Épargner malin

Pour de meilleures compétences financières : principes, programmes, bonnes pratiques
La plupart des consommateurs de la génération précédente n’entretenaient que peu de relations avec les marchés financiers : vérification des comptes, des plans d’épargne, et peut-être quelques prélèvements directs pour des factures. Aujourd’hui, les consommateurs sont de plus en plus directement concernés par les aléas des investissements sur les marchés financiers.
Ils suivent les fluctuations des fonds de placement, des obligations d’État et d’autres instruments financiers, tâche auparavant assurée par des spécialistes. Les marchés financiers de détail sont devenus plus complexes, ils n’offrent plus seulement des cartes de crédit perfectionnées, mais aussi tout un éventail de services (et de restrictions) assortis d’innombrables possibilités, de commissions souvent complexes et parfois de risques financiers graves.Cette première étude importante sur l’éducation financière dans les pays de l’OCDE examine les évolutions économiques, démographiques et politiques qui obligent les consommateurs à être financièrement avisés. Le rapport, financé par Prudential, constate que de nombreux consommateurs tirent leurs conseils financiers de revues ou de l’Internet, sous des titres comme : « Épargnez 5 € par jour pour votre retraite ».La littératie financière va au-delà de l’aptitude à comprendre les contrats. Selon l’étude, près de 40 % des adultes et des étudiants pensent que l’affirmation « l’argent conserve bien sa valeur en période d’inflation » est vraie. Plus d’un tiers des étudiants interrogés ne connaissent pas l’effet d’une majoration des taux d’intérêt sur leur épargne.Peut-être est-ce la raison du grand nombre de surendettements ? D’après le rapport, le problème est actuellement grave aux États-Unis : en 2003, 1,6 million de ménages (soit environ 9 % du total) étaient en faillite personnelle. Ce pourcentage ne représentait qu’environ 0,1 % de la population en Angleterre et au Pays de Galles en 2004, et 3,2 % en Corée. Pour de meilleures compétences financières montre que ces pourcentages peuvent baisser. Selon une étude citée dans l’ouvrage, la proportion d’emprunteurs défaillants après 90 jours est inférieure de 34 % lorsque ces emprunteurs reçoivent des conseils avant un achat. Par ailleurs, on constate que le taux de défaillance est légèrement inférieur lorsque ces conseils sont dispensés dans une salle de cours ou à domicile, plutôt que par téléphone.ISBN 9264012583©L’Observateur de l’OCDE, n°251, septembre 2005


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017