Les réseaux locaux

Les petites entreprises apportent une contribution essentielle à la croissance économique et à la création d’emplois. Elles deviennent particulièrement fortes lorsqu’elles se regroupent pour former des réseaux locaux ou des grappes d’entreprises spécialisées dans des filières complémentaires et solidement ancrées sur un territoire.

Un millier de responsables de l’action gouvernementale et de dirigeants d’entreprises implantées dans des districts industriels, représentant quelque 35 pays dont plusieurs en dehors de l’OCDE se sont réunis à Paris en janvier pour un Congrès mondial des systèmes productifs locaux. Le Congrès était organisé conjointement par le programme LEED de l’OCDE et la Délégation française à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR). « Les districts prouvent que chaque territoire est différent en ce qui concerne ses industries et ses structures. C'est pourquoi les politiques gouvernementales ne peuvent plus proposer une simple approche descendant du centre vers les autres niveaux. Chaque territoire doit donner naissance à ses propres initiatives et à des solutions sur mesure, » s’est ainsi exprimé le Secrétaire général de l’OCDE, Donald Johnston. Selon Dominique Voynet, le ministre français de l’aménagement du territoire et de l’environnement : « Le contexte de la globalisation rend plus nécessaire que jamais le besoin d'un rassemblement plus intense autour d'une identité et d'une réalité locales. Il constitue une incitation supplémentaire pour tous les acteurs locaux à coopérer, à participer et à s'investir ensemble. » D’autant plus que ces systèmes productifs aident à développer les économies locales, a-t-elle ajouté, prenant l’exemple d’un regroupement d’entreprises spécialisées dans les produits de la mer en Vendée, France, où 15 structures de petite taille, allant des pêcheries aux distribu-teurs, ont permis un accroissement de 87% des emplois entre 1993-98, alors que ce secteur connaît une réduction de 20% de ses emplois au niveau national.


Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019