©Sébastien Pirlet/Reuters

Il est urgent de réduire les consommations de carburant, alors que le transport va connaître un développement considérable dans les deux prochaines décennies, notamment dans les pays en développement. Chaque instrument doit être mobilisé. Dans la panoplie disponible, voici « l’écoconduite ».

©Reuters/Josa Manuel Ribeiro

Les modèles de croissance actuels ne sont pas viables, et il est urgent de changer de cap en adoptant une trajectoire sobre en carbone. Pour les syndicats, cela suppose aussi une transformation du monde du travail.

©Reuters/Hardi Baktuantoro

La déforestation doit-elle faire partie du marché du carbone ? De nombreux experts répondent par l’affirmative. Voici pourquoi.

Voiture solaire de l'Université de Stanford, 2005 ©Reuters/Stefano Paltera/handout

Les nouvelles technologies automobiles peuvent contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais à quel prix ? Peut-être moins que ce qu’on pense.
Pour mesurer le déclin de la biodiversité, on devrait s’intéresser à l’expansion des terres cultivables. De 1950 à 1980, il y a eu plus de terres transformées en champs que de 1700 à 1850, soit une période 5 fois plus longue.

©David Rooney

La dure réalité financière met souvent les bonnes intentions à la trappe quand il est question des comptes d’une entreprise ou d’un État. Le changement climatique ne fait pas exception. Il suscite l’inquiétude partout dans le monde, mais on s’inquiète également de savoir combien il va coûter et qui va payer.

©Gouvernement finlandais

Les transports contribuent très largement aux émissions de CO2. Les décideurs publics peuvent-ils faire évoluer les choses ? Anu Vehviläinen, ministre des Transports de Finlande et Présidente du premier Forum international des transports à Leipzig en mai 2008, nous répond.

©Charles Platiau/Reuters

Face au défi du changement climatique, l’année 2008 sera décisive. J’espère qu’elle permettra de bâtir un consensus international afin d’aboutir à un accord à Copenhague en 2009, propre à approfondir les acquis de Kyoto.

©Reuters/Issei Kato

Alors que l’économie mondiale est en proie à de nombreuses et diverses turbulences, les pays de l’OCDE s’appliquent à rechercher des solutions face à ces défis.

Pour un graphique plus grand cliquez ici ©OCDE

Activité économique, technologie, évolution démographique, mondialisation et urbanisation : il est essentiel de comprendre les facteurs qui influent sur l’environnement mondial et les liens qui les unissent pour définir des plans d’action efficaces. À cet égard, villes et bâtiments constituent un excellent point de départ.

©David Rooney

À part les quelques optimistes qui espèrent par exemple que le réchauffement climatique permettra de faire de la viticulture dans la vallée de la Tamise, rares sont les écrits sur l’environnement qui incitent à se réjouir.
Hausse de 50 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, élévation des températures, multiplication des sécheresses et des tempêtes dévastatrices ; expansion des espaces urbains et agricoles entraînant l’extinction d’un nombre croissant d’espèces animales et végétales ; épuisement des ressources naturelles ; 1 milliard de personnes en plus vivant dans des zones pauvres en eau d’ici 2030 et recrudescence de la pollution, des maladies et des décès prématurés. Comment rester indifférent à ce scénario du pire, exposé dans l’édition 2008 des Perspectives de l’environnement de l’OCDE ?

Alfonso Pecoraro Scanio, ministre italien de l’Environnement et président de la
Réunion des ministres de l’environnement de l’OCDE 2008 ©Reuters/Alessandro Bianchi

Le changement climatique est un défi pressant, qui demande de la volonté et une action résolue. Par ailleurs, le public craint que les politiques mises en oeuvre ne lui causent un préjudice économique, ou ne réduisent inutilement son bien-être.

Les pouvoirs publics peuvent-ils répondre à ces inquiétudes? Le Comité des politiques d’environnement de l’OCDE se réunit au niveau ministériel les 28-29 avril 2008, sur le thème de la compétitivité mondiale. Certains pays en développement non membres de l’OCDE participeront, de même que des acteurs du monde des affaires, du travail et de la société civile.

©ITF/DR

Pour le secteur des transports, très important émetteur de gaz à effet de serre, réduire les émissions constitue un immense défi, surtout lorsque la plupart des prévisions annoncent le doublement, voire le triplement, des transports au cours des 30 prochaines années.

