Le coût des licenciements

Cliquez pour agrandir

Les pertes d’emploi sont coûteuses pour les individus comme pour la société. Les difficultés financières peuvent se traduire par exemple par des problèmes de santé et de criminalité. Les indemnités de chômage, l’aide à la recherche d’emploi et la formation peuvent contribuer à amoindrir l’impact personnel de la perte d’emploi, mais peuvent être coûteuses. En conséquence, les gouvernements cherchent également à protéger les salariés en amont contre la perte de leur emploi.

La législation sur la protection de l’emploi vise à réduire les effets négatifs de la perte d’emploi sur les salariés et sur la société en protégeant et pérennisant les emplois. Mais parfois, elle peut être excessivement rigide, décourageant la création d’emplois et empêchant une répartition efficace de la main-d’œuvre. Les gouvernements doivent ainsi trouver un bon équilibre entre flexibilité du marché du travail et protection des salariés.

L’OCDE produit un indicateur du degré de rigueur de la protection de l’emploi des travailleurs permanents. Il tient compte des lourdeurs procédurales imposées par la législation, des périodes de préavis, des indemnités de licenciement et du degré de difficulté des licenciements. Les États-Unis, ainsi que les autres pays anglophones régis par le droit commun comme le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, semblent s’être dotés de règles non restrictives pour les licenciements individuels, de même que la Hongrie. En revanche, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Portugal ont des règles de licenciement individuel bien plus rigoureuses que celles des pays médians, de même que la Chine, l’Inde et la Russie.

Voir www.oecd.org/fr/emploi

Voir aussi www.oecd.org/fr/els

©L'Observateur de l'OCDE n° 295, T2 2013




Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017