Quelques définitions

OCDE Observateur
Il existe plusieurs définitions de la biotechnologie. La plupart d’entre elles ont fait l’objet de critiques, d’approbations, de modifications et de toutes autres manipulations au fil des ans. A l’instar de celle sélectionnée au début de ce dossier spécial (page 17), nous présentons ici une liste de définitions qui, bien que datant des années 80, sont toujours de mise.
• «Canadian Environmental Protection Act (1985)»: la biotechnologie se réfère à l’application des sciences ou de l’ingénierie à l’utilisation directe ou indirecte des organismes vivants ou de leurs parties ou produits, sous leur forme naturelle ou modifiée.• «Biotechnologie : Rapport d’un Groupe de travail, Royaume-Uni (1980)» : l’application d’organismes, de systèmes ou de procédés biologiques aux industries manufacturières et au secteur des services.• «Biotechnology : A Dutch Perspective (1981)» : la science des procédés biologiques appliqués. La science des procédés de production reposant sur l’action de micro-organismes et de leurs constituants actifs et des procédés de production mettant en œuvre des cellules et des tissus d’organismes supérieurs.• «Biotechnology for Australia (1981)» : la conception, l’optimisation et la transposition à grande échelle de procédés biochimiques et cellulaires pour la production industrielle de composés utiles et pour des applications connexes.• «Rapport de l’OTA (Office of Technology Assessment) – Impacts of Applied Genetics (1981)» : l’ensemble des procédés industriels qui mettent en œuvre des systèmes biologiques. L’utilisation d’organismes vivants ou de leurs constituants dans des procédés industriels. • «Fédération Européenne du Génie Biologique (1981)» : l’utilisation intégrée de la biochimie, de la microbiologie et des sciences de l’ingénieur en vue de permettre une application technologique (industrielle) des capacités des micro-organismes, des cultures de cellules tissulaires et de parties de ceux-ci.• «UICPA (Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée (1981)» : l’application de la biochimie, de la biologie, de la microbiologie et du génie chimique aux procédés et produits industriels (y inclus les produits relatifs aux soins de santé, l’énergie et l’agriculture) et à l’environnement.


Données économiques

PIB +0,2% T4 2019
Échanges exp -0,1% ; imp -1,3% T4 2019
Inflation annuelle 2,3% janvier 2020
Chômage 5,1% janvier 2020
Mise à jour: 11 mars 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019