©Reuters/Lucas Jackson

Pour une finance digne de confiance

La perte de confiance du public vis-à-vis des secteurs bancaire et financier est justifiée. La confiance ne sera rétablie que si les questions d’aléa moral et de conflits d’intérêts sont traitées. Des réformes s’imposent pour que les banques et les banquiers – et non les contribuables – paient le prix de leurs échecs et soient tenus pleinement responsables de leurs actes.

Lire la suite

©Vanderlei Almeida / AFP

La croissance ne suffit pas

Les leaders syndicaux au Brésil affirment depuis longtemps que la croissance économique ne doit pas être une fin en soi. Selon eux, l’important n’est pas tant la taille du « gâteau » économique, mais la manière dont il est partagé. Depuis quelques années, les appels à la justice sociale ont de plus en plus influencé les politiques publiques, donnant lieu à une véritable « révolution » de l’économie au Brésil.

Lire la suite

©Reuters/Danish Siddiqui

Le coût de la défiance

Bien que la confiance soit au cœur de l’économie mondiale actuelle, elle devient de plus en plus rare dans de nombreuses sociétés. La défiance porte particulièrement sur les grandes entreprises, les parlements et les gouvernements, et menace notre capacité à relever certains des grands défis actuels.

Lire la suite

©Reuters/Jason Lee

Les défis de l’Asie

Les moteurs de la croissance rapide de l’Asie – nouvelles technologies, mondialisation et réformes favorisant les mécanismes de marché – accroissent également les inégalités. Un essor économique rapide s’accompagne inévitablement de certaines disparités de revenus, mais l’on ne saurait s’en accommoder. Surtout lorsque ces disparités reflètent l’inégalité des chances d’améliorer son capital humain et ses revenus.

Lire la suite

© Reuters / Enny Nuraheni

Le changement climatique n’attendra pas

Les difficultés économiques actuelles de l’Union européenne ne sauraient être prétexte à retarder la création d’une économie fondée sur une utilisation efficace des ressources et un développement à faible émission de carbone. Réduction des émissions de gaz à effet de serre, meilleure utilisation de l’énergie et des ressources, progression, stimulation de la croissance et de l’innovation : les avantages pourraient être considérables.

Lire la suite

Promouvoir une croissance inclusive, restaurer la confiance, favoriser la durabilité: tels étaient les trois thèmes centraux des débats du Forum annuel de l’OCDE en mai 2013. Depuis 2000, le Forum s’est imposé comme un sommet international d’importance majeure. Il se tient en parallèle à la Réunion ministérielle du Conseil et ouvre la Semaine de l’OCDE. Cet événement public permet aux citoyens de tous les pays et milieux – entreprises, syndicats, société civile, étudiants et universitaires, ainsi que ministres – de débattre des défis mondiaux, et d’alimenter les débats ministériels. Cette année, 1 520 participants originaires de 63 pays ont débattu avec 176 intervenants d’un ensemble de questions mondiales de première importance, et des millions d’internautes ont pu participer en ligne.

©Yannis Behrakis/Reuters

La crise chypriote est la conséquence de décisions erronées et d’un échec de la responsabilité collective, ainsi qu’une illustration des dégâts que peut causer une action politique inappropriée si elle n’est pas corrigée. Il est maintenant trop tard pour prendre des mesures plus simples qui auraient pu prévenir les problèmes actuels, mais il existe des alternatives au programme à courte vue et mal conçu de la Troïka (le comité dirigé par la Commission européenne avec la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, qui négocie des prêts pour les États les plus touchés par la crise de la dette souveraine).

©TUAC

Les derniers mois ont été marqués par une modeste embellie économique, avec des signes de reprise dans l’UE en particulier. Mais des problèmes subsistent. John Evans, Secrétaire général de la Commission syndicale consultative auprès de l’OCDE (TUAC), reste prudent. Il explique pourquoi à L’Observateur de l’OCDE.

©G20 Russie 2013

La Fédération de Russie a pris la présidence du G20 le 1er décembre 2012, alors que l’ensemble des organisations internationales et des pays avaient revu à la baisse les prévisions de croissance pour l’année suivante. Dans ce contexte, des mesures rapides et coordonnées pour accompagner la reprise s’imposaient, et nous avons décidé de recentrer les travaux du G20 sur la croissance et l’emploi, en visant des actions et des engagements très concrets que les dirigeants du G20 pourraient examiner et éventuellement approuver à Saint-Pétersbourg en septembre 2013. En nous appuyant sur les précédents résultats du G20, nous espérons avoir progressé vers cet objectif durant notre présidence.

REUTERS/Handout

Grâce à sa croissance économique, le Brésil a connu des bouleversements considérables pendant la dernière décennie. Les inégalités sociales ont régressé et le revenu est aujourd’hui plus équitablement réparti. Ces modifications concrètes se traduisent par un regain de confiance de la population brésilienne. La demande est plus forte et les priorités ont changé, ce qui a conduit à des modifications au sein du gouvernement ainsi que dans le secteur privé.

©Larry Downing/Reuters

Alors que les États-Unis sortent de la récession la plus profonde qu’ils aient connue depuis la Grande dépression, il est indispensable de prendre les mesures qui conduiront non seulement à la reprise, mais aussi à une croissance économique plus solide, accompagnée d’une progression de l’emploi et de gains de revenu largement partagés.

