Lilianne Ploumen, ministre du Commmerce extérieur et de la Coopération pour le développement, Pays-Bas Gouvernement des Pays-Bas

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) a cessé d’être un simple concept  vendeur à la mode pour irriguer les activités commerciales des entreprises du monde  entier. Du « triple résultat » aux indices boursiers récompensant les pratiques sociales et  environnementales responsables, les valeurs des entreprises se calquent toujours plus sur  celles de la RSE. Qu’en est-il dans les chaînes logistiques ? Comment les multinationales  en particulier peuvent-elles être sûres que leurs fournisseurs dans les pays pauvres ne  jouent pas avec des vies humaines ni avec l’environnement ? L’effondrement du Rana  Plaza — qui abritait des ateliers de confection fournisseurs de grandes marques — au  Bangladesh en 2013 et son lourd bilan humain sont venus rappeler de manière tragique  qu’il reste beaucoup à faire pour que la RSE prenne tout son sens.

Pour cette table ronde de L’Observateur de l’OCDE, nous avons demandé aux  représentants de différentes parties prenantes (gouvernements, entreprises, syndicats  et société civile) de répondre aux questions suivantes : « Comment encouragez-vous une conduite responsable des entreprises ? Que faut-il faire selon vous pour renforcer la responsabilité sociale des entreprises à  l’échelle mondiale ? »

©Table ronde de L’Observateur de l’OCDE n° 12 

L’effondrement du Rana Plaza à Dacca, tuant plus d’un millier d’ouvriers, n’a pas été qu’un drame humain. Au Bangladesh, le secteur de l’habillement occupe une place considérable, tant au niveau économique que social. Il est donc d’autant plus important de faire face aux conséquences de cette tragédie. 

Le bilan des multinationales en matière environnementale, sociale et de gouvernance s’améliore-t-il ? On peut être optimiste, mais il reste beaucoup à faire. 

Les décombres de l'atelier bangladais, avril 2013 ©Andrew Biraj/Reuters

Le 24 avril 2013, le Rana Plaza, bâtiment commercial et atelier de confection de Dacca au Bangladesh, s’effondrait, faisant 1 130 morts et des milliers de blessés. Le choc a été mondial. Comment cela a-t-il pu arriver ? Qui était responsable ? Si le bâtiment n’était pas adapté à cette activité, pourquoi l’abritait-il ? Comment empêcher une telle catastrophe à l’avenir ? 

A 102 ans, Robert Marchand a parcouru 26,9 km en une heure, pulvérisant son propre record dans la catégorie des plus de 100 ans. © Lionel Bonaventure/AFP PHOTO

En France, la palme de la longévité revient aux habitants du Sud-Ouest : la région est réputée compter le plus de centenaires. Pourtant, avec ses champions sportifs du quatrième âge, la Picardie n’a rien à lui envier. 

©Reuters

Dès 1984, le film Ghostbusters annonçait la fin du livre papier avec cette réplique culte : « Gutenberg est mort, vous savez ? ».

Cliquer pour agrandir

L’absence de crue majeure de la Seine depuis plus d’un demi-siècle a éloigné la crainte d’une inondation de la mémoire collective. Pourtant, la croissance urbaine et la densité des réseaux de transports ou d’énergie autour de la capitale française ont accru l’exposition à un tel risque. 

Cliquez pour agrandir

La démence est une maladie grave dont on ne guérit pas. Financièrement et émotionnellement, son traitement est lourd. Son coût pour le système de santé des sociétés vieillissantes devrait augmenter. La démence altère le cerveau, entraînant un déclin des capacités fonctionnelles et cognitives chez les malades. Selon Alzheimer Disease International, un nouveau cas de démence est diagnostiqué toutes les quatre secondes.

