En bref T1 2014

Reuters

Attention aux inégalités –

Selon un rapport de l’OCDE, les inégalités de revenus et les divisions sociales pourraient se creuser encore, faute d’une mobilisation urgente des pouvoirs publics en faveur des plus vulnérables. Dans de nombreux pays, la gestion des retombées sociales de la crise se heurte à des contraintes budgétaires, et met sous tension les dépenses publiques liées au handicap, à la famille et au chômage (celles-ci ont augmenté dès le début de la crise). Les politiques sociales ont aidé nombre d’individus, mais en ont laissé d’autres sans protection ou presque.

Toute nouvelle coupe dans les dépenses réclame donc un examen attentif, selon le rapport, et l’engagement à long terme de restaurer l’équilibre des finances publiques ne doit pas être pris aux dépens d’un creusement des inégalités et des fractures sociales.

Aussi, les budgets et investissements sociaux devraient viser les plus démunis, et les coupes indifférenciées dans les transferts sociaux être évitées (en particulier les aides au logement et les allocations familiales, souvent vitales pour les familles de travailleurs pauvres et les parents isolés).

Pour plus d’informations sur Panorama de la société 2014, voir Panorama de la Société 2014 - La crise et ses retombées

– alors que les impôts augmentent

La crise a pressuré les budgets publics, entraînant très souvent des hausses d’impôts. Selon les derniers chiffres, l’impôt sur le revenu a augmenté dans 25 des 34 pays de l’OCDE au cours de trois dernières années. La pression fiscale moyenne sur le salarié moyen a augmenté de 0,8 point entre 2010 et 2013 pour atteindre 35,9 %, après un repli en 2007-10. Les augmentations les plus fortes en 2013 concernent le Portugal, en raison d’un relèvement des taux réglementaires, et la Slovaquie, où les cotisations sociales patronales ont été majorées. Les prélèvements sont aussi en hausse aux États-Unis, où les allègements de charges patronales ont pris fin.

L’Irlande, la Slovénie et la Suède enregistrent des hausses maximales dans l’imposition progressive des contribuables célibataires sans enfant, les baisses les plus fortes étant observées en Allemagne, en Hongrie et en Israël.

Pour plus de précisions et des résumés par pays, voir Les impôts sur les salaires 2014,

Économie

Selon les derniers indicateurs avancés, la croissance devrait rester sur une courbe positive, quoique lente, dans la zone OCDE. Les indicateurs avancés, construits à partir d’indicateurs comme les carnets de commandes, les permis de construire et les taux d’intérêt à long terme, montrent une croissance plus faible des économies émergentes.

Le PIB a augmenté de 0,6 % dans l’OCDE au quatrième trimestre 2013, comme aux deux trimestres précédents. La croissance est demeurée solide aux États-Unis (0,8 %) et au Royaume-Uni (0,7 %), stable au Japon (0,3 %), et s’est redressée de 0,3 à 0,4 % dans l’UE. Elle est de 0,1 % en Italie, soit la première hausse depuis 2011.

En février 2014, l’inflation dans l’OCDE a été de 1,4 % en glissement annuel, contre 1,7 % en janvier. Ce fléchissement reflète les prix de l’énergie, en recul de 0,4 % après une hausse de 2,1 % en glissement annuel en janvier.

Les échanges ont progressé dans la plupart des grandes économies au quatrième trimestre 2013, les exportations plus rapidement que les importations. L’augmentation respective des importations et des exportations a été de 2,4 % et 1,1 % en Allemagne, de 3 % et 1,4 % au Royaume-Uni et de 1,7 % et 0,4 % aux États-Unis. Les importations augmentent plus vite (+3,2 %) que les exportations (+1 %) au Japon. Les échanges reculent en Inde.

Le taux d’emploi dans l’OCDE a augmenté de 0,1 point, à 65,3 % au quatrième trimestre 2013, ce qui constitue la troisième hausse trimestrielle consécutive.

Le taux de chômage dans l’OCDE était de 7,6 % en février 2014, en baisse de 0,1 % par rapport à janvier. On dénombrait quelque 46 millions de chômeurs, soit 3,8 millions de moins que pendant le pic d’avril 2010. Le taux de chômage a baissé de 0,2 point, atteignant 25,6 % en Espagne, est resté stable en Allemagne à 5,1 %, et a progressé de 0,1 % aux États-Unis (6,7 %). Il a augmenté de 0,7 % en Corée (à 3,9 %), mais a diminué de 0,1 %, atteignant 3,6 % au Japon.

Voir les statistiques

Verbatim

Une reprise molle
Si les États-Unis s’en sortent mieux que l’Europe, il reste que la reprise y est la plus
molle jamais observée depuis 70 ans.

Jean Pisani-Ferry, Le Nouvel Observateur, 6 mars 2014

Une dure vérité
Il faut arrêter de croire que les gens votent FN par désespoir.

Lisette Sudic, Europe Écologie-Les Verts, Le Monde, 28 mars 2014, avant le second tour des municipales.