Lorsqu’on cherche  un pays modèle  pour les réformes  de la gouvernance  publique, la France  ne vient pas  spontanément à  l’esprit. Ceci est-il  en passe de  changer ? En juin  2007, la France  a lancé un programme dit de « Révision  générale des politiques publiques » (RGPP).  Mise en place au niveau national, la RGPP  adopte une nouvelle approche qui pourrait  faire figure d’exemple pour d’autres pays  de l’OCDE. 

REUTERS/Felipe Caicedo

Des soucis de gestion de l’information ? Prenez des vols longs courriers.

Relever le défi de la mise en place de systèmes fiscaux efficaces dans les pays en développement nécessite une coopération internationale entre les pays avancés et en développement, les organisations internationales, les entreprises et la société civile.

François Hollande à l'OCDE : relever le « triple défi » de la France

Le Président de la République française a rencontré les chefs du FMI, de la Banque mondiale, de l'OMC, de l'OIT et de l'OCDE, au siège de celle-ci, le lundi 29 octobre. Dans son introduction, le Président Hollande a noté que c'était « la première fois que le Président de la République en France a rendez-vous avec les cinq grandes Organisations Internationales ». 

Lire la suite

OCDE/Hervé Cortinat

Voici les conclusions adoptées lors de la Réunion du Conseil au niveau des ministres, le 24 mai 2012. Le Résumé de la présidence et d’autres informations sur la réunion sont disponibles sur www.oecd.org/rcm

Tandis que le monde est accaparé par la crise économique, le changement climatique prend une tournure de plus en plus grave. Un certain nombre de leçons doivent encore être tirées. 

© AFP/Eric Piemont

Le commerce mondial évolue, et les responsables politiques doivent aussi revoir leur façon de l’aborder, selon Pascal Lamy. Explication.

© Srdjan Zivulovic/Reuters

Depuis deux ans, la zone euro est au centre de la tourmente financière mondiale, et certains observateurs commencent à se demander si elle survivra à ces turbulences. La dernière Étude économique de l’OCDE sur la zone euro indique comment faire en sorte que la courageurse entreprise d’intégration économique européenne fonctionne.

La mondialisation et l’émergence de groupes de la société civile interconnectés, quoique d’horizons divers, constituent un véritable défi pour les cadres de gouvernance en place. Il n’y a pas d’alternative au changement.

© INET

Bien plus que les dépenses budgétaires excessives, c’est la toute-puissance des marchés financiers qui menace aujourd’hui la confiance. Or, il existe des investissements judicieux et salutaires pour la société.

L’initiative CleanGovBiz de l’OCDE aide les États à combattre la corruption tout en coopérant avec la société civile et le secteur privé pour promouvoir l’intégrité.

©www.susannwyatt.com

Pour remettre l’économie sur pied, serait-il préférable de miser sur les efforts collectifs des entreprises et des autres parties prenantes plutôt que sur de nouvelles lois ?

Les efforts de la Turquie dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités de revenu donnent d’excellents résultats. Aujourd’hui, le pays fait figure d’exemple dans la région et au-delà. Le Premier ministre turc, M. Recep Tayyip Erdogan, revient sur ces réussites et sur le rôle du pays dans la coopération internationale.

Danilo Türk ©OCDE

Le cycle actuel de 30 ans de déréglementation et de croyance absolue en la « main invisible » du marché touche à sa fin. Cette évolution intervient au milieu d’une grave crise économique et financière qui est souvent comparée à la Grande dépression des années 1930. Les tensions sociales s’étendent.

Mécontents, les citoyens interpellent ceux qui les gouvernent : « Quand verrons-nous enfin des politiques efficaces au service de la croissance et de l’emploi ? ». Le débat fait rage, dans chaque pays et au niveau international, mais les politiques adoptées face à la crise continuent d’apparaître fragmentaires, timides et parfois incohérentes.

Mark Pieth ©OCDE

La crise ne doit pas nous détourner de la lutte contre la corruption. Mark Pieth, qui préside le Groupe de travail de l’OCDE sur la corruption, explique à Lyndon Thompson pourquoi il faut poursuivre les actions menées à ce sujet.

Reuters/Luke MacGregor

La crise économique a suscité certaines images historiques : effondrements bancaires, saisies immobilières, manifestations, files de chômeurs, entre autres. En 2011, l’image marquante restera celle des manifestants occupant les grandes places financières mondiales. Ces « indignés » s’élèvent contre un système qu’ils accusent d’enrichir un petit nombre de favorisés au détriment du grand nombre qui reste en bas de l’échelle économique.

Pour Benjamin Franklin, « les sages n’ont pas besoin de conseils, les fous ne les suivent pas ». Pourtant, de Machiavel à Kissinger, les puissants s’en sont toujours remis aux conseils de personnes de confiance. Mais comment faire la part des choses entre infl uence et intrigue, coût et avantage ? 

Données économiques

PIB +0,7% T2 2017
Échanges exp +1.4% ; imp +1.7% T1 2017
Inflation annuelle 2,2% août 2017
Chômage 5.8% août 2017
Mise à jour: 20 oct 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017