Russie

Dégradation du climat des affaires
En dépit d’un choc des termes de l’échange extrêmement favorable, la croissance du PIB a ralenti en 2005 et devrait décélérer très progressivement sur la période de projection.
Cette tendance reflète essentiellement une dégradation du climat des affaires, sous l’effet de diverses mesures prises par les autorités, à un moment où les contraintes de capacité commençaient déjà à avoir un impact sur les performances économiques.Dans ces conditions, il convient de ne pas céder aux pressions grandissantes en faveur d’un nouvel assouplissement budgétaire. La réduction de la taxe sur la valeur ajoutée actuellement envisagée par les autorités serait particulièrement inopportune, car elle viendrait stimuler une consommation des ménages déjà en plein essor, attisant d’autant l’inflation et risquant de miner la compétitivité.La banque centrale devra probablement durcir la politique monétaire et accepter un rythme plus rapide d’appréciation du rouble pour parvenir à ramener l’inflation sur une trajectoire de baisse. Une relance des réformes structurelles, soutenue par le maintien de la discipline budgétaire, pourrait en revanche redonner confiance aux investisseurs et contribuer à accroître la croissance potentielle.
Population (en milliers), 2004143 500
Superficie (en milliers de km²)17 075
MonnaieRouble
PIB (en milliards de US$), 2004581,4
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2003 72,0/58,8
Population active totale (en milliers), 200472 909
Régime politiqueFédération
IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200520062007
Croissance du PIB6,15,75,3
Inflation11,310,710,0
Solde budgétaire (% du PIB)7,34,02,5
Solde budgétaire primaire (% du PIB)8,34,83,2
Balance courante (% du PIB)12,39,25,5
Source: OCDE©L’Observateur de l’OCDE n° 252/253, novembre 2005


Données économiques

PIB -9.8% T3 2020
Échanges exp -17.7% ; imp -16,7% T2/T1 2020
Inflation annuelle 1,2% août 2020
Chômage 7,4% août 2020
Mise à jour: 5 novembre 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abonnez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019