Les PME à la peine

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Alors qu'elles représentent 90% de l'emploi dans les pays de l'OCDE, les petites et moyennes entreprises (PME) peinent à accéder aux financements des banques. 

Les petites et moyennes entreprises comptent au maximum 250 salariés, mais représentent quelque 90 % de l’emploi dans la zone OCDE. Pour relancer l’économie, il faudrait donc privilégier ces moteurs de l’activité.

Le financement doit évoluer. Contrairement aux multinationales qui continuent d’emprunter à de faibles taux, voire émettent des obligations, les PME y accèdent toujours difficilement. Selon Le financement des PME et des entrepreneurs 2013 : Tableau de bord de l’OCDE, elles ont généralement dû emprunter à des taux plus élevés en 2011 qu’en 2009-2010. Et l’écart de taux d’intérêt entre les PME et les grandes entreprises s’est également creusé dans beaucoup de pays.

Difficultés de financement

Selon une analyse de l’évolution des indicateurs financiers de 25 pays entre 2007 et 2011, les prêts aux PME n’ont que modérément augmenté dans beaucoup de pays développés, mais le financement des petites entreprises a progressé plus nettement dans les économies émergentes. D’après le rapport précité, la crise de la dette souveraine a probablement réduit encore les activités de prêt des banques en 2012-2013. Une amorce de reprise de l’investissement en capital-risque et capital de croissance a été observée, mais globalement, le niveau des prêts est resté inférieur à celui de 2007, avant la crise.

Le financement des PME et des entrepreneurs 2013 : Tableau de bord de l’OCDE présente une description détaillée des conditions financières proposées aux PME dans 25 pays.

Voir www.oecd.org/fr/industrie/pme

© L’Annuel de l’OCDE 2014

Retrouvez tous les articles de L’Annuel de l’OCDE 2014 en cliquant ici  

Lire aussi :

L'Annuel 2013

L'Annuel 2012

L'Annuel 2011




Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019