En bref - mai 2010

Fiscalité allégée; L’OCDE s’élargit; Le péril jeune ?; Aide au développement en hausse mais…; Verbatim; Économie; Royaume-Uni Projet de loi sur la corruption; La Pologne en deuil; Best of…

Fiscalité allégée

L'OCDE s'élargit

Le péril jeune

Aide au développement en hausse, mais ...

Verbatim

Économie

Royaume-Uni Projet de loi sur la corruption

La Pologne en deuil

Best of ...

Fiscalité allégée

Le montant moyen des impôts et des cotisations sociales sur les revenus du travail ont légèrement diminué dans 24 des 30 pays de l’OCDE en 2009, les gouvernements oeuvrant à renforcer leurs économies chancelantes face à la pire récession des dernières décennies. Cette tendance pourrait néanmoins être freinée du fait des pressions croissantes sur les budgets publics.

Selon Impôts sur les salaires 2010, qui se penche sur les impôts salariaux englobant les charges patronales et salariales de sécurité sociale, ceux-ci ont particulièrement baissé en Nouvelle- Zélande, où la fiscalité sur le travail était déjà relativement légère. La Turquie et la Suède ont également connu des réductions importantes.

Les impôts sur les salaires examine la différence entre le coût total des salariés pour les employeurs et la rémunération nette des salariés après imposition, en tenant compte de toutes les prestations en espèces versées par les programmes publics d’aide sociale. Ce « coin fiscal » permet de calculer la pression fiscale. En 2009, de nombreux pays ont réduit leurs impôts sur le revenu, en particulier pour les ménages aux plus faibles revenus et/ou pour les ménages avec enfants, réduisant ainsi les coins fiscaux. Certains pays ont également réduit les cotisations sociales des employeurs. Toutefois, la réduction du coin fiscal peut aussi refléter une baisse des salaires dans certains pays pendant la crise, ou encore la progressivité des régimes fiscaux, en particulier en Allemagne, au Japon et aux États-Unis. Un compte rendu détaillé par pays est inclus dans le rapport, et fera l’objet d’un article de L’Observateur de l’OCDE en juillet

Voir www.oecd.org/fiscalite

L’OCDE s’élargit

Le 10 mai, les pays de l’OCDE ont convenu d’inviter l’Estonie, Israël et la Slovénie à devenir membres de l’organisation. Le nombre total de membres s’éléverait alors à 34 pays. Avec l’accession du Chili, devenu membre en mai, ces nouveaux membres « contribueront à renforcer le statut d’institution plurielle et fédératrice de l’OCDE, qui joue un rôle de plus en plus important dans l’architecture économique mondiale », a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurría. Pour plus d’informations, voir page 69.

Le péril jeune ?

Le taux de chômage des 15-24 ans dans la zone OCDE représente traditionnellement le double de celui des plus de 25 ans. Mais en 2008, le fossé s’est creusé. Au vu du chômage croissant des jeunes, l’OCDE conseille aux gouvernements de fournir un soutien financier aux jeunes travailleurs et de mettre en place des programmes d’apprentissage pour les jeunes peu qualifiés. L’OCDE estime que le chômage des jeunes ira en augmentant au cours des prochains mois. Voir la section « Banque de données » à la fin de ce numéro.

Voir aussi www.oecd.org/emploi

Aide au développement en hausse, mais…

Malgré la crise financière actuelle, l’aide publique au développement (APD) a augmenté de presque 30 % en valeur réelle entre 2004 et 2009, et devrait augmenter d’environ 36 % entre 2004 et 2010. En 2009, l’APD totale des membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD) a augmenté de 0,7 %, atteignant 119,6 milliards de dollars. En 2010, l’APD devrait atteindre 126 milliards de dollars, presque 6 milliards de dollars de plus qu’en 2009. Malgré cette hausse, il reste encore beaucoup à faire, d’après les experts de l’OCDE. Pour plus de chiffres et d’analyses, voir la section « Banque de données » à la fin de ce numéro.

Pour les chiffres complets, voir www.oecd.org/developpement

 Verbatim

« Pendant que les débats policés font rage, les pires excès d’avant la crise sont de retour. » Dan Roberts, The Guardian, 1er avril 2010.

« La partie rationnelle de mon cerveau me dit qu’après ce qui s’est passé avec Goldman Sachs, personne ne voudra avoir affaire avec eux à l’avenir. Mais sa partie pragmatique me dit qu’au fond, rien ne va changer» Barry Ritholtz, gestionnaire d’actifs et auteur de Bailout Nation, cité dans The New Yorker, 3 mai 2010.

« Mauvaise gouvernance d’entreprise et mauvaise gestion des risques sont en grande partie à l’origine des problèmes actuels ; des normes rigoureuses sont donc particulièrement importantes. »
Matthew Elderfield, chef de la réglementation financière à la Central Bank of Ireland, à propos des réformes bancaires, cité dans le Financial Times, 26 avril 2010.

