Plus d’un quart des élèves de 15 ans des pays de l’OCDE n’atteint pas le niveau de compétence de base en mathématiques, compréhension de l’écrit et sciences. Dans d’autres pays, cette proportion est souvent bien plus importante. Ces piètres résultats scolaires ont de graves conséquences pour les individus : les élèves faibles sont en général moins motivés et confiants, et sont exposés au risque d’absentéisme. À long terme, cela les pénalise et compromet l’avenir économique et social du pays.

Ces dix dernières années, la France a nettement amélioré ses performances environnementales. En témoignent la signature de l’Accord de Paris ainsi que l’entrée en vigueur de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, qui favorisent protection de la biodiversité, gestion responsable des ressources, lutte contre le gaspillage et dessinent un nouveau modèle de gouvernance participative. Toutefois, sa politique environnementale demeure lacunaire, selon le dernier Examen environnemental de la France, qui recommande au pays de mettre rapidement en œuvre la transition énergétique.

« La nécessité est mère de l'invention » dit un proverbe, particulièrement adapté aux systèmes agricoles actuels. La demande mondiale croissante de nourriture, de carburants et de fibres exigera une accélération de la productivité agricole, ce qui représente un défi de taille compte tenu des pressions accrues sur les ressources naturelles, dues notamment au changement climatique et à la concurrence autour des terres. Toute croissance de l'agriculture devra donc être durable, par une utilisation plus efficace des ressources. 

En 2015, de nombreux pays ont souffert de graves sécheresses et d’inondations. L'Afrique du Sud n'avait pas vu de telle sécheresse depuis 30 ans, l'Éthiopie pourrait connaître une crise alimentaire majeure, et la canicule a sévi en Californie pour la quatrième année consécutive. Les inondations ont fait plus de 2 000 morts en Inde l’été dernier, et causé des dégâts sans précédents en Angleterre, au Paraguay et en Caroline du Sud. Or, le changement climatique devrait accroître la fréquence et la gravité des événements météorologiques extrêmes dans les années à venir.

Imaginez un voyage à travers le temps, pas comme Stephen Hawking, en entrant par un trou de ver dans une nouvelle dimension, mais juste pour voir ce que pourrait être l'agriculture dans plusieurs décennies. Les décideurs et les agriculteurs apprécieraient certainement ce genre d’anticipation.

Avec l’expansion de l’utilisation d’internet et des technologies, les données foisonnent. Tant de données sont collectées et stockées chaque jour que l’on assiste à l’émergence de nouveaux emplois et de secteurs entiers pour les traiter. Le rapport Data-Driven Innovation examine les usages potentiels et les problématiques de cette ère des « mégadonnées », dressant un tableau complet et recensant les promesses ainsi que les risques de ces données pour le bien-être et la productivité. 

« La nature nous a donné les campagnes, c’est l’art qui a construit les villes. » Cet adage du savant de la Rome antique Varron est toujours d’actualité au début du XXIe siècle. Dans la zone OCDE, les citadins constituent actuellement près des deux tiers de la population. D’ici dix ans, il devrait y avoir plus de 500 mégapoles de plus d’un million d’habitants. Comment les villes se gouvernent-elles alors qu’elles s’étendent au-delà de leurs limites ?

Depuis l’effondrement économique de 2008, créer son entreprise est devenu de plus en plus courant, surtout en Europe. Les jeunes y sont particulièrement disposés : 45 % des 15-24 ans préfèreraient le statut d’indépendant au salariat. 

Connaissez-vous le point commun entre « bursa siyahi » et « sarilop » ? Si vous aimez les figues fraîches ou les clafoutis, sachez que ce sont deux des plus de 300 variétés de figues recensées dans le monde. La Turquie et l’Égypte en sont les principaux producteurs.

