Russell R Scott/Citizenside/AFP

Donner un prix au carbone est un des moyens les plus sûrs que nous connaissions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat adopté en 2015. Sa mise en œuvre a-t-elle progressé depuis lors ? Pas suffisamment, selon certains des principaux experts mondiaux.

©David Rooney

Selon Aristote, « le tout est plus que la somme de ses parties ». C’est une description qui fonctionne tout à fait pour la démarche systémique, qui permet d’améliorer le fonctionnement des organisations grâce à un regard global sur les processus et les pratiques. Cette démarche peut aussi permettre de réaliser des économies.

Kris Pannecoucke/PANOS REA

Exercer ses activités dans une zone de conflit est difficile pour toute entreprise, qu’il s’agisse d’une compagnie minière ou d’une brasserie. En 2015, 168 anciens employés de Bralima, filiale d’Heineken en République démocratique du Congo, ont saisi le Point de contact national (PCN) créé aux Pays-Bas en application des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales : ils contestaient la conduite de l’entreprise lors de la guerre civile qui a frappé la RDC de 1999 à 2003. Dans leur recours, les anciens employés ont accusé Bralima de les avoir licenciés abusivement et d’avoir collaboré avec le mouvement rebelle du RCD-Goma, et ils ont évoqué les conséquences négatives de cette conduite pour eux-mêmes et leur famille.

Gros temps sur la route de Tanger : les gabiers donnent le meilleur d'eux-mêmes ©Frégate L'Hermione

La francophonie est l’espace linguistique qui connaît la plus forte croissance. D’ici à 2065, un milliard de personnes devrait parler français. Le français se placerait alors au deuxième rang des langues internationales, derrière l’anglais. Quels sont les enjeux pour cette francophonie–et pour le monde ?  

©David Rooney

Durant la majeure partie de la seconde moitié du siècle dernier, les pays du monde entier ont progressivement ouvert leurs frontières aux investissements étrangers. Cette tendance a été bénéfique, elle a contribué à la croissance et au développement, à la création d’emplois et à une amélioration du bien-être. Aujourd’hui, comme le montrent nos données, les restrictions réglementaires traditionnelles à l’investissement en provenance de l’étranger dans les pays de l’OCDE sont très limitées, qu’elles prennent la forme d’un plafonnement des participations étrangères ou d’autres conditions discriminatoires. Et si de nombreuses économies émergentes restent, d’une manière générale, moins ouvertes, elles ont pris des mesures en vue d’assouplir leurs régimes juridiques en matière d’investissement direct étranger. La veille permanente assurée par l’OCDE montre que ces efforts de libéralisation se sont poursuivis après la crise financière de 2008.

Dans la zone OCDE, environ 99 % des entreprises sont des petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent quelque 70% de l’emploi total. Mais, pour rester dynamiques et compétitives dans l’économie mondiale actuelle, les PME ont besoin d’être soutenues. Nous avons demandé à un groupe d’experts leur opinion sur ce sujet. 

Cliquez pour agrandir

Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à entamer des études post-secondaires : le taux d’inscription des femmes est, en moyenne, de 11 points de pourcentage supérieur à celui des hommes. Cependant, un examen minutieux fait apparaître des différences non négligeables entre les femmes et les hommes au niveau des filières choisies. En effet, les femmes représentent 78 % des étudiants dans le domaine de l’éducation, et 76 % en santé et protection sociale. 

©Christoph Mohr/Picture Alliance/DPA/AFP

Le delta du Mékong est l’un des principaux greniers à riz de la planète. Cette vaste région humide et verdoyante assure non seulement la moitié de la production rizicole du Viet Nam, mais fournit aussi la grande majorité du riz paddy exporté par le pays qui, avec une part de 17 %, est le troisième exportateur mondial de cette céréale.

©OECD/Michael Dean

De nombreux pays de l’OCDE cherchent à dynamiser les performances des petites et moyennes entreprises (PME). Celles-ci génèrent déjà quelque 70 % de l’emploi total et représentent en moyenne 50 à 60 % de la valeur ajoutée dans la zone OCDE, et même plus de 80 % dans des pays tels que la Corée, la Grèce et l’Italie. La gamme des PME englobe des entités très diverses, de la microentreprise locale jusqu’au chef de file technologique d’envergure mondiale et à l’entreprise créée pour être internationale. 

