Selon Des débuts qui comptent ! Des emplois pour les jeunes, les jeunes sont deux fois plus susceptibles de connaître le chômage que le travailleur moyen. C’est un gaspillage de ressources que les économies ne peuvent guère s’autoriser aujourd’hui.

« Être au chômage, c’est frustrant, dévalorisant et, à ce stade, effrayant. » Pour qui doute des effets dévastateurs du chômage, les témoignages recueillis par une enquête récente du John J. Heldrich Center for Workforce Development, de l’Université Rutgers aux États-Unis, seront éclairants.

©AFP

Tirant les leçons de la crise, la Hongrie veut créer un million de nouveaux emplois en dix ans. Objectif ambitieux, mais indispensable à la mise en oeuvre d'une réussite économique durable. Face à la volatilité des marchés financiers, il s'agit de miser sur les valeurs pérennes du captial humain et de la force de travail.

Cliquer pour agrandir

Le marché des technologies de géolocalisation, qui pèse déjà 30 milliards de dollars, pourrait quasiment doubler d’ici 2013.

La crise a renforcé les problèmes sous-jacents du chômage et de la compétitivité. Aujourd’hui, la mise en place de politiques prioritaires est nécessaire pour relancer l’emploi.

Cliquer pour agrandir.

Le constat est sans appel : plus on a un niveau d’éducation élevé, plus on a de chances de trouver un emploi. Dans tous les pays de l’OCDE sans exception, les 25 à 64 ans diplômés du troisième cycle sont plus nombreux à avoir un emploi que ceux qui n’ont qu’un diplôme de deuxième cycle du secondaire. De même, ces derniers ont généralement beaucoup plus de chances d’avoir un emploi que ceux qui ont un niveau de formation inférieur.

Ralentissement en vue ?; Économie ; Verbatim ; Dépêches ; Travaux anti-corruption primés ; Lancement d'iLibrary ; Israël rejoint l'OCDE ; Le Secrétaire général reconduit ; Best of...

Les systèmes éducatifs nationaux peuvent développer l’aptitude des jeunes à innover, dès le plus jeune âge (« Les voies d’une reprise durable », L’Observateur de l’OCDE n° 279, mai 2010). Les commentaires que j’ai lus sur le sujet semblent considérer que nous commençons à nous intéresser aux questions liées au commerce en quittant l’école, vers 16-18 ans.

Une pénurie de travailleurs qualifiés ? En pleine crise de l’emploi, la nouvelle a de quoi surprendre. Pourtant, les entreprises européennes ont bel et bien du mal à pourvoir près de trois millions de postes, selon David Arkless, de Manpower Inc.

David Rooney

Autrefois considéré comme une impasse, le travail à temps partiel attire aujourd’hui de plus en plus de travailleurs.

Daniel Leclair/Reuters

Tandis que l’économie mondiale reprend un peu de vigueur, les responsables politiques sont aux prises avec la crise de l’emploi. Pourtant, malgré l’arsenal de mesures à destination des jeunes, des chômeurs de longue durée et des personnes non qualifiées, l’un des groupes les plus vulnérables risque d’être oublié.

Ursula von der Leyden, ministre du Travail Thomas Peter/Reuters

L’Allemagne semble avoir plutôt bien surmonté la crise de l’emploi. Contrairement à certains de ses voisins européens chez qui le chômage est monté en flèche, le taux de chômage allemand a presque baissé d’un point, passant de 7,9 % au début de la récession à 7 % en mai 2010.

Dépenses de santé en hausse ; Dépêches ; Verbatim ; Benvenuto ! ; Économie ; Spéculation alimentaire ? ; Flexibilité chinoise bienvenue ; Échanges sans frontières ; Best of...

©Mike Hutchings/ Reuters

La gestion des écosystèmes peut favoriser la création d’emplois verts et une croissance économique durable.

Le chômage a fortement augmenté pendant la crise, et les jeunes ont été particulièrement touchés. Même en période de prospérité, le chômage des 15-24 ans est deux à trois fois plus élevé que parmi les 25 ans et plus, et ce taux a augmenté beaucoup plus rapidement pendant la crise.

Une crise mondiale du chômage de longue durée est à craindre. Quel rôle peuvent jouer les partenariats public-privé ?

Lucy Nicholson/Reuters

Malgré les signes de reprise, cette crise est loin d’être finie. Nous connaissons la plus grave crise de l’emploi depuis la Grande dépression, et la reprise économique est encore faible et fragile.

Cliquer pour agrandir.

Aujourd’hui, plus de femmes travaillent qu’il y a 40 ans, mais leurs salaires n’ont pas suivi ceux des hommes. Alors qu’environ 45 % des femmes de la zone OCDE travaillaient en 1970, elles étaient 58 % en 2008, de 70 % dans les pays du Nord à moins de 50 % en Grèce, en Italie, au Mexique et en Turquie.

Cliquer pour agrandir.

Le chômage devrait atteindre 10 % en 2010 dans la zone OCDE, contre 5,6 % en 2007. Les hommes ont été plus durement touchés que les femmes : à travers la zone OCDE, l’emploi masculin a chuté de 3 % depuis le début de la récession, l’emploi féminin de 0,3 %, soit dix fois moins. D’où le terme de « mancession » (récession masculine) employé par les commentateurs et les blogueurs anglo-saxons.

Les gouvernements des pays asiatiques ont réagi à la crise mondiale en renforçant leurs politiques sociales. L’économie devrait en bénéficier.

Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017