Comment les compétences actuelles des travailleurs pourront-elles répondre aux besoins des nouveaux métiers de l’économie verte ? Jusqu’ici, seuls quelques pays ont mis en place de réels programmes pour répondre à cette question, pourtant le décalage entre compétences et besoins pourrait être important. Sauriez-vous qui appeler si votre système géothermique tombe en panne ? Les ouvriers du bâtiment doivent-ils se former à la rénovation ?

Saviez-vous que la vie sur terre serait impossible sans les micro-organismes ?

Selon la récente publication de l’OCDE, Perspectives des politiques de l’éducation : France, le système d’éducation français obtient des performances proches de la moyenne des pays de l’OCDE, mais il est devenu de plus en plus dichotomique. 

Après des décennies d’isolement économique, le Myanmar revient sur le marché international, avec un large éventail de réformes visant à attirer le commerce international et l’investissement étranger. Ces réformes vont de l’amélioration des infrastructures à des transformations du secteur monétaire et financier, en passant par la sécurité alimentaire et la croissance agricole. Grâce à ses ressources naturelles et sa population active jeune, ce pays de plus de 60 millions d’habitants, autrefois surnommé « le bol de riz de l’Asie », a tout intérêt à ouvrir son économie.   

Si la France a relativement mieux résisté à la crise financière que nombre de ses partenaires, sa performance économique au cours des dernières décennies a toutefois été fragile, selon un nouveau rapport de l’OCDE, France : Redresser la compétitivité

©Lucy Nicholson/Reuters

Le premier distributeur automatique de bitcoins a été installé à Vancouver en 2013 et permet de convertir des dollars canadiens en bitcoins, et inversement. Face à la montée en puissance du bitcoin partout dans le monde, les gouvernements prennent position pour ou contre cette cryptodevise numérique anonyme. 

Selon Tax Justice Network, entre 21 000 et 32 000 milliards de dollars sont cachés à l’étranger, soit la somme des PIB des États-Unis et du Japon. Ce chiffre ne prend en compte que les paradis fiscaux, pas la fraude fiscale ni les autres formes d’évasion fiscale. Selon l’OCDE, il est possible de s’attaquer au problème, notamment grâce à la transmission régulière et systématique au pays de résidence de l’essentiel des renseignements sur les contribuables collectés par le pays source, sur plusieurs types de revenus (dividendes, intérêts, redevances, traitements, pensions, etc.). Cet « échange automatique de renseignements » semble fonctionner : le Danemark a ainsi rappelé leurs revenus étranger à 440 de ses citoyens par l’envoi d’une lettre leur annonçant que l’administration avait reçu ce type d’information de l’étranger.

Les décideurs, chefs d’entreprise et autres acteurs font souvent l’éloge de la croissance verte, mais les actions concrètes restent rares. On peut d’ailleurs s’étonner que, même dans l’agriculture, la plupart des pays de l’OCDE n’aient pas encore de stratégie sérieuse. Cependant, d’après l’ouvrage Moyens d’action au service de la croissance verte en agriculture, l’infi niment petit pourrait venir à la rescousse.

D’après un rapport intitulé Cancer Care: Assuring Quality to Improve Survival, les pays pourraient mieux faire dans la lutte contre le cancer. Cette maladie reste l’un des principaux enjeux de santé dans tous les pays de l’OCDE, où plus de 5 millions de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. 

Toru Hanai/Reuters

Des événements majeurs comme le séisme au Japon ou la crise de l’euro peuvent avoir des effets bien au-delà de la zone immédiatement concernée. Plus récemment, la crise du budget aux États-Unis a entraîné la fermeture de larges pans de l’administration et des services publics et fait craindre un défaut de paiement qui aurait été le premier dans l’histoire du pays. 

L’eau sera le plus important vecteur des effets du changement climatique. Beaucoup de régions du monde devraient ainsi connaître une multiplication des épisodes de pluie torrentielle, d’inondation et de sécheresse, mais la modification du climat bouleversera aussi la situation des ressources en eau douce dans le monde.

Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016