Inaccessibles étoiles?

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

L’exploration spatiale est de nouveau sous les projecteurs médiatiques, grâce à la mission Cassini-Huygens sur Titan. Ce regain d’enthousiasme de la part du public s’avère crucial, d’autant plus qu’il permet à l’industrie spatiale de se remettre de certains échecs retentissants, comme la tragédie de la navette Columbia en 2003.
Mais ce type de missions spectaculaires ne doit pas faire oublier les difficultés auxquelles est confrontée l’industrie spatiale, qu’il s’agisse des fréquents surcoûts ou des coupes budgétaires. Dernièrement, d’après l’ouvrage, L’espace à l’horizon 2030 : quel avenir pour les applications spatiales ?, les fabricants de lanceurs et de satellites, ainsi que les prestataires de services de lancement et d’autres services d’amont ont été particulièrement éprouvés. En aval, les entreprises s’en sont mieux sorties. Les télécommunications et les services de navigation et de localisation par satellite tels que le système mondial de radiorepérage (GPS) ont connu une forte croissance. Cette branche représente d’ailleurs plus de 95 % du chiffre d’affaires de l’industrie spatiale, qui a augmenté de 140 % entre 1996 et 2002. Reste à savoir d’où viendra la demande en amont.Or, les innovations technologiques laissent entrevoir des perspectives nouvelles. On peut penser au tourisme spatial, dont il faudrait réduire les coûts encore très élevés et qu’il faudrait rendre plus sûr, pour les passagers comme pour les investisseurs privés. Surmonter ces obstacles ne relèvera peut-être bientôt plus de la science-fiction, comme l’a prouvé à sa manière le scientifique et entrepreneur sud-africainMike Melvill, qui a effectué le 21 juin 2004 le premier vol suborbital privé.L’ouvrage L’espace à l’horizon 2030 : quel avenir pour les applications spatiales ? est disponible sur www.ocdelibrairie.org. ©L’Observateur de l’OCDE, N°246/247, décembre 2004 - janvier 2005


Données économiques

PIB +0,2% T4 2019
Échanges exp -0,1% ; imp -1,3% T4 2019
Inflation annuelle 2,3% janvier 2020
Chômage 5,1% janvier 2020
Mise à jour: 11 mars 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes sur Issuu

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019