Les décombres de l'atelier bangladais, avril 2013 ©Andrew Biraj/Reuters

Le 24 avril 2013, le Rana Plaza, bâtiment commercial et atelier de confection de Dacca au Bangladesh, s’effondrait, faisant 1 130 morts et des milliers de blessés. Le choc a été mondial. Comment cela a-t-il pu arriver ? Qui était responsable ? Si le bâtiment n’était pas adapté à cette activité, pourquoi l’abritait-il ? Comment empêcher une telle catastrophe à l’avenir ? 

Le président de la République française François Hollande sera de retour à l’OCDE le vendredi 17 octobre 2014 pour rencontrer les dirigeants des organisations économiques internationales.

©David Rooney

Dans tous les pays, il est difficile de concilier activité professionnelle et vie de famille, mais cela est d’autant plus vrai au Japon. Encore plus qu’ailleurs dans l’OCDE, les Japonais et les Japonaises doivent choisir entre famille et travail. Les hommes choisissent le travail, les femmes moins, mais dans l’ensemble, les naissances sont rares et l’emploi des femmes est trop faible. Ces défaillances sont de plus en plus importantes et doivent être redressées.

Cliquer pour agrandir


Comparé aux autres pays de l’OCDE, le Japon obtient de bons résultats dans plusieurs des 11 dimensions du bien-être retenues par l’OCDE. Comment va la vie ? montre qu’en moyenne, les ménages japonais ont été moins affectés par la crise que ceux des autres pays de l’OCDE. Entre 2007 et 2011, le Japon a enregistré une hausse cumulée du revenu disponible des ménages, en termes réels, d’environ 4 %, contre une baisse annuelle de 1 % en moyenne dans la la zone euro. Toutefois, les inégalités de revenus (avant taxes et transferts) ont augmenté de 4 % au Japon entre 2007 et 2010, bien au-dessus de la moyenne OCDE estimée à 1,2 %.

Cliquer pour agrandir

En 2013, l’aide au développement a augmenté de 6,1 % en termes réels pour atteindre un record, malgré les pressions subies par les budgets des pays de la zone OCDE avec la crise. Les donneurs ont fourni un total de 134,8 milliards de dollars en aide publique au développement (APD) nette, ce qui marque un rebond après deux ans de baisse en volume. L’aide aux pays en développement a régulièrement augmenté dans la décennie 2000, mais a chuté en 2011-12 avec les mesures d’austérité.

©Yuya Shino/Reuters

Il est difficile d’accroître la capacité des aéroports des grandes métropoles, le Japon en est un bon exemple. Quelque 33 millions (26 % de la population totale) et 17 millions de personnes (13 %) vivent respectivement dans les agglomérations de Tokyo et d’Osaka. Selon certaines sources, l’aire urbaine de Tokyo-Yokohama est la plus grande au monde, et celle d’Osaka-Kobe-Kyoto, la 12e.

Nous célébrons cette année le cinquantenaire de l’adhésion du Japon à l’OCDE. Le Japon a été le premier pays asiatique à rejoindre notre Organisation le 28 avril 1964, marquant ainsi une étape très importante.

Shinzo Abe, Premier ministre du Japon

L’année  1964,  il  y  a  exactement  50  ans,  a  été  marquée  par deux événements symbolisant l’achèvement de la période de redressement du Japon après la Seconde Guerre mondiale. L’un était – pour la première fois en Asie – la tenue des Jeux olympiques et paralympiques à Tokyo, l’autre l’adhésion à l’OCDE du Japon, premier pays d’Asie à en devenir membre. Le titre d’un quotidien,

« Le Japon entre enfin dans la cour des grands », montrait à quel point l’adhésion à l’OCDE était emblématique de l’accession du Japon au statut de pays développé.

©Iain Masterton/Alamy

L’architecture japonaise est depuis longtemps le reflet de l’influence et du développement du Japon. Cette influence a de beaux jours devant elle.

©OCDE

L’année 1964 a été riche en événements mémorables dans le Japon d’après-guerre. Je n’étais alors qu’un écolier de 10 ans, mais je revois encore l’animation qui régnait dans les rues lors de la mise en service du train à grande vitesse Shinkansen (une quinzaine d’années avant le TGV français) et des Jeux olympiques de Tokyo, tandis que nos vies étaient placées sous le signe du progrès, abstraction faite de l’odeur nauséabonde des gaz d’échappement et du vacarme de la circulation. C’est aussi l’année où le Japon d’après-guerre a été pleinement reconnu en tant que membre important de la communauté internationale. Il a ratifié l’article 8 du FMI, accueilli pour la première fois l’Assemblée annuelle du Fonds monétaire international et du Groupe de la Banque mondiale, et enfin achevé le processus d’adhésion à l’OCDE. Or, à ce moment-là, le PIB par habitant du Japon ne représentait qu’un quart de celui des États-Unis, et deux tiers de celui de l’Argentine. On peut donc considérer que son admission à l’OCDE (le Japon fut le premier pays membre en dehors des continents européen et américain) était davantage due à une volonté de le considérer comme un partenaire à la hauteur des débats plutôt qu’à sa prospérité économique.

Angel Gurria

Après la pire crise de ces cinquante dernières années, la reprise s’imposera-t-elle enfin en 2014 ? Plusieurs signes encourageants le laissent penser, notamment aux États-Unis, où la croissance devrait atteindre 3 % cette année. L’activité reprend également en Europe, au Japon et en Chine. L’Irlande vient de sortir du plan d’aide piloté par le FMI, l’UE et la BCE. 

Un monde exempt d’extrême pauvreté n’est pas une utopie mais un objectif réalisable. Pour y parvenir, nous devons d’urgence relever certains défis, notamment celui de revoir nos objectifs de développement. 

La longue route vers l’égalité des sexes a permis une élévation du niveau d’éducation et du taux d’activité des femmes ainsi que des avancées dans le monde politique et le monde des affaires. Mais il reste encore du chemin à parcourir. 

Quelques pionnières de la région MENA favorisent des évolutions progressives dans l'entreprise et dans la société. Comment développer le potentiel de la moitié féminine de la population ?

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

L’égalité des sexes renforce le développement économique à long terme. Cette affirmation n’est pas un slogan incantatoire, elle se fonde sur une nouvelle analyse des rapports entre les taux de natalité et les positions sur l’égalité des sexes dans un échantillon de pays.

Données économiques

PIB +0.6% T3 2017
Échanges exp +4.3% ; imp +4.3% T3 2017
Inflation annuelle 2,4% nov 2017
Chômage 5.6% nov 2017
Mise à jour: 16 jan 2018

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2018