Des marchés en fusion

Depuis quelques années, les regroupements d’entreprises ont de plus en plus souvent un caractère mondial, à tel point que les opérations transnationales de fusion-acquisition sont devenues en 1999 la composante la plus importante des flux mondiaux d’investissement direct étranger. On estime qu’elles ont représenté 92 % de l’IDE total en 1999, contre moins de 60 % en 1995.

Ces regroupements ont progressé rapidement dans les années 90, leur volume passant de US$153 milliards en 1990 à près de 1 000 milliards en 2000, et ils ont joué un rôle important dans la mondialisation et la restructuration des activités, avec une tendance croissante vers des opérations de très grande ampleur. Le développement des fusions-acquisitions internationales s’explique en partie par le fait que les entreprises ont tendance à céder ou à reprendre des actifs et des activités à l’étranger au lieu d’y investir dans la construction de nouvelles installations. Par rapport à la construction d’installations nouvelles, l’achat d’actifs existants présente l’avantage de permettre aux entreprises de prendre pied rapidement sur un marché en disposant immédiatement d’une masse critique d’installations de production et d’actifs incorporels dans une branche d’activité donnée. Plusieurs facteurs ont contribué à l’accélération de l’activité mondiale dans ce domaine : la libéralisation des échanges commerciaux et des mouvements de capitaux, les changements technologiques rapides et les progrès des technologies de l’information. Les privatisations et les réformes de la réglementation dans certains secteurs et services d’utilité publique comme les services financiers, les télécommunications et l’électricité ont également joué un rôle important.Le nouveau visage de la mondialisation industrielle. Fusions-acquisitions et alliances stratégiques transnationales, OCDE, 2001. © L’Observateur de l’OCDE, Nº228, Septembre 2001


Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 13 octobre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019