Une Chine rafraîchie

Cliquer pour agrandir

Lorsque New York a été victime d’une panne d’électricité, certains ont accusé la climatisation, dont la demande avait explosé durant la vague de chaleur. La climatisation se développe à travers le monde, entraînant une demande continue d’énergie, et non plus limitée aux hivers froids, et donc un gonflement des factures et des coûts environnementaux.
De nouvelles technologies, comme l’innovation canadienne permettant d’exploiter les eaux froides des lacs pour rafraîchir les immeubles, peuvent contribuer à atténuer ces pressions. Les nouvelles pratiques aussi : en juin 2007, les autorités chinoises ont décidé de limiter la climatisation des édifices publics à 26 ºC. Le Conseil des affaires de l’État a, lui, annoncé qu’il n’achèterait plus que des climatiseurs à haut rendement énergétique ; il en sera de même pour les ordinateurs et les imprimantes, si gourmands en énergie.D’après l’Agence internationale de l’énergie (AIE), une organisation affiliée à l’OCDE, améliorer le rendement énergétique de ces appareils pourrait contribuer à ralentir la croissance fulgurante de laconsommation d’énergie des pays émergents. En Chine, l’utilisation de climatiseurs est, à elle seule, passée de 8 % des ménages urbains en 1995 à 70 % en 2004, et, au vu de l’enrichissement d’un nombre croissant de ménages, cette tendance devrait se poursuivre. L’amélioration du rendement énergétique a certes un prix ; l’AIE pense pourtant qu’elle pourrait permettre de réduire la consommation en électricité de la Chine de 38 % et provoquer une très forte réduction des émissions de CO2.En outre, un quart des climatiseurs chinois sont exportés vers des pays en développement : les clients de la Chine pourront aussi bénéficier des économies d’énergie et des effets positifs pour l’environnement grâce à des produits plus performants à des prix compétitifs. Voir AIE (2007), « Energy Efficiency of Air Conditioners in Developing Countries and the Role of CDM », OCDE, Paris.©L’Observateur de l’OCDE Nº 262 Juillet 2007


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017