De la révolution de l’information à un monde fondé sur le savoir

À l’occasion des 50 ans de L’Observateur de l’OCDE, nous portons notre regard sur la mue profonde du monde de l’information et de l’économie mondiale depuis la création du magazine par Thorkil Kristensen, premier Secrétaire général de l’organisation, en novembre 1962.

En vingt ans, le monde a changé de façon irréversible sous l’effet d’une véritable révolution de l’information. Cela a-t-il amélioré nos vies et facilité notre travail? La réponse est : oui, mais…

Prenons l’Internet. Les progrès décisifs des technologies de l’information et de la communication (TIC) ont facilité l’accès aux marchés, stimulé l’innovation et ouvert de nouvelles opportunités aux entreprises.

Énergie, éducation, alimentation, santé: tous ces domaines ont bénéficié des progrès technologiques, qui sont à l’origine d’une amélioration générale du bien-être à travers le monde et ont aidé les économies émergentes à devenir des locomotives de l’économie mondiale.

Lire la suite

Cliquer pour agrandir

Il y a vingt ans, les économistes applaudissaient l’Espagne, nouvelle étoile montante. Cependant, en termes de productivité, ce pays n’a jamais vraiment réalisé son potentiel. Pourquoi ?

Cliquer pour agrandir

Les retombées de l’incertitude qui continue de miner l’économie mondiale se reflètent dans l’investissement international, qui recule à nouveau après deux ans de progression régulière. En 2011, les fusions-acquisitions internationales (F-AI) ont tout juste repassé la barre des mille milliards de dollars. Toutefois, selon le bulletin Investment News de l’OCDE, l’activité d’investissement devrait plonger de 36 % en 2012, à 675 milliards de dollars.

©OECD/IEA 2008

Les perspectives mondiales de l’énergie (World Energy Outlook 2012) de l’AIE sont parues en novembre. Malgré des prix pétroliers plus élevés que jamais, l’avenir de l’énergie est prometteur, à condition que les politiques appropriées soient mises en place.

Internet est bien  plus qu’une branche  de l’économie pesant plusieurs milliards de dollars.  Aujourd’hui,  l’économie  mondiale dépend  presque toute entière de ce gigantesque nuage, ou cloud. Il est loin le temps où la toile n’était qu’un moyen de connecter plusieurs ordinateurs par un réseau téléphonique. 

Début 2012, Frédéric Oudéa, Président directeur général du Groupe Société  générale, a rencontré le Secrétaire général  de l’OCDE, Angel Gurría, pour discuter  de l’économie mondiale, de l’entreprise  et de la crise financière. Extrait de leur  conversation

©André Faber

La crise de l’UE est autant une question  de leadership et de solidarité que de  budgets et de dettes publiques. Il est  temps d’en finir avec les caricatures  et d’écrire le prochain chapitre de  l’histoire de l’Union. Pour cela, nous  aurons besoin de données précises et  transparentes. 

Cliquer pour agrandir

Après cinq années de crise, l’économie mondiale fléchit à nouveau. En soi, le phénomène n’a rien de nouveau. 

REUTERS/Felipe Caicedo

Des soucis de gestion de l’information ? Prenez des vols longs courriers.

Les traducteurs sont aux avant-postes de la communication et du savoir mondiaux. Mais la révolution de l’information n’a pas toujours été idéale pour eux.

©Gouvernement d'Israël

Plus de deux ans après qu’Israël a rejoint  l’OCDE, Sharon Kedmi, Directeur général au  ministère de l’Industrie, du Commerce et du  Travail, a mené une délégation à la réunion du  comité de l’Emploi, du Travail et des Affaires  sociales de l’OCDE, tenue le 26 octobre. Il a  répondu aux questions de L’Observateur de  l’OCDE. 

L’avenir reposera sur la connaissance.  Allons-nous dans la bonne direction ? Que  devons-nous savoir pour progresser ?  Il faut d’abord bien comprendre ce que  recouvre la notions d’actifs intellectuels.

©Christian Charisius

L’éducation est l’un des domaines où l’OCDE a adopté la révolution de l’information.

La qualité des informations et leur  communication ont toujours été  indispensables pour bien conseiller les  gouvernants. S’il existe aujourd’hui une  multitude d’outils pour produire et diffuser  des avis fondés sur des éléments factuels,  il existe également de très nombreux  messages et messagers concurrents. En  voici deux exemples. 

©Larry Downing/Reuters

L’Observateur de l’OCDE fête son cinquantenaire : l’occasion idéale de nous interroger sur la pertinence de l’information elle-même. Pour cette édition spéciale, portons un regard, non pas sur la société de l’information en tant que telle ou sur la nouvelle application dernier cri. Prenons un peu de recul et  considérons les promesses, les défis et les risques que représente pour nous la révolution de l’information, dans notre travail et notre vie. Nous produisons toujours plus d’informations et de données, mais sommes-nous pour autant mieux informés et mieux armés pour mener notre vie?

