Plus de femmes en tête

Cofondatrice, 30% Club

Le 30% Club est un groupe de présidents, présidentes et PDG dont l’objectif est d’obtenir, par des actions volontaires, un meilleur équilibre entre hommes et femmes à tous les niveaux de leurs entreprises.

L’implication des entreprises est essentielle : elle porte la question au-delà des efforts de diversité des spécialistes pour l’intégrer dans la gestion globale des compétences. Il s’agit d’une approche collaborative pour susciter le changement.

Le 30% Club a été lancé au Royaume-Uni en 2010 avec l’objectif d’atteindre, fin 2015, 30 % de femmes dans les conseils d’administration des entreprises du FTSE-100. Le Club compte désormais 120 membres, et le pourcentage de femmes dans les conseils d’administration est passé de 12,5 à 23 %. Il reste donc du chemin à parcourir.

Le 30% Club ne croit pas aux quotas imposés et estime au contraire que les actions volontaires permettent d’obtenir des évolutions réelles et durables.

Le 30% Club devient une initiative internationale d’entreprises cherchant à développer un réservoir de femmes talentueuses pour des postes de direction. Il complète les efforts individuels des entreprises et les réseaux existants, et apporte en plus la collaboration et l’engagement visible de dirigeants d’entreprise.

La faible représentation des femmes aux niveaux de direction est un phénomène mondial. L’implication des entreprises, à partir d’un objectif mesurable, peut entraîner un changement de paradigme. Au-delà du Royaume-Uni, des Clubs 30%se sont formés aux États-Unis, à Hong Kong-Chine, en Irlande, ainsi qu’en Afrique australe et orientale. Cette année, de nouveaux clubs sont attendus au Canada, en Australie, en Malaisie, en Italie, en Pologne, au Japon et aux Émirats arabes unis.

Les entreprises devraient s’efforcer d’établir un meilleur équilibre entre hommes et femmes à tous les niveaux, ce qui exige des efforts soutenus de gestion des compétences et de développement d’un réservoir de femmes talentueuses.

Il faut redoubler d’efforts pour améliorer l’équilibre à tous les niveaux, hommes et femmes devant travailler ensemble pour obtenir un changement réel.

Pour plus d’informations sur le 30% Club, voir http://30percentclub.org

Suivez-nous sur Twitter @30percentclub

©L'Annuel de l'OCDE 2015




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017