©Shutterstock

« Le taux d’emploi des femmes a augmenté plus vite et se situe au-dessus de son niveau de 2008, tandis que celui des hommes n’est même pas revenu à son niveau antérieur ». C’est ce qu’a déclaré la Chef économiste de l’OCDE, Mme Catherine Mann, après un point sur les perspectives économiques mondiales fin septembre. Dans un entretien à la BBC, Mme Mann a ajouté : « Les femmes sont moins rémunérées que les hommes et elles sont plus nombreuses à occuper un emploi, il y a donc une pression à la baisse sur la croissance des salaires. »

©Stringer, Italy/Reuters

Les migrants sont partout dans l’actualité en Europe, en Amérique du Nord, en Australie. Quand on pense « migrants », on s’imagine des réfugiés, contraints d’entreprendre des périples dangereux pour échapper à une menace, ou des personnes arrivant dans un nouveau pays pour y étudier ou travailler. 

Une main d’œuvre qualifiée peut aider les pays à intégrer le marché mondial, mais quelles compétences sont les plus recherchées, et les pays sont-ils en mesure d’offrir ces compétences ? Les Perspectives de l’OCDE sur les compétences 2017 : Compétences et chaînes de valeur mondiales apportent des éléments de réponse en la matière.

©Karim Trabelsi/AFP

Si dans l’ensemble, la pauvreté globale est relativement faible en France, elle peut être fortement concentrée au niveau de certains quartiers, où jusqu’à 40 % des ménages peuvent vivre en dessous du seuil de pauvreté. Le chômage y est élevé, les élèves sont en difficulté, les logements et les infrastructures urbaines en mauvais état, sans compter le manque d’entreprises, de services publics et privés et d’aménagements au plan local. Les pouvoirs publics déploient dans ces zones des mesures ciblées en faveur de l’éducation, de l’emploi, de la sécurité et des entreprises.

Les pays de l’OCDE et les principales économies émergentes ont progressé dans la réduction des disparités femmes-hommes, mais beaucoup reste encore à faire, et la route vers l’égalité sera longue. Tel est le constat de la dernière évaluation de la parité dans l’éducation, l’emploi, l’entrepreneuriat et la vie publique, présentée dans le rapport Atteindre l’égalité femmes-hommes : Un combat difficile, publié le 4 octobre 2017. 

©Laurent Kalfala/AFP

Le bassin de la Seine connaît un hiver très pluvieux et le niveau de la Seine augmente actuellement à grande vitesse, de 2 cm environ par heure. À la station hydrométrique d’Austerlitz, celui-ci devrait afficher un peu plus de six mètres, une hauteur qui pour les Parisiens correspond aux cuisses du Zouave du Pont de l’Alma (voir photo).

©AFP

Les États insulaires de faible altitude comme les Maldives et les villes côtières densément peuplées comme New York ont une chose en commun : ils doivent faire face à la montée du niveau des océans. Près d’un quart de la population mondiale vit à moins de 100 mètres de la mer. Sans pouvoir précisément en prédire le rythme et la limite de la montée actuelle, nous savons que le phénomène se poursuivra et que les conséquences en seront coûteuses. 

©OECD/Michael Dean

Saviez-vous que chacun des 35 pays de l’OCDE est représenté par une mission diplomatique à part entière ? La taille de cette mission dépend de celle du pays, mais chacune est conduite par un représentant permanent qui a rang d’ambassadeur, comme l’auteur de ces lignes. Les ambassadeurs forment le Conseil de l’OCDE, qui supervise le programme de travail fixé à l’Organisation par ses membres. Mais leur rôle ne se limite pas à de la simple représentation.

OCDE

Dans le roman Le Guépard, de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, le personnage de Tancredi Falconeri prononce ces mots célèbres : « Il faut que tout change pour que tout reste comme avant. » L’aristocratie sicilienne qu’il représente n’a qu’un moyen de préserver ses privilèges face au Risorgimento de Garibaldi : modifier les choses en surface pour que, dans la pratique, rien ne change.

Dimitar DIilkoff/AFP

Les océans du monde se dégradent sous l’effet d’une accumulation sans précédent et constante de déchets. Essentiellement issus d’activités humaines, ces débris marins sont entraînés par les courants, souvent très loin de leur lieu d’origine. Ils s’accumulent dans tous les océans, généralement loin de nos côtes, et contaminent leurs eaux comme leurs écosystèmes.

Shutterstock

La baisse du niveau de vie est-elle imputable aux effets de la mondialisation ou à de mauvaises politiques nationales ? Le débat fait rage. Si les deux facteurs jouent certainement un rôle, l’ouverture des échanges n’est pas, en soi, responsable des difficultés souvent associées à la mondialisation (inégalités, évidement des classes moyennes, emploi des travailleurs peu qualifiés dans les économies avancées, etc.). Le problème est que les pays ne présentent pas tous le même degré d’ouverture, et que les entreprises n’exercent pas leurs activités internationales selon des conditions équitables.

