En bref T3 2012

Stopper l’évasion fiscale; Un tourisme plus vert; Verbatim; Économie; Pays en bref; Des perspectives encore fragiles; Inégalités éducatives; Best of


Stopper l’évasion fiscale

Un tourisme plus vert 

Verbatim 

Économie 

Pays en bref 

Des perspectives encore fragiles 

Inégalités éducatives 

Best of


Stopper l’évasion fiscale

La répression mondiale de l’évasion fiscale, qui a constitué l’une des rares éclaircies en cette période de crise, continue à progresser, selon plusieurs rapports remis aux dirigeants du G20 au sommet de Los Cabos, au Mexique.

Un rapport du Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales indique que des progrès significatifs ont été réalisés depuis le dernier sommet du G20 de Cannes, en novembre 2011. Le Forum mondial a désormais lancé plusieurs enquêtes pour s’assurer de la mise en oeuvre effective de l’échange d’informations transfrontière.

Un rapport supplémentaire de l’OCDE indique que l’échange d’informations fiscales entre pays s’est amélioré. L’OCDE a également annoncé une nouvelle intiative sur l’utilisation frauduleuse de formes juridiques d’entreprises, telles que les sociétés-écrans. Elle traitera également les question d’érosion de l’assiette fiscale et des transferts de profits par les entreprises multinationales.

Selon le Forum mondial, plus de 800 accords d’échanges d’informations transfrontières ont été signés à ce jour. Et depuis le sommet de Cannes, quatre nouveaux pays – la Colombie, le Costa Rica, la Grèce et l’Inde – ont signé une convention multilatérale pour lutter contre l’évasion fiscale. Trente-cinq pays en sont aujourd’hui signataires.

Voir www.oecd.org/tax/eoi

Un tourisme plus vert

L’innovation verte dans le tourisme peut être un facteur-clé de développement durable, en réduisant les coûts, en stimulant les revenus, en créant des emplois et en optimisant l’utilisation des ressources. Telle était l’une des conclusions des paticipants à un événement parallèle à la conférence Rio+20, intitulé « L’innovation verte dans le secteur du tourisme ». Co-organisé par l’OCDE, l’événement a accueilli des spécialistes du tourisme venus d’organisations internationales, d’organismes des Nations unies et d’établissements touristiques publics et privés.

Mettre ainsi l’accent sur la durabilité, et en particulier sur l’innovation verte, peut créer de l’emploi et réduire les impacts environnementaux, réduire les coûts et accroître les avantages comparatifs, tout en améliorant l’expérience des visiteurs.

Mais certains obstacles persistent. Les touristes méconnaissent souvent les séjours verts et ne sont pas toujours prêts à payer plus pour ce type de séjours. Les progrès sont également ralentis par une perception souvent biaisée des coûts d’investissement par les milieux d’affaire, un manque de financement pour les trèspetites et moyennes entreprises, ainsi que par une coordination politique insuffisante entre les secteurs du tourisme, des transports, de l’énergie et de l’environnement.

Voir www.oecd.org/cfe/tourisme

Verbatim

Cruciale immigration

« Les immigrés jouent un rôle crucial pour l’innovation, selon une étude »

Titre du New York Times, 25 juin 2012

Crise de l’euro

« Le mariage était peut-être déraisonnable, mais un divorce serait terrifiant. »

Martin Wolf, The Financial Times, 19 juin 2012

« Comme dans les bonnes histoires, le héros finira par s’en sortir. L’euro survivira, n’en déplaise à la presse anglo-saxonne qui depuis plus de deux ans annonce la mort de la monnaie unique. »

Alain Frachon, Le Monde, 22 juin 2012

Vivre mieux, une idée neuve ?

« Les classements [de l’indicateur du vivre mieux] de l’OCDE alimentent l’idée selon laquelle le bien-être social peut être mesuré et devrait être un objectif politique légitime. »

Éditorial du Boston Globe, 4 juin 2012

Économie

Le PIB trimestriel dans les pays du G20 a augmenté de 0,8 % au cours du premier trimestre 2012, contre 0,7 % au trimestre précédent, selon des estimations préliminaires. Cette légère hausse masque des tendances divergentes parmi les grandes puissances économiques. La croissance s’est accélérée au premier trimestre 2012 en Australie, en Allemagne, au Japon, en Corée et au Mexique, mais a ralenti ou est restée stable dans tous les autres pays du G20. La croissance en Chine a baissé de 1,8 % en Chine et a ralenti en Inde, en Indonésie et en Afrique du Sud, et à continué à se contracter en Italie et au Royaume-Uni.

Les indicateurs composites avancés de l’OCDE, conçus pour indiquer les points de retournement de l’activité économique, continuent d’indiquer des divergences entre pays, avec des améliorations prévues au Japon, aux États-Unis et en Russie, mais une activité ralentie en France et en Italie.

L’inflation annuelle dans la zone OCDE a ralenti à 2,5 % en avril 2012, contre 2,7 % en mars 2012. Ce ralentissement du taux d’inflation a surtout reflété les tendances des prix de l’énergie. Hors alimentation et énergie, le taux annuel d’inflation était pour l’essentiel stable, à 2 % en avril.

