La ventilation des émissions de carbone

L'Observateur de l'OCDE

Pour lutter contre le changement climatique, il importe que les décideurs sachent de quels secteurs proviennent les émissions de gaz à effet de serre. Notre graphique indique les principales sources d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) en Europe : électricité, activités de fabrication, ménages et transports. Si les émissions des ménages sont essentiellement produites par les énergies fossiles consacrées au chauffage, d’autres sources sont plus complexes.

La « production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et climatisation », qui est à l’origine de la majeure partie des émissions de CO2 (31 % environ), est le premier émetteur (hors ménages). Des politiques visant à passer à des énergies durables bas ou zéro carbone, bien que coûteuses, réduiraient efficacement les émissions du secteur de l’électricité.

Les activités de fabrication, deuxième source industrielle, sont responsables d’environ 22 % des émissions de CO2 dans l’atmosphère. Ces émissions proviennent de produits très divers : les « articles en caoutchouc et en matières plastiques et autres produits minéraux non métalliques » sont à l’origine de la part la plus importante des émissions du secteur (26 %), et les « produits métallurgiques de base et ouvrages en métaux » d’un quart des émissions environ (23 %). Le « coke et les produits pétroliers raffinés » en produisent 16 % supplémentaires, suivis par les « produits chimiques » (15 %).

Les transports arrivent en troisième position, la majeure partie des émissions (42 %) provenant des transports ferroviaires et routiers de voyageurs et de marchandises, ainsi que des transports par conduites.

Voir le StatLink pour des données plus précises.

Voir également www.oecd.org/fr/environnement/cc

©L'Observateur de l'OCDE n°304 novembre 2015




Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019