Rory Clarke

Imaginez une maison qui se chauffe toute seule l’hiver. Pensez aux économies en termes de facture énergétique et d’émissions de carbone. De telles maisons existent déjà. Le concept de constructions à haute efficacité énergétique, dites « maisons passives », est né dans les années 1990, pour s’affirmer ensuite comme concept de niche dans l’architecture des années 2000. La maison passive a-t-elle aujourd’hui trouvé sa place comme solution de construction durable ? 

La classe peut-elle être un lieu d’apprentissage, non seulement des savoirs fondamentaux, mais aussi de la créativité ?

Cliquez pour agrandir

Selon la publication Comment va la vie ?, l’optimisme est une grande victime de la crise économique. En matière de bienêtre subjectif, les attentes à cinq ans des populations se sont détériorées à peu près partout dans la zone OCDE, où la plupart des gens ne croient plus à une amélioration de la situation. 

D’après un rapport intitulé Cancer Care: Assuring Quality to Improve Survival, les pays pourraient mieux faire dans la lutte contre le cancer. Cette maladie reste l’un des principaux enjeux de santé dans tous les pays de l’OCDE, où plus de 5 millions de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. 

Dave Amit/Reuters

De nombreux décès pourraient être évités si les individus à risque passaient des électrocardiogrammes. Mais les électrocardiographes sont chers (environ 10 000 USD) et volumineux, et donc souvent réservés aux hôpitaux, alors même que 70 % des Indiens vivent en zones rurales où les hôpitaux sont rares. 

En 1994, sur un marché au Ghana, un simple désaccord oppose deux personnes sur le prix de la pintade. La situation s’envenime, l’un des protagonistes décède dans de violentes circonstances et l’événement déclenche des affrontements meurtriers qui dégénèrent en spirale de la vengeance, événements depuis connus sous le nom de « guerre de la pintade ». Plus de 400 villages sont brûlés et 15 000 personnes sont tuées avant le rétablissement de l’ordre par l’armée ghanéenne. 

La politique industrielle est de retour, à moins que, comme l’affirme Joseph Stiglitz, elle n’ait jamais vraiment disparu. La troisième édition des Perspectives du développement mondial du Centre de développement de l’OCDE démystifi e les politiques industrielles. Ha Joon Chang, professeur à Cambridge, en parle comme d’une « publication qui fera date car, loin du débat idéologique sur la nécessité d’une politique industrielle et ses chances de réussite, elle traite des moyens de la faire mieux fonctionner ». 

Cliquez pour agrandir

Les vaccins constituent l’un des moyens les plus efficaces de prévenir les maladies et les décès, en particulier chez les enfants. Or, plus de 22 millions de bébés naissant chaque année dans le monde (soit quatre fois le nombre de naissances en Europe) ne sont pas vaccinés et sont donc exposés au risque d’attraper des maladies évitables par la vaccination, comme la rougeole, et d’en mourir. 

Voici une statistique peu réjouissante : dans une vingtaine de pays parmi les plus riches du monde, au moins un adulte sur 10 est uniquement capable de comprendre des textes basiques. Posez-leur une question sur un énoncé, et ils seront en mesure d’y répondre seulement si le texte est bref, qu’il utilise un vocabulaire simple et qu’il contient des indices en reprenant les mots employés dans la question. 

AFP/Pascal Pavani

Les résultats de l’enquête 2012 du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l’OCDE, qui couvre 65 pays, sont publiés ce mardi 3 décembre. 

© Aly Song/Reuters

Dans une économie mondialisée, la réussite scolaire ne se mesure plus seulement à l’aune des progrès accomplis par rapport à des normes nationales mais par rapport aux systèmes scolaires les plus performants à l’échelon international. Publiés le 3 décembre, les résultats de la dernière enquête PISA, référence mondiale pour l’évaluation des acquis scolaires, mettent en évidence des mutations spectaculaires dans le vivier mondial de compétences. 

© Mark Wessels/Reuters

L’Afrique du Sud est devenue en 2010 le premier pays africain à accueillir la Coupe du monde de football de la FIFA, qui est l’un des plus grands événements sportifs mondiaux. Peut-on parler de triomphe, et quels enseignements en tirer ?

