Séoul en trois points

Le programme de la réunion ministérielle de Séoul en juin sur l’avenir de l’économie de l’Internet est en préparation. Il s’articulera autour de trois thèmes :
« Nourrir la créativité ». Les débats porteront sur les questions suivantes : comment s’assurer que les infrastructures et cadres appropriés sont en place pour encourager la recherche et l’innovation, et encourager de nouveaux modèles de coopération au service de la croissance et de l’emploi ; comment fournir l’accès le plus large aux informations et contenus du secteur public et en permettre la réexploitation par le secteur privé ; comment renforcer la valeur de la cyberscience dans la politique de l’innovation et dans la Stratégie de l’innovation de l’OCDE.« Renforcer la confiance ». Internet ne peut se développer sans la confiance du public. Les gouvernements doivent agir en concertation pour formuler des pratiques et des politiques efficaces pour assurer la sécurité d’Internet, notamment pour lutter contre les logiciels malveillants. La conférence se penchera aussi sur les mesures permettant de responsabiliser les consommateurs en ligne, d’assurer l’équité des transactions et de lutter contre les fraudes. Les moyens d’améliorer et de gérer l’identité numérique, ainsi que de resserrer la coopération multipartite et transnationale pour la protection de la vie privée, de la sécurité et des consommateurs, seront également des sujets de discussion.« Tirer parti de la convergence ». Les plateformes de réseau pour les données, la voix et la vidéo, autrefois distinctes, convergent désormais vers une plateforme unique basée sur le protocole Internet. Cette convergence se traduit par un éventail de nouveaux services, une réévaluation des modèles d’entreprise et une évolution de la concurrence sur des marchés auparavant distincts. Les responsables politiques doivent par conséquent se pencher sur plusieurs enjeux, notamment : les principes directeurs requis pour la convergence et la transition vers la prochaine génération de réseaux à haut débit ; les orientations susceptibles d’aider les consommateurs à maîtriser la transition vers un réseau convergent tout en stimulant la concurrence ; les nouveaux défis et opportunités. ©L’Observateur de l’OCDE n° 268, juillet 2008


Données économiques

PIB +0,2% T4 2019
Échanges exp -0,1% ; imp -1,3% T4 2019
Inflation annuelle 2,3% janvier 2020
Chômage 5,1% janvier 2020
Mise à jour: 11 mars 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019