Trappes : Voyage au cœur d’une communauté

Nicolas Anelka, Trappiste devenu star du foot GLYN KIRK / AFP

À 25 kilomètres de Paris, dans les Yvelines, la ville de Trappes comptabilise le plus grand nombre de départs pour la Syrie en Europe. Comment cette ville, lieu de naissance de nombreuses célébrités françaises comme Jamel Debbouze, Omar Sy, Nicolas Anelka ou encore Sofia Aram, en est-elle arrivée à ce triste record ?

C’est l’une des questions que se sont posées Raphaëlle Bacqué, grand reporter au Monde, et sa collègue Ariane Chemin. Ensemble, elles ont passé une année à Trappes, pour tenter de comprendre l’évolution de cette communauté et d’en rendre compte dans un livre*, dont Raphaëlle Bacqué est venue parler au Forum de l’OCDE.

Développés dans les années 1960, les nouveaux quartiers de Trappes sont pensés comme une utopie urbaine par sa mairie, communiste depuis 1944, avec des bâtiments bas et des espaces verts pour éviter les inconvénients de la banlieue. Mais, au fil des années, les familles françaises et d’origine italienne ou portugaise quittent la ville, et le taux de la population nouvellement immigrée progresse de 325 % entre 1968 et 1975. Au cours des années 1980, la délinquance croît à mesure que s’étiole la mixité sociale. Et pendant les deux décennies suivantes interviennent des événements qui finiront de retrancher et d’isoler la ville. Dans les années 1990, le grand lycée, qui accueillait à la fois les enfants de Trappes et ceux des riches communes alentours, est doublé d’un second lycée vers lequel s’exilent tous les élèves de la classe moyenne et aisée. Puis, au début des années 2000, un nouveau maire, socialiste, gagne la ville contre la promesse de construire une grande mosquée à Trappes. Là où le parti communiste avait longtemps organisé le social dans la ville, c’est la religion, un islamisme proche des Frères musulmans, qui va s’immiscer.

Et la communauté sociale, économique et géographique constituée par cette ville a ainsi dérivé vers un communautarisme religieux. Aujourd’hui, comme le raconte Raphaëlle Bacqué, les habitants de Trappes disent : « Nous sommes entre pauvres ». C’est une commune qui revendique maintenant son enfermement : rien n’en sort (l’auteure raconte que pendant une année entière, le sujet de son livre, resté secret, n’a pas fuité, protégé par la barrière étanche du périphérique) et rien n’y rentre. Et pour ceux qui en sont sortis, comme les stars de l’écran ou du sport qui ont bénéficié d’une époque plus propice à l’intégration et à la mixité, il est difficile de revenir : on leur en veut.

Comme le résume Raphaëlle Bacqué, Trappes « est comme un laboratoire des tentatives et des échecs des politiques publiques dans nos banlieues ». Ou, comme le constatait plus amèrement un habitant de la ville présent dans le public du Forum, « Si beaucoup des enfants des Trappes sont partis en Syrie, c’est que les politiques publiques ont complètement abandonné la ville. »

Initialement publié sur Les Essentiels de l'OCDE, juillet 2018.

Références et liens

Raphaëlle B. et A. Chemin (2018), La Communauté, Éditions Albin Michel, Paris.

Voir la session du Forum de l’OCDE 2018 « Rencontre avec l’auteur : La Communauté (avec Raphaëlle Bacqué) »

Travaux de l’OCDE sur le développement régional, urbain et rural




Données économiques

PIB +0.6% T2 2018
Échanges exp +2.7% ; imp +3.0% T4 2017
Inflation annuelle 2,9% juillet 2018
Chômage 5.3% juillet 2018
Mise à jour: 11 sept 2018

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Regarder la conférence de presse finale de la réunion ministérielle de l'OCDE 2018.
  • Coopération internationale, croissance inclusive et transformation digitale sont les thèmes clés du Forum de l’OCDE, les 29 et 30 mai, sous la bannière « Ce qui nous rapproche ». La Réunion du Conseil au niveau des Ministres se tiendra les 30 et 31 mai : présidée cette année par la France, elle explorera notamment la question du multilatéralisme.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2018