Les investissements des entreprises reprennent

Perspectives économiques de l'OCDE

La pire crise économique de l’époque contemporaine est-elle vraiment finie ? Bien qu’il existe des risques baissiers, les dernières Perspectives économiques de l’OCDE indiquent que la reprise s’installe. Si la croissance a légèrement vacillé au second semestre 2010, c’était en partie à cause du ralentissement des échanges mondiaux après des taux de croissance exceptionnellement élevés plus tôt dans l’année.

En outre, le redressement de la formation des stocks s’est modéré et de nombreux gouvernements ont commencé à lever leurs mesures de relance et, dans certains cas, à réduire les dépenses afin de contrôler les déficits. Cependant, l’investissement privé semble prêt à prendre la relève.

Les projections montrent une augmentation de la formation brute de capital fixe de 5 % en moyenne en 2011-2012, contre 2,4 % en 2010. Aux États-Unis, l’investissement des entreprises va probablement s’accélérer progressivement au cours des deux prochaines années, à 8 % en moyenne en 2012, soit presque le double du taux moyen de 2010. L’investissement privé résidentiel devrait aussi se renforcer, de 2,8 % en 2010 à plus de 6 % en 2012. Le Japon et la zone euro prévoient aussi une croissance de leur formation brute de capital fixe en 2011- 2012.

Pour l’instant, l’investissement des entreprises dans la zone OCDE demeure très inférieur à l’intensité moyenne des trois décennies précédentes, malgré un raffermissement en volume depuis le début de l’année. Mais cette situation présage d’une reprise de l’activité. Selon le rapport, il existe de larges possibilités d’accélération de l’investissement des entreprises, notamment en équipement et en logiciels, à mesure que la reprise se poursuivra. Les améliorations des marchés de capitaux et de la rentabilité des entreprises ont déjà permis d’assouplir les conditions de financement de celles-ci dans plusieurs pays, encore que les emprunts bancaires restent très limités, tandis que les bilans des sociétés non financières sont robustes. Les livraisons et les commandes de biens d’équipement ont continué de progresser dans les grandes économies de l’OCDE, malgré le léger tassement depuis le milieu de l’année aux États-Unis. Cependant, le rapport se montre confiant : les facteurs conjoncturels normaux et l’assainissement des conditions financières devraient entraîner un accroissement des niveaux d’investissement jusqu’à l’horizon des prévisions.

Références et liens recommandés

OCDE (2010), Perspectives économiques de l’OCDE n° 88, novembre 2010, voir www.oecd.org/perspectiveseconomiques.

OECD Factblog (2010), « Business returns »

© L' Annuel de l'OCDE 2011




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017