Cybersécurité

Si le numérique est un levier d’innovation et de productivité, il pose des problèmes de sécurité, la vulnérabilité sur internet pouvant entraîner des pertes financières et compromettre la vie privée et la réputation.

Les exemples ne manquent pas et concernent indistinctement entreprises, administrations et particuliers. En 2012, la compagnie pétrolière Saudi Aramco a mis plus de deux semaines à récupérer du virus qui a effacé plus de 30 000 disques durs connectés à ses réseaux internes. Les incidents de sécurité numérique peuvent être lourds de conséquence pour les entreprises privées : perte de compétitivité – en cas de vol de secrets d’affaires –, voire interruption d’activité – suite à des attaques par déni de service ou des sabotages. En 2007, l’Estonie a été victime de cyberattaques massives visant le parlement, les ministères, les banques et les médias. Un risque permanent pèse également sur les données personnelles des particuliers – coordonnées bancaires, dossiers médicaux – avec de potentiels dommages matériels ou moraux. Sans compter les fraudes financières.

La multiplication et la sophistication des incidents s’expliquent principalement par la migration vers le web des activités d’organisations criminelles transnationales. À cela s’ajoute le cyberterrorisme, le cyberespionnage industriel et l’« hacktivisme » – utilisation subversive de réseaux informatiques pour une cause politique.

Dans de rares cas, les incidents peuvent même coûter des vies, les systèmes de transport et les hôpitaux dépendant de plus en plus du bon fonctionnement des technologies et des infrastructures d’information et de communication.

L’OCDE, dont la dernière Recommandation sur la sécurité numérique date de 2002, énonce huit principes applicables à la gestion du risque numérique, notamment sur la responsabilité des acteurs, la coopération entre les parties prenantes et le rôle de l’innovation. L’Organisation invite les pays à adopter des plans nationaux qui recensent les mesures permettant de prévenir les incidents de sécurité, de les détecter, d’y répondre et d’assurer la reprise des activités, et à traiter la sécurité comme un risque économique.

Voir www.oecd.org/fr/internet/ieconomie/.

OCDE (2015), La gestion du risque de sécurité numérique pour la prospérité économique et sociale : Recommandation de l’OCDE et Document d’accompagnement, Éditions OCDE

©L'Observateur de l'OCDE n°307 T3 2016




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017