Suède : ressources sous-utilisées

L’économie suédoise a connu une sévère contraction, sous l’effet de la crise économique mondiale. Une reprise graduelle a commencé, mais la sous-utilisation des ressources économiques est très importante, et le chômage restera élevé pendant quelque temps. La confiance des consommateurs et des entreprises s’est améliorée au cours des six derniers mois, et les ventes au détail se sont redressées. Les conditions sur les marchés des capitaux se sont aussi améliorées, les marges sur les taux interbancaires et hypothécaires revenant à des niveaux plus normaux. Une accélération des prêts aux ménages s’est amorcée, tandis que le ralentissement des prêts aux entreprises se poursuit.

L’orientation de la politique monétaire est très dynamique et devrait le rester pour le moment. Les réponses budgétaires automatiques et discrétionnaires à la crise continueront de soutenir la demande, tout comme les mesures récentes visant à limiter le chômage de longue durée. Avec l’affermissement de la reprise, toutefois, des efforts d’assainissement budgétaire seront requis pour atteindre l’objectif d’un excédent budgétaire à moyen terme.


©L'Observateur de l'OCDE N° 276-277, décembre 2009-janvier 2010




NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019