©David Rooney

Le paysage politique de la gouvernance mondiale change radicalement. C’est une source de difficultés considérables pour les dirigeants et des organisations comme l’OCDE.

©National Board of Health and Welfare, Suède

Le mot « patient » nous vient du latin, signifiant « celui qui souffre ». Les soins de santé ont historiquement consisté à « prendre soin », « protéger » ce patient souffrant, plus ou moins impuissant. Le professionnel de santé joue en revanche un rôle prépondérant, incarnation d’une autorité à écouter et obéir. Ce présupposé a la vie dure aujourd’hui encore, en ce sens que le patient passif, jugé ignorant et incapable, se doit d’attendre patiemment les prescriptions du médecin. Les soins centrés sur la personne procèdent d’une attitude et d’une conception nouvelles, valorisant les capacités, connaissances et appréciations du patient.

©Droits réservés

L’Observateur de l’OCDE : Sur le site internet de la Conférence de l’OCDE sur la santé, vous déclarez, paraphrasant Donald Berwick : « Nous sommes tous des invités dans la vie de nos patients ». Qu’entendez-vous exactement par cette belle phrase ?

©Droits réservés

Pour tous les travailleurs de la santé, 2017 s’annonce comme une année de célébration et de réflexion. Sur le plan positif, des décennies de progrès durables ont amélioré la couverture universelle des soins de santé et permis aux individus de vivre en meilleure santé et plus longtemps que jamais auparavant. Les financements augmentent et les données de l’OCDE montrent que le nombre des médecins et infirmiers a fortement augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE depuis 2000.

©Droits réservés

Lancé en 2015 par le G20, le Women 20 (W20) marque une étape importante sur la voie de l’égalité hommes-femmes. Pour relever ce défi, l’implication des hommes pourrait être décisive en 2017.

Cliquer pour agrandir

Quel pays est le plus performant en compréhension de l’écrit et en sciences ? Les jeunes élèves possèdent