Travailleurs pauvres ?

La pauvreté a des aspects multiples, ce qui rend les comparaisons entre pays difficiles. Certains pays peuvent avoir un taux élevé de pauvreté, mais avec de brefs passages dans la pauvreté pour de nombreuses personnes. À l’inverse, ce taux peut être bas, mais avec une faible probabilité de sortir définitivement de l’état de pauvreté.
Comme le montrent les dernières Perspectives de l’emploi de l’OCDE, dans une majorité de pays ayant un fort taux de pauvreté, il existe également une grande mobilité des revenus vers le haut. En revanche, dans certains pays où la pauvreté est plus rare, la sortie de cet état peut être définitive, mais mener à une vie de faible revenu.La pauvreté peut être liée à l’âge, mais aussi au statut professionnel. Dans la plupart des pays, la durée et le degré de pauvreté relative est plus élevée pour les parents célibataires – particulièrement les femmes – et pour les individus ayant un faible niveau d’éducation. Les individus vivant dans un foyer où personne ne travaille risquent fortement de connaître la pauvreté à long terme. La présence de travailleurs occasionnels ou à temps partiel ne réduit pas beaucoup ce risque. Dans de nombreux pays, même les foyers comptant un travailleur à temps plein connaissent ce risque, mais la menace d’une pauvreté durable est bien moindre. La présence d’un travailleur à temps plein peut ne pas être suffisante pour garantir le ménage contre une pauvreté temporaire en France et aux États-Unis, ou même une pauvreté durable en Italie et au Portugal. Cependant, la présence d’un deuxième travailleur réduit fortement les risques de pauvreté dans tous les pays. L’Observateur de l’OCDE, n°256, juillet 2006


Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019