Nouvelles règles necessaries

Il est intéressant de remarquer qu’il est parfaitement rationnel pour les prêteurs (et les compagnies d’assurances) de baisser leurs prix et leurs garanties en temps de prospérité, afin d’augmenter leur part de marché. C’est leur moyen de gagner de l’argent.

Mais il est également important de comprendre le concept de risques assurables et non-assurables. Les instruments de couverture de défaillance (credit default swaps) visent, dans une large mesure, à protéger les investisseurs des risques systémiques, qui ne sont pas des risques assurables. Ce n’est pas un risque assurable. Ces instruments sont donc en fait une forme d’abus de bilans comptables solides (ou une véritable fraude s’ils ne reposent pas sur des bilans solides). Je pense donc qu’il serait prudent de les rendre illégaux. Il est déjà difficile d’attribuer un prix à un risque direct. Tenter de le faire pour des risques secondaires ou tertiaires est tout simplement impossible. L’échec des agences de notation et l’empressement à donner de la valeur à des produits « pourris » prouve qu’il est impossible de consolider des échanges qu’aucune des parties prenantes ne peut évaluer.

Max Kummerow

Voir www.oecd.org/fr/assurance/

©L'Observateur de l'OCDE N° 279 mai 2010




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017