Éloge des loisirs

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Pour la plupart des gens, plus de temps libre contribue au bien-être, tant qu’il ne s’accompagne pas d’une baisse de revenu. On entend souvent dire que les travailleurs américains gagnent plus, mais qu’ils travaillent aussi davantage d’heures, alors que les Européens préfèrent plus de loisirs à plus de travail et plus d’argent, et sont donc dans une meilleure position.
Mais si l’on attribuait, de manière arbitraire, une valeur monétaire au temps de loisir, cela modifierait-il le classement des PIB par habitant en faveur des pays européens ? Pas vraiment, selon la dernière édition d’Objectif croissance. L’étude montre que le PIB par habitant ajusté en tenant compte du temps de loisir est plus élevé que le PIB normalement calculé. Mais le classement des pays de l’OCDE reste d’une manière générale le même, avec les États-Unis dans les cinq premiers.Par ailleurs, le Panorama des statistiques de l’OCDE 2006 montre que les dépenses de loisirs ont augmenté plus vite que la moyenne de l’OCDE aux États-Unis pendant les dix dernières années. Ces dépenses des ménages et des pouvoirs publics dans la culture et les divertissements incluent des éléments variés, de la musique aux animaux domestiques et à la photographie en passant par le sport et les spectacles. Elles incluent le jardinage et les jeux d’argent, mais pas les restaurants, les hôtels et la plupart des voyages. Selon cette mesure, les États-Unis dépensent plus que la France, mais moins que l’Espagne ou que le Royaume-Uni.Voir Objectif croissance, chapitre 6, et le Panorama des statistiques de l’OCDE, disponibles sur www.ocdelibrairie.org. ©L’Observateur de l’OCDE n° 255, mai 2006


Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017