Soigner le cancer

D’après un rapport intitulé Cancer Care: Assuring Quality to Improve Survival, les pays pourraient mieux faire dans la lutte contre le cancer. Cette maladie reste l’un des principaux enjeux de santé dans tous les pays de l’OCDE, où plus de 5 millions de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. 

Elle est responsable de plus d’un quart de la totalité des décès et, en années de vie potentielles perdues, fait plus de victimes que les infarctus et les AVC, chez les hommes comme chez les femmes.

Pourtant, selon les estimations, un tiers des malades pourraient être guéris s’ils étaient dépistés à temps et correctement soignés, et un tiers des cas pourraient même être évités grâce à des mesures de santé publique plus ambitieuses.

Les cancers absorbent actuellement environ 5 % des dépenses totales de santé. Étant donné leur incidence croissante, la prolongation de la survie et le coût élevé des nouveaux médicaments et technologies, les dépenses qu’ils entraînent devraient continuer d’augmenter. Mais les finances publiques ne sont pas les seules à en pâtir. Les malades du cancer et leurs proches doivent aussi faire face à des coûts financiers et sociaux non négligeables, qui hissent le coût économique global des décès prématurés et des incapacités dus au cancer à environ 900 milliards USD, davantage que pour les maladies du coeur.

Les caractéristiques d’une bonne prise en charge clinique du cancer sont connues : dépistage précoce, qualité du diagnostic et des traitements, suivi, soins palliatifs. Mais les stratégies préventives sont également vitales. Soutien psychologique et communication efficace entre équipes soignantes, patients et aidants, font partie de l’approche globale indispensable.

Comment concevoir le système de prise en charge du cancer afi n que tous les patients bénéficient de soins de qualité ? Comment faire en sorte que la qualité des soins s’améliore sans cesse ?

Certains pays sont en pointe dans la lutte contre le cancer. En témoignent les taux de survie et de mortalité. Cancer Care: Assuring Quality to Improve Survival vise à recenser les pratiques optimales, encourager la réforme des soins de santé et améliorer la performance dans la prise en charge du cancer.

Lire le livre: www.oecd-ilibrary.org/fr/social-issues-migration-health/cancer-care_9789264181052-en

Voir aussi www.oecd.org/fr/sante/

ISBN : 9789264181052 

© L’Observateur de l’OCDE n° 297 T4 2013




Données économiques

PIB +0.5% T2 2019
Échanges exp -1.9% ; imp -0.9% T2 2019
Inflation annuelle 1.6% septembre 2019
Chômage 5.1% août 2019
Mise à jour: 6 novembre 2019

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019