Retraite : le bon âge

Vous écrivez que la tendance est à l’allongement de la vie professionnelle, et que « la norme évolue vers le maintien d’une activité professionnelle » après l’âge habituel de la retraite (« Bienvenue aux candidats seniors », L’Annuel de l’OCDE 2014).

Mais cela ne signifie pas que l’âge officiel de la retraite devrait disparaître. Comme pour aller à l’école ou voter, celui-ci est un repère, pour l’action publique comme pour les décisions individuelles.

Certes, il est désolant que certains employeurs poussent les plus de 50 ans à la retraite anticipée pour faire des économies à court terme. La charge est alors transférée sur les deniers publics, et les compétences, l’expérience, la productivité des personnes concernées sont perdues. Les gouvernants devraient s’attaquer à ce problème par des mesures fiscales ou autres. Des personnes de plus de 60 ans en parfaite santé ne devraient pas non plus être obligées de partir si elles désirent continuer à travailler.

Mais sans âge de départ précis, beaucoup de seniors pourraient se sentir contraints de travailler encore, même s’ils n’en sont plus capables, ce qui peut générer un grand stress. La perspective de la retraite peut également être stimulante. Avec une date précise, les seniors sont incités à préparer leur retraite ; sans, ils risquent d’être découragés. Et si l’on vit plus longtemps, ce n’est pas forcément en bonne santé, et certains seniors doivent parfois s’occuper de proches encore plus âgés. Il est donc important de conserver un âge de départ officiel, qui ne doit pas devenir comme vous le suggérez « anachronique ».

R. J. Doyle, Dublin, Irlande 

©L'Observateur de l'OCDE n°299, T2 2014

Lire aussi :

Bienvenue aux candidats Seniors

Les commentaires et courriers peuvent être reformulés pour les besoins de la publication. Écrivez-nous sur observer@oecd.org ou sur ces portails: www.observateurocde.orgwww.oecdinsights.org, ou sur les autres portails mentionnés sur cette page.




Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019