Vigilance fiscale

Manuel OCDE de sensibilisation à la corruption à l’intention des contrôleurs des impôts
Les inspecteurs des impôts ont beau avoir des yeux de lynx, leur tâche est devenue particulièrement délicate dans le contexte actuel de mondialisation et de complexité technologique. La Recommandation de 1996 de l’OCDE sur la déductibilité fiscale des pots-de-vin versés à des agents publics étrangers est destinée à décourager la corruption internationale en interdisant, par exemple, les pots-de-vin sous forme de dépenses déductibles d’impôts. Cependant, c’est aux services fiscaux des différents pays qu’il appartient d’assurer la discipline fiscale et de déceler les demandes illégitimes.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

La difficulté est de savoir comment identifier un paiement illicite. Est-il facile de distinguer une facture frauduleuse d’une facture réelle, ou de détecter des versements à des salariés fictifs, ou des virements illicites sur des comptes bancaires extraterritoriaux ?L’OCDE a conçu son Manuel de sensibilisation à la corruption à l’intention des contrôleurs des impôts pour aider les agents du fisc. Il décrit diverses techniques de corruption, fournit des indicateurs de corruption, suggère des méthodes d’entretien et donne des exemples de versements illicites identifiés dans le cadre de contrôles fiscaux. Par exemple, une entreprise fictive peut être utilisée pour transférer des fonds, ou des versements à des agents publics peuvent être effectués indirectement via un cabinet d’avocats, en rémunération de prétendus services juridiques. Le Manuel comporte également une liste de contrôle et, pour faciliter le suivi des évolutions et l’évaluation des risques, un formulaire normalisé permettant au vérificateur de rendre compte à sa hiérarchie. Étant donné le caractère mondial du problème et la large portée des travaux de l’OCDE, le Manuel est désormais disponible en 13 langues : allemand, anglais, chinois, espagnol, estonien, français, italien, japonais, letton, lituanien, norvégien, russe et slovaque.Selon l’OCDE, bien que l’existence d’une législation interdisant la déductibilité fiscale des pots-de-vin dissuade de corrompre des agents publics étrangers, les problèmes pratiques posés par l’application de cette législation ne doivent pas être oubliés. L’effet dissuasif de ces réformes législatives dépend d’une manière cruciale des mesures qui assurent le respect de la loi par les contribuables. ISBN 9264018093 Le Manuel OCDE de sensibilisation à la corruption à l’intention des  contrôleurs des impôts est téléchargeable sur www.oecd.org/ctp/tfpL’Observateur de l’OCDE, N°257, octobre 2006



Données économiques

PIB +0.5% T2 2019
Échanges exp -1.9% ; imp -0.9% T2 2019
Inflation annuelle 1.6% septembre 2019
Chômage 5.1% août 2019
Mise à jour: 6 novembre 2019

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019