Après cinq années de crise, l’économie  mondiale fléchit à nouveau. En soi, le  phénomène n’a rien de nouveau. Ces  dernières années, des signes de reprise ont  plus d’une fois cédé le pas à un nouveau  ralentissement, voire à une récession dans  certains pays. Le risque d’une nouvelle  contraction majeure ne peut être écarté. Une  récession est en cours dans la zone euro,  l’économie des États-Unis est en expansion,  mais à un rythme plus lent que celui envisagé  en début d’année, et un ralentissement  apparaît dans de nombreuses économies  émergentes.           

La crise creuse les  dépenses sociales…; … tandis que les recettes  fiscales augmentent; Verbatim; Économie; Pays en bref; Les nouveaux géants; Fonds de pension à perte; Best of        

Cliquer pour agrandir

De plus en plus d’étudiants cherchent  à donner à leur formation un avantage  concurrentiel en traversant les frontières.  Malgré la contraction du soutien aux  bourses et des budgets voyage, 4,1 millions  d’étudiants ont poursuivi leurs études  supérieures à l’étranger en 2010. 

©Rune Kongsro

La féminisation de la main-d’œuvre a un  impact décisif sur les résultats d’un pays,  comme le démontre la Norvège.

Cliquez pour agrandir

©OCDE/John Tarver

L’OCDE s’est muée en guide pour les politiques publiques – nationales, régionales et locales – les plus diverses, avec l’objectif affiché de promouvoir le progrès humain. Mais, dans son évolution actuelle, prend-elle une voie nouvelle ou reste-t-elle captive de son passé ?

Au IIIe siècle, l’Empire romain a été frappé par une crise financière majeure entraînant un effondrement des échanges et une contraction de l’économie. Ses effets auraient duré plusieurs siècles et auraient même eu des répercussions jusqu’au Moyen âge. Par exemple, les villes fortifiées remplacèrent les grandes cités ouvertes, tandis que les biens manufacturés furent produits sur le domaine des seigneurs au lieu d’être achetés auprès des spécialistes. C’est une leçon que nous ne devons pas oublier : la mondialisation n’est pas un processus linéaire, elle peut s’arrêter et même faire machine arrière. Autre leçon à retenir, les échanges ont tendance à être influencés par des facteurs non commerciaux – tels que les dépenses militaires et l’inflation dans le cas de Rome – et non l’inverse.

©Yannis Behrakis/Reuters

Que faire dans les années qui viennent pour assurer la sécurité alimentaire ? Voici certaines pistes qui, selon Action contre la Faim, pourraient favoriser un accès sécurisé à l’alimentation pour tous.

Relever le défi de la mise en place de systèmes fiscaux efficaces dans les pays en développement nécessite une coopération internationale entre les pays avancés et en développement, les organisations internationales, les entreprises et la société civile.

L’économie mondiale est entreé dans le rouge à la suite de l’effondrement de Lehman Brothers en septembre 2008, et il apparaît de plus en plus clairement aujourd’hui que la crise est entrée dans une deuxième phase. Nous sommes maintenant confrontés à une faible croissance conjuguée à des difficultés dans le secteur financier, alors que les pouvoirs publics arrivent à court de solutions économiques. 

La gastronomie serait-elle la recette miracle pour sortir du marasme économique ? Food and the Tourism Experience ne va pas jusqu’à l’affirmer, mais elle montre qu’il s’agit d’un ingrédient important du dynamisme économique. Les articles de ce recueil avaient été réunis pour un atelier organisé en Corée en décembre 2010 : en guise d’amuse-bouche, deux chapitres évoquent la contribution de la gastronomie au tourisme et à la croissance ; ils sont suivis d’un buffet de chapitres sur l’Amérique latine, l’Autriche, la Corée, l’Espagne, la France, l’Italie, le Japon et les pays nordiques.

Cliquer pour agrandir

En Chine, le rythme du progrès économique semble aller de pair avec celui du sommeil. Le temps de sommeil est essentiel au bien-être. C’est important pour la productivité, même lorsque l’objectif ultime est la maximisation des revenus.

Cliquer pour commander la version anglaise

… Connaît bien la crise, contrairement au refrain de la célèbre chanson de feu Alain Bashung. C’est en tout cas ce qui ressort du Financement des PME et des entrepreneurs : Tableau de bord de l’OCDE, un rapport inédit couvrant 18 pays, dont le Canada, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Suède.

Cliquez pour agrandir

L’aide publique au développement (APD) provenant des principaux donneurs de la zone OCDE a été réduite de près de 3 % en 2011, inversant une tendance ancienne marquée par des augmentations annuelles : de 2000 à 2010, l’aide a été constamment accrue (+63 % entre 2000 et 2010, année où elle a connu un pic).

Données économiques

PIB +0,7% T2 2017
Échanges exp +1.4% ; imp +1.7% T1 2017
Inflation annuelle 2,3% septembre 2017
Chômage 5.7% septembre 2017
Mise à jour: 14 nov 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017