Une histoire de la révolution égyptienne

©Droits réservés

Pour bien comprendre la révolution égyptienne de 2011, il faut voir en celle-ci le point d’orgue d’une série de révoltes qui ont jalonné la longue histoire de ce pays. Depuis cet angle, nous pouvons mieux appréhender l’acquisition progressive d’un libre arbitre et d’une conscience sociale.

©Droits

réservés

Les révoltés du Nil : Une autre histoire de l’Égypte moderne se lit comme un roman policier. Il est intéressant de noter que l’auteur a adopté le point de vue du peuple pour relater l’histoire mouvementée de l’Égypte depuis la fin du XVIIIe siècle, dans un fascinant exposé retraçant la naissance d’une conscience sociale populaire.

Des pharaons aux sultans, l’obéissance des Égyptiens au pouvoir était absolue et même sacrée car elle venait du ciel. L’individu n’existait pas. L’insurrection contre Napoléon a ouvert une première brèche : ce conflit existentiel coïncidait avec la découverte d’un nouveau modèle, séculaire et européen.

Mais les puissances occupantes se sont succédé, du bref retour des Ottomans et des Mamelouks en 1801 à l’occupation britannique qui suivit la recréation de l’État égyptien sous Méhémet Ali et Ismaïl Pacha.

Face à l’ordre colonial, le soulèvement patriotique de 1919 était un moment magique, qui n’appartenait qu’au peuple, raconte Mahmoud Hussein. Qu’arrivera-t-il à cette conscience de soi à peine éclose ? Au fil des pages, le lecteur découvre qu’elle sera rapidement arrachée au peuple, une nouvelle fois. De l’arrivée au pouvoir de Nasser, en 1956, à la chute de Moubarak, en 2011, c’est la tumultueuse histoire d’une conscience patriotique puis sociale qui se déploie dans ces lignes.

Après un mouvement sans précédent, le régime de Moubarak a été renversé, sans violence, en seulement trois semaines. Pour le peuple, les gouvernants ne sont désormais que des agents administratifs désacralisés tenus de rendre des comptes. Place Tahrir, au Caire, cet incroyable soulèvement populaire a libéré la conscience collective. « Chacun en son nom énonçait une vérité universelle. »

Qu’est-il arrivé à cette vague d’espoir collective ? Cet ouvrage captivant nous donne les clés de l’histoire.

Hussein, Mahmoud (2018), Les révoltés du Nil : Une autre histoire de l’Egypte moderne, Grasset, Paris, https://www.grasset.fr/les-revoltes-du-nil-9782246790778

© L’Observateur de l’OCDE n°316, T4 2018




Données économiques

PIB +0.5% T3 2019
Échanges exp -0.7% ; imp -0.9% T3 2019
Inflation annuelle 2.1% décembre2019
Chômage 5.1% décembre 2019
Mise à jour: 18 février 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019