles taux de redoublement, respectivement 2,8 % et 0,5%. La moyenne de l’OCDE est de 13,4 %. Regards sur l’éducation 2006, qui étudie les résultats, les ressources financières et humaines, l’accès et l’organisation des systèmes éducatifs, est disponible sur. www.ocdelibrairie.org. L'Observateur de l'OCDE N° 257, octobre 2006



NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019