Le taux de chômage de la zone OCDE était inchangé, à 7,9 % en avril 2012, à peu près au même niveau qu’en janvier 2011. Dans la zone euro, ce taux est resté inchangé, à 11 % en avril, tandis que les États-Unis ont connu une hausse de 0,1 point de pourcentage, atteignant 8,2 % de chômage. Cette légère hausse a inversé la tendance à la baisse observée depuis août 2011.

Le coût unitaire du travail dans la zone OCDE s’est accru de 0,3 % au premier semestre 2012, le même taux qu’au trimestre précédent, selon des estimations récentes.

Le commerce des marchandises a légèrement augmenté dans la plupart des grandes économies au cours du premier semestre 2012. Les importations et exportations totales des pays du G7 et des BRICS ont augmenté respectivement de 1 % et de 0,6 %. Au contraire, le commerce a connu une importante baisse en Chine, les exportations diminuant (de 4,2 %) pour le deuxième trimestre consécutif, et les importations diminuant (de 3,8 %) pour la première fois depuis le premier trimestre 2009.

Voir www.oecd.org/statistiques

Pays en bref

Entre 2001 et 2010, le Canada a multiplié par deux son aide au développement. Mais entre 2010 et 2011, l’aide a chuté d’un peu plus de 5 % et le dernier budget fédéral la réduit encore de 7 %, selon L’examen des politiques et programmes du Canada en matière de coopération pour le développement de l’OCDE. L’examen souligne la fermeté du pays concernant les droits de l’homme et l’efficacité de son actionen Afghanistan et en Haïti, mais recommande qu’il augmente l’aide pour atteindre l’objectif de 0,7 % du revenu national brut.

L’Allemagne est performante en termes de limitation des quantités de carbone, d’énergie et de ressources nécessaires à sa croissance économique, tandis que de strictes obligations environnementales l’ont conduit à se positionner en tête du secteur des biens et services environnementaux. Certains défis demeurent néanmoins dans des domaines tels que la qualité de l’air et de l’eau, la protection de la biodiversité et le décarbonage de la production énergétique, selon les Examens environnementaux de l’OCDE : Allemagne.

Plus de 12 ans après avoir érigé la corruption internationale en délit, la Suède doit faire bien davantage pour appliquer sa législation anticorruption, selon un nouveau rapport de l’OCDE. Malgré plusieurs allégations contre des entreprises suédoises, un seul cas a donné lieu à des poursuites en 2004 et aucune entreprises suédoise n’a jamais été poursuivie pour corruption internationale. De même, un rapport indique que la Grèce n’a pas traité avec la promptitude requise une importante affaire de corruption internationale, et qu’elle n’a pas fourni d’informations sur son action contre la corruption en temps voulu.

La Colombie et le Mexique ont franchi un nouveau cap pour bénéficier de la coopération et l’échange d’informations transfrontières en matière fiscale. La Colombie a signé, et le Mexique a déposé son instrument de ratification de la Convention concernant l’assistance administrative mutuelle en matière fiscale de l’OCDE et du Conseil de l’Europe.

L’environnement riche et varié de la Slovénie est mis sous pression par l’expansion économique du pays, selon les derniers Examens environnementaux de l’OCDE : Slovénie. Des réformes pour une fiscalité écologique, une meilleure utilisation des finances publiques et privées, et une promotion plus vigoureuse de l’éco-innovation, pourraient aider la Slovénie à rendre sa croissance plus verte tout en stimulant sa productivité et sa compétitivité, et en améliorant sa situation budgétaire.

Des perspectives encore fragiles

L’économie mondiale se ressaisit progressivement, mais la reprise reste fragile, très inégale selon les régions et pourrait être affectée par la crise de la zone euro, selon les dernières Perspectives économiques de l’OCDE parues en mai. La croissance du PIB dans la zone OCDE devrait ralentir et passer d’un taux annuel de 1,8 % en 2011 à 1,6 % en 2012, pour reprendre à 2,2 % en 2013.

L’activité reste dynamique dans la plupart des pays émergents, mais les défis politiques varient, l’inflation pesant sur les revenus réels dans certains pays, tandis qu’elle reste contenue dans d’autres.

En Europe, la reprise dans les économies en bonne santé n’est pas assez forte pour compenser la stagnation ou la croissance négative dans les autres pays du continent. Il faut remédier au défaut de compétitivité dans les pays aux déficits extérieurs importants, tandis que, dans les pays qui ont des surplus, des ajustements structurels et des hausses de salaires contibueraient à rééquilibrer la croissance.

Voir www.oecd.org/economie

Inégalités éducatives

Les États-Unis devraient mettre davantage l’accent sur l’innovation et offrir un accès plus équitable à l’éducation de qualité s’ils veulent conserver leur statut d’économie la plus dynamique et productive du monde, selon la dernière Étude économique de l’OCDE : États-Unis. L’étude montre que les États-Unis sont en train de perdre leur position d’avant-garde en matière d’innovation.

Voir www.oecd.org/us-fr

Best of

Malgré ses atouts indéniables, la petite industrie est peut-être plus menacée que jamais. Parmi les menaces qui pèsent sur elles, il en est qui apparaissent en pleine lumière parce qu’elles sont liées à la conjoncture actuelle : l’accélération des transformations technologiques et la création de grands marchés internationaux, par exemple.

« À côté des géants de l’industrie, reste-t-il une place pour les petites entreprises ? » n° 1, novembre 1962

©L’Observateur de l'OCDE N˚ 292 T3 2012 




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016