©Henry Romero/Reuters

Qu’y a-t-il de commun entre les chaussures de sport, les automobiles, les aliments transformés, les ustensiles de cuisine, les bâtiments, les routes, les médicaments, les téléphones mobiles et l’ordinateur sur lequel a été écrit cet article ? La chimie, tout simplement.

©Philippe Lorenson/Reuters

Parmi les menaces environnementales actuelles, quatre requièrent une action urgente : le changement climatique ; la perte de biodiversité ; la rareté de l’eau ; les impacts sanitaires de la pollution. Voici des messages clés examinés dans l’édition 2008 des Perspectives de l’environnement de l’OCDE.

Cliquer pour agrandir

Il est facile d’appeler à une action urgente dans le domaine de l’environnement, mais encore faut-il savoir par où commencer. Une approche pragmatique consisterait à regrouper les différentes mesures possibles au sein de programmes cohérents et adaptés aux priorités et objectifs publics.

Cliquer pour agrandir

L’investissement dans les technologies propres peut contribuer à atteindre un large éventail d’objectifs environnementaux, de l’atténuation du changement climatique à la maîtrise de la pollution de l’air et de l’eau, en passant par l’optimisation de l’exploitation des ressources en général.
La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à Bali en décembre 2007, fut chargée en enjeux politiques et en émotions. Mais a-t-elle donné des résultats, et que reste-t-il à faire ? L’ambassadeur de Nouvelle-Zélande pour le Changement climatique nous donne son point de vue.

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, devant la Conférence de Bali sur les changements climatiques, en décembre 2007
©L’Observateur de l’OCDE n° 264/265, décembre 2007-janvier 2008

La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à Bali en décembre 2007, fut chargée en enjeux politiques et en émotions. Mais a-t-elle donné des résultats, et que reste-t-il à faire ? L’ambassadeur de Nouvelle-Zélande pour le Changement climatique nous donne son point de vue.

Cliquer pour agrandir

Les crédits fondés sur le marché sont l’un des moyens de maîtriser les émissions de CO2. Mais il faut perfectionner ce dispositif… Et lui donner du temps.
Le Secrétaire général Angel Gurría a participé, à la tête d’une mission de haut niveau composée d’économistes et d’experts de l’environnement de l’OCDE, à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, en décembre à Bali. Dans cet extrait de l’une de ses interventions, M. Gurría évoque quelques raisons pour lesquelles l’économie et les marchés doivent être au coeur de toute stratégie de lutte contre le changement climatique.
La Conférence de l’ONU sur le changement climatique à Bali début décembre 2007 a pu susciter de nouveaux espoirs de progrès mais il faudra plus que de la bonne volonté politique pour résoudre le problème.

Cliquer pour agrandir

Selon un nouveau rapport, la population exposée aux inondations côtières dans le monde pourrait plus que tripler d’ici à 2070, en grande partie à cause du changement climatique. Compte tenu de l’urbanisation croissante du littoral, 150 millions de personnes – contre 40 millions aujourd’hui – pourraient être exposées à une inondation côtière tous les 100 ans.

Cliquer pour agrandir

La place de la Chine et de l’Inde dans l’économie mondiale continue de grandir. Les modes de vie y évoluent rapidement, entraînant une hausse de la demande, de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre. Quelles sont les conséquences sur le changement climatique?

Cliquer pour agrandir. ©StiK pour l'Observateur de l'OCDE.

La rédaction de L'Observateur de l'OCDE souhaite à ses lecteurs un très joyeux Noël ainsi que d'excellentes fêtes de fin d'année !

Cliquer pour agrandir

Saviez-vous que la pollution de l’air cause environ 800 000 décès prématurés par an dans le monde entier ? Beaucoup de ces décès et des coûts associés pourraient être évités grâce à des politiques environnementales adaptées.
Les pistes de réflexions lucides et mesurées du professeur Vaclav Smil soulignent à juste titre la nécessité d’être réaliste sur l’avenir des énergies renouvelables (n° 258/259, décembre 2006).

Brice Lalonde

Entretien avec Brice Lalonde, Président de la Table ronde sur le développement durable. «On ne peut gérer l’environnement sans une économie forte.»
La mondialisation exerce des pressions sur l'environnement, mais elle pourrait également offrir des solutions. Le vert pourrait-il être transformé en or ?

Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017