Soutenir la croissance verte en Asie du Sud-Est

OCDE Observateur

Cliquer pour agrandir

L’économie florissante de l’Asie du Sud-Est représente un défi majeur pour l’environnement : durant les dernières décennies, son modèle de croissance a reposé sur une exploitation intensive des ressources. Son capital naturel représente plus de 20 % de sa richesse totale, contre 2 % en moyenne pour les pays de l’OCDE.

La hausse des taux de pollution menace la productivité et la santé, et la part des pays de l’ASEAN dans les émissions mondiales de gaz à effet de serre, relativement faible, devrait s’envoler. Mais la croissance verte exige beaucoup d’investissements, notamment dans les infrastructures. Singapour et la Malaisie pourront probablement mobiliser un financement intérieur et international, mais les pays plus pauvres doivent attirer des ressources provenant de l’aide publique au développement (APD) ou d’autres formes de financement public du développement.

L’APD finance déjà la croissance verte dans les pays de l’ASEAN mais, selon le Comité d’aide au développement de l’OCDE, son augmentation sera limitée au cours des prochaines années. Entre 2003-04 et 2009-10, les engagements d’APD pour les objectifs environnementaux en Asie du Sud-Est sont passés d’environ 2,5 à plus de 3,5 milliards USD, soit plus de 35 % des engagements totaux d’APD. Toutefois, durant la période 2011-12, les engagements d’APD, tant pour l’environnement que dans leur ensemble, ont nettement diminué, suivant une tendance observée dans d’autres régions du monde. Cependant, signe encourageant, l’APD mondiale a atteint le chiffre sans précédent de 135,2 milliards USD en 2014.

Voir www.oecd.org/fr/croissanceverte et www.oecd.org/fr/cad

©L'Observateur de l'OCDE n°304 novembre 2015




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017