Les efforts de développement sont souvent freinés par le manque de données. Il faut faire bien plus pour améliorer les statistiques officielles des pays en développement, particulièrement en vue des nouveaux objectifs de développement pour l’après-2015. 

Philip Noble/Reuters

Pour les pays du G20, certaines questions énergétiques sont très préoccupantes. Quatre, pourtant, appellent une attention particulière. 

Cliquer pour agrandir

Les obligations de soins aux enfants et aux  parents âgés, majoritairement assumées  par les femmes, pèsent sur leurs décisions  d’intégrer ou non le marché du travail et  sur leurs profi ls de carrière. Les aidants  familiaux sont en effet plus susceptibles  à 50 % de rester à la maison, et, lorsqu’ils  sont employés, ils travaillent en moyenne  deux heures de moins par semaine que les  non-aidants.  

Dans la quête d’un  allègement des  budgets nationaux,  la réforme vise  principalement la  rémunération et  la performance du  secteur public. Avec  la crise, certains  pays ont gelé –  voire baissé – les salaires ; d’autres ont préféré réduire les  prestations, voire les pensions de retraite ;  d’autres enfi n ont décidé de ne rien faire  pour l’instant.  

La mode se propage

Les petites entreprises internationales,  profitant entièrement des nouvelles  technologies, deviennent souvent plus  multinationales que les grandes. 

À en juger par les gros titres des médias, l’heure est à l’afro-optimisme. Assistons-nous au décollage économique de l’Afrique ? Le projet Perspectives économiques en Afrique, fruit d’un  partenariat de plus de dix ans entre le Centre de développement, la Banque africaine de développement, le PNUD et la Commission économique pour l’Afrique, propose une analyse contrastée de son « émergence ».

©REUTERS/Amr Dalsh

Le printemps arabe et les mouvements sociaux et démocratiques qui ont agité une grande partie du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord n’ont peut-être pas changé le monde, comme l’espéraient des millions de gens, mais ils ont au moins renforcé l’utilisation des technologies de l’information et de la communication et le potentiel de l’administration en ligne pour favoriser la participation et l’adhésion, améliorer la transparence et restaurer la confiance du public. 

L’OIT estime qu’au moins 2,45 millions de personnes dans le monde sont actuellement victimes d’exploitation au travail, et qu’en outre 1,2 million font l’objet d’un trafi c d’êtres humains chaque année, tant au niveau international que dans leur propre pays. Parmi elles, 80 % sont des femmes et des fi lles, selon l’ONU. 

«Les limites de ma langue sont les limites de mon monde », disait Wittgenstein. Cela vaut pour l’anglais, la lingua franca internationale. En 2006, le British Council prédisait un avenir difficile aux diplômés anglophones monolingues ; ceux-ci doivent faire face à des jeunes qualifiés multilingues provenant de tous pays, détenteur d’un avantage compétitif (…) dans les entreprises multinationales.

L’OCDE s’est muée en guide pour les politiques publiques – nationales, régionales et locales – les plus diverses, avec l’objectif affiché de promouvoir le progrès humain. Mais, dans son évolution actuelle, prend-elle une voie nouvelle ou reste-t-elle captive de son passé ?

Données économiques

PIB +0.5% T3 2018
Échanges exp +2.7% ; imp +3.0% T4 2017
Inflation annuelle 2,9% sept 2018
Chômage 5.2% sept 2018
Mise à jour: 22 nov 2018

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Regarder la conférence de presse finale de la réunion ministérielle de l'OCDE 2018.
  • Coopération internationale, croissance inclusive et transformation digitale sont les thèmes clés du Forum de l’OCDE, les 29 et 30 mai, sous la bannière « Ce qui nous rapproche ». La Réunion du Conseil au niveau des Ministres se tiendra les 30 et 31 mai : présidée cette année par la France, elle explorera notamment la question du multilatéralisme.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2018