« Si l’OCDE le dit, ça doit être vrai… »

Remarque de Terence Corcoran, sur le rapport territorial sur Toronto, sur http://www.financialpost.com/ , 16 avril 2010.

 

Économie

Le PIB de la zone OCDE, corrigé des variations saisonnières, a progressé au cours du dernier trimestre 2009, en hausse par rapport à la croissance de 0,6 % au trimestre précédent. Le PIB réel a crû fortement aux États-Unis et au Japon, de 1,4 % et 1,1 % . En revanche, la croissance du PIB dans la zone euro a ralenti à 0,1 %. La croissance du PIB en France a été relativement forte, à 0,6 %, tandis que le PIB allemand est resté inchangé par rapport au trimestre précédent. En Italie, le PIB a reculé de 0,2 %. Le Royaume-Uni a enregistré une croissance du PIB positive de 0,1 % après six trimestres consécutifs de contraction.

 Entretemps, les indicateurs avancés pour mars 2010 signalent un ralentissement du rythme de l’activité économique future. Les signes sont timides pour la plupart des pays de l’OCDE, et des signes d’un possible arrêt de l’expansion émergent au Brésil et en Chine. Les indicateurs avancés de la zone OCDE, qui incluent les carnets de commande, les permis de construire et les taux d’intérêt à long terme, ont augmenté de 0,6 point en mars 2010. Ceux des États-Unis et du Japon ont augmenté de 0,8 et 0,9 point respectivement ; ceux de la zone euro de 0,5 point.

Le taux de chômage dans la zone OCDE était globalement stable en mars 2010, à 8,7 % ; soit une augmentation de 0,1 point de pourcentage par rapport à février. Les chiffres pour avril 2010 étaient en baisse au Canada de 0,1 point de pourcentage par rapport au mois de mars, et en hausse de 0,2 points de pourcentage aux États-Unis. En mars 2010, la zone OCDE comptait 46,1 millions de chômeurs, soit 3,9 millions de plus que l’année précédente. Entre mars 2009 et mars 2010, les prix à la consommation ont augmenté de 2,1 % dans la zone OCDE, contre une augmentation de 1,9 % entre février 2009 et février 2010. Cette légère hausse de l’inflation est principalement la conséquence d’une hausse en glissement annuel des prix de l’énergie à 11,3 % en mars, contre 8 4 % en février. Toutefois, les prix de l’alimentation ont augmenté en rythme annuel de 0,2% en mars 2010, première variation annuelle positive depuis septembre 2009.

Au quatrième trimestre 2009, les exportations du G7 ont progressé de 3,9 % et les importations de 3,1 %. Les progressions les plus fortes ont été enregistrées aux États-Unis et au Japon, où les exportations en volume ont respectivement augmenté de 6,4 % et de 6,1 % et les importations en volume de 3,4 % et de 3,0 % respectivement. En glissement annuel, les exportations et les importations en volume du G7 ont été encore en baisse de 3,3 % et de 5,7 % respectivement.

Bien que les données de février 2010 indiquent une poursuite de la croissance, les exportations et les importations du G7 restent inférieures de plus de 20 % aux niveaux d’avant la crise. La persistance d’un rétablissement plus vigoureux des importations que des exportations a conduit à accentuer le déficit commercial du G7.

Royaume-Uni Projet de loi sur la corruption

Le Royaume-Uni a adopté une loi contre la corruption en avril. Selon Mark Pieth, président du groupe de travail de l’OCDE sur la corruption, ce projet de loi « envoie un message fort quand à [l’]engagement [du pays] à lutter contre la corruption et contribue à instaurer un cadre aux règles bien établies pour les entreprises en concurrence à l’échelle internationale. » L’OCDE joue un rôle moteur dans la lutte mondiale contre la corruption internationale, notamment par le biais de sa Convention sur la lutte contre la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales, en vigueur depuis 10 ans. (Voir « Dix ans de lutte contre la corruption internationale » p. 56)

Voir www.oecd.org/corruption-fr

La Pologne en deuil

La mort du Président polonais Lech Kaczynski dans un accident d’avion début avril a laissé le pays en deuil. Parmi les 96 victimes de l’accident se trouvait la femme de M. Kaczynski, Maria, ainsi que de nombreux représentants de l’élite militaire, religieuse et politique du pays. Le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurría, a adressé ses condoléances au peuple polonais.

Voir  
www.president.pl

 Best of…

« Comme toujours, il s’écoule un délai considérable entre la transformation des conditions de base et l’adaptation des idées et des politiques sociales à la nouvelle situation. Cela dit, dans de nombreux pays, on cherche désormais à élaborer une politique active du marché du travail pour satisfaire à ces nouveaux besoins. »

« Adaptabilité de la main-d’oeuvre et croissance économique », n° 1, novembre 1962.




Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016