L’Observateur de l’OCDE a 50 ans

Le mois de novembre marque le cinquantenaire  de L’Observateur de l’OCDE, le magazine phare  de l’organisation. Créé par Thorkil Kristensen,  premier secrétaire général de l’organisation,  L’Observateur de l’OCDE a vu le jour à l’occasion  de la deuxième réunion ministérielle annuelle   les 27 et 28 novembre 1962. M. Kristensen  nomma à la barre du navire un journaliste  politique danois et ancien résistant, Anker  Randsholt. Le lectorat ? Des responsables  politiques trop occupés pour lire plus « qu’une  très petite partie » des travaux déjà considérables  et quelque peu techniques de l’OCDE.

De fait, L’Observateur de l’OCDE devint l’une des  principales vitrines des travaux de l’organisation.  Il allait par la suite remplir d’autres fonctions :  un podium pour concevoir et discuter des  messages politiques, et pour clarifier des idées  complexes ; une référence intellectuelle ; enfin,  une archive riche et incontestable.

Feuilleter les anciens numéros du magazine  nous embarque dans un véritable voyage au fil  de l’histoire contemporaine. Depuis une  nécrologie inspirée de John F. Kennedy écrite  par M. Kristensen en décembre 1963 jusqu’à la  conquête de la lune en 1969, de la crise  pétrolière du début des années 1970 à la crise  économique actuelle, en passant par les  privatisations des années 1980, la révolution de  l’information et la mondialisation des années  1990 : L’Observateur de l’OCDE est un témoin de  notre époque     

Il offre une galerie de portraits de personnalités  politiques au sommet de leur carrière, venus  rencontrer leurs homologues pour d’intenses  sessions de travail : Gro Harlem Brundtland,  Alan Greenspan, Garret Fitzgerald et un  sémillant Jacques Chirac, pour n’en nommer  que quelques-uns. 

De nombreux articles témoignent de l’actualité  persistante d’un grand nombre de défis  politiques, comme l’environnement, la fiscalité  des bénéfices des entreprises ou encore le  développement. Le tout premier article du tout  premier numéro, en novembre 1962,  s’interroge sur « Les facteurs de la croissance  économique », et un article de juin 1970 affirme  que le principal obstacle à l’efficacité des  marchés financiers est le défaut d’information.  Nous aurions été bien inspirés de relire cet  article avant la crise actuelle !

Certains articles sont devenus de solides  références, et des papiers tels que  « L’Occident  et le reste du monde »  d’un Angus Maddison  au souffle épique, paru dans le numéro du 40 e  anniversaire, « Impôts sur le revenu : ce que  payent réellement les contribuables », de Flip de  Cam et Chiara Bronchi, ou encore un article de  1968 sur les révoltes étudiantes, de George  Papadopoulos, sont toujours demandés  aujourd’hui. L’un des articles les plus lus porte  sur le harcèlement à l’école. Écrit en 1999 par  l’universitaire norvégien Dan Olweus, il reçoit  encore des commentaires en ligne, écrits  parfois, hélas, par des victimes de harcèlement. 

Dans un secteur où des titres tels que Newsweek ont dû migrer vers la Toile, et parfois vers la  sortie, L’Observateur de l’OCDE s’est maintenu,  en innovant constamment. De fait, dès le début  de la nouvelle année, vous pourrez bientôt  accéder en ligne à l’ensemble de nos archives  sur 50 ans. Nous espérons que L’Observateur de  l’OCDE suscitera autant d’intérêt dans les  années à venir.

Les articles cités sont disponibles en ligne,  essentiellement sur www.oecdobserver.org  sauf : Papadopoulos, George (1968), « Le malaise  étudiant : ses répercussions sur les systèmes  d’enseignement, l’économie et la société en général »,  L’Observateur de l’OCDE, n° 37, décembre, disponible  sur demande à observer@oecd.org

Svennilson, Ingvar (1962),  « Les facteurs de la  croissance économique », L’Observateur de l’OCDE n° 1, novembre     

Voir L'Observateur de l'OCDE a 50 ans!

Voir aussi le Discours d'Angel Gurría sur le Cinquantenaire de l'OCDE

©L’Observateur de l'OCDE N˚ 293 T4 2012 




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016