« Les marchés sont passés à autre chose, le monde est passé à autre chose, le temps du charbon est révolu », a déclaré Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, alors qu’elle lançait l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon, avec la Grande-Bretagne et 23 pays, États et régions partenaires lors de la COP23, la conférence sur le climat qui s’est tenue à Bonn le 16 novembre 2017.

©Rights reserved

Le dernier lot de scandales financiers révélés par les « Paradise Papers » confortera ceux qui pensent que rien ne change au pays de l’évasion et de la fraude fiscales. Or, il n’en est rien, selon le Secrétaire général de l’OCDE, déclarant à la presse que ces pratiques, héritées du passé, sont en cours de démantèlement rapide.

Shutterstock

Chaque minute, chaque jour, une personne meurt dans un accident de la circulation en ville. Entre le développement galopant de l’urbanisation et celui de la circulation automobile, la situation n’est pas près de s’arranger dans les années à venir, bien au contraire.

www.fotografiasaereas.com.br

En Amérique latine comme ailleurs, des infrastructures durables sont essentielles pour améliorer la qualité de vie et soutenir la croissance économique. Elles déterminent notre compétitivité sur la scène commerciale mondiale et notre capacité à faire croître nos économies. Dans nos villes, qui abritent 80 % de la population de la région, les infrastructures contribuent à réduire la pauvreté en améliorant l’accès aux services de base, mais aussi aux connaissances et aux possibilités d’emploi. 

©Serprix

On compte 45,8 millions d’esclaves dans le monde aujourd’hui, d’après l'Indice mondial de l'esclavage de 2016, soit près de quatre fois le nombre total d’Africains vendus aux Amériques au cours des quatre siècles de commerce transatlantique des esclaves. La servitude moderne prend des noms divers, tels que la traite des êtres humains ou le travail obligatoire, confirmant la prophétie du grand abolitionniste Frederick Douglass, lui-même ancien esclave, selon laquelle l’esclavage « prendra encore un autre nom ; et vous et moi et nous tous ferions mieux d’attendre de voir quelle nouvelle forme prendra ce vieux monstre, dans quelle peau ce vieux serpent se présentera ».

Shutterstock

En 2010, le rapport de l’OCDE, L’obésité et l’économie de la prévention : Objectif santé, mettait en garde contre l’obésité et ses conséquences pour la santé.

Shutterstock

Pourquoi les enfants passent-ils l’essentiel de leur temps à jouer pendant leur dernière année d’éducation préscolaire, et se retrouvent tous sagement assis devant leur enseignant l’année d’après ? Pourquoi les enseignants de nos plus jeunes enfants sont-ils nettement moins bien payés que ceux de nos enfants plus âgés ? Pourquoi y a-t-il si peu de transmission d’informations sur les enfants entre les enseignants de maternelle et ceux de l’école primaire ? La réponse est simple : parce qu’il en a toujours été ainsi.

Shutterstock

De nouveaux modèles commerciaux commencent à agiter la concurrence dans le secteur électrique.

En 1964, l’écrivain Isaac Asimov envisageait la vie 50 ans plus tard : « Même ainsi, l’humanité souffrira gravement du mal de l’ennui […] et je crois même que la psychiatrie sera de très loin la plus importante spécialité médicale en 2014. Les rares chanceux qui pourront avoir un métier créatif seront la vraie élite de l’humanité, car eux seuls feront davantage qu’être au service d’une machine. »

©Serprix

Selon les estimations, plus de 46 millions de personnes souffrent de démence dans le monde et elles seront 132 millions d’ici à 2050, soit presque le triple. La maladie est actuellement plus répandue dans les pays de l’OCDE ayant une population relativement âgée, à cause de la forte corrélation entre âge et prévalence de la démence, mais le reste de la planète est en train de les rattraper en raison du vieillissement de la population mondiale. D’ici à 2050, le nombre de personnes atteintes dans les pays à revenu élevé devrait augmenter de plus de 50 %, mais dans les pays à faible revenu, qui ont des systèmes de santé et de protection sociale moins développés, il va plus que tripler.

Données économiques

PIB +0.6% T4 2017
Échanges exp +2.7% ; imp +3.0% T4 2017
Inflation annuelle 2,2% fév 2018
Chômage 5.4% fév 2018
Mise à jour: 11 avr 2018

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2018