Pologne : récession peu profonde

La croissance a ralenti au second semestre de 2008 mais elle était encore positive au début de 2009. Compte tenu de la récession mondiale, l'activité se contractera probablement en 2009, encore que la récession devrait être relativement peu profonde.

Et ce pour plusieurs raisons : modeste dépendance à l'égard des échanges extérieurs, taux d'intérêt historiquement peu élevés, endettement assez faible du secteur privé, allégements d'impôt sur le revenu et réalisation de nombreux projets d'infrastructure liés aux transferts de fonds de l'Union européenne et au championnat de football en 2012. Les pressions sur les prix se sont intensifiées dernièrement, en raison notamment d'un repli marqué du taux de change, mais, avec l'accentuation du ralentissement de l'activité, elles devraient s'atténuer régulièrement.

Après la forte révision à la hausse du déficit des administrations publiques pour 2008, les perspectives budgétaires se dégradent nettement puisque le déficit ne fera que s'aggraver au cours des deux prochaines années. La dette publique se trouvant ainsi portée à un niveau proche de la limite de 60 % du PIB fixée par la Constitution, le gouvernement devra se tenir prêt à mettre en œuvre des mesures d'assainissement des finances publiques une fois que la reprise s'amorcera en 2010. Ces mesures devront s'accompagner d'un nouvel assouplissement monétaire.

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles de L'Observateur de l'OCDE sur la Pologne

Voir aussi www.oecd.org/pologne

Vous pouvez commander les dernières Perspectives économiques sur www.oecd.org/librairie

©L'Observateur de l'OCDE, juillet 2009




Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019