Divisions sur le libre-échange
« Le ton se durcit à l’encontre du libre-échange ».

Titre du Financial Times, 1er mars 2014   

***
La première chose à savoir sur les négociations commerciales, c’est qu’elles ne sont plus ce qu’elles étaient […]. Il n’y a plus tellement de protectionnisme à éliminer.

Paul Krugman dans International New York Times, 1er mars 2014

L’Internet du coût zéro ?
Une formidable technologie – l’Internet des choses – voit le jour et pourrait presque amener à zéro le coût marginal de production dans l’essentiel de la sphère économique, dans les vingt prochaines années.

Jeremy Rifkin, International Herald Tribune, 18 mars 2014

Pays en bref

Le Chili et l’Afrique du Sud doivent redoubler d’efforts pour combattre la corruption transnationale. Malgré des avancées dans l’application de la Convention anti-corruption de l’OCDE, aucune condamnation n’a encore été prononcée dans ces pays, selon deux études distinctes.

Les industries extractives, le pâturage, l’urbanisation et le développement automobile menacent le patrimoine naturel de la Colombie, selon le premier Examen environnemental de l’OCDE sur ce pays. Une autre étude en appelle à plus de concurrence dans les télécommunications, notamment la téléphonie mobile.

La République tchèque doit prendre de nouvelles mesures pour accélérer la convergence avec la zone euro, selon la dernière étude économique.

Deux rapports sur l’UE et la zone euro indiquent que les économies européennes sortent de la crise, mais le désendettement, la faiblesse du bilan des banques et le fort chômage pèseront sur la croissance en 2014-15.

La France doit faire plus pour promouvoir des emplois de qualité pour les seniors.

L’Italie a augmenté ses apports d’aide et inversé ainsi une tendance à la baisse, selon un examen du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE.

Restructurer le bilan des banques et des ménages, intensifier la politique d’innovation, notamment en y associant davantage les petites entreprises, et améliorer les politiques urbaines et territoriales : tels sont les principaux messages de trois nouveaux rapports de l’OCDE sur les Pays-Bas.

Le 12 mars 2014, l’OCDE a décidé d’ajourner les activités liées au processus d’adhésion de la Fédération de Russie à l’OCDE.

Les plans de réforme du secteur public de l’Espagne devraient permettre de renforcer les institutions du pays, et les propositions visant à accroître la transparence et éradiquer la corruption renforceront la confiance des citoyens, selon une étude de l’OCDE.

Selon un rapport, les questions de santé mentale coûtent chaque année au Royaume-Uni l’équivalent de 4,5 % de PIB en pertes de productivité, prestations et dépenses de santé. La Suisse doit revoir son approche de la santé mentale, notamment chez les demandeurs d’emploi.

Pour d’autres publications, voir la rubrique Livres ou Salle de Presse

L’emprunt souverain devrait reculer

Signe encourageant d’une possible détente de la crise, les opérations d’emprunt des administrations publiques de l’OCDE devraient diminuer avec le recul des besoins de financement. De 2 000 milliards USD en 2013, le besoin net de financement devrait être ramené à 1 500 milliards en 2014, chiffre le plus bas depuis 2007. Toutefois, les perspectives demeurent inquiétantes vu les incertitudes entourant l’assouplissement quantitatif : de fait, la dette négociable devrait remonter d’un point pour atteindre 77,1 % du PIB en 2014. La bonne nouvelle, c’est que les ratios d’endettement augmentent moins vite, voire se stabilisent. Voir Sovereign Borrowing Outlook 2014

Des progrès dans l’échange des renseignements fiscaux

En février, plus de 40 pays se sont engagés sur un calendrier précis pour l’adoption d’une nouvelle norme mondiale d’échange automatique de renseignements entre administrations fiscales, élaborée par l’OCDE. Également soutenu par le Conseil européen, ce projet aidera à lutter contre la fraude fiscale. Selon Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, « ces progrès sont une bonne nouvelle pour tout le monde ». Voir page 47.

Le tourisme : un enjeu

Selon l’OCDE, les gouvernements doivent reconnaître le rôle moteur du tourisme dans l’emploi et la croissance, et soutenir activement ce secteur qui représente
4,7 % du PIB et 6 % de l’emploi dans le monde développé. Les pays de l’OCDE totalisent une bonne moitié des arrivées de touristes internationaux (57 %) et des dépenses (54 %), mais leur part de marché régresse, notamment au profit de la région Asie-Pacifique. Voir Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE 2014

Best of

Bien que l’espérance de vie ait augmenté de plus de dix ans depuis 1949, le taux de naissances a diminué si rapidement que la cadence d’expansion de la population est actuellement égale, sinon inférieure à celle des pays d’Europe. Jusqu’à une date toute récente, aucune pression inflationniste ne s’est faite sentir […].
« Le Japon : le nouveau pays membre de l’OCDE », n° 10, juin 1964

©L'Observateur de l'OCDE n° 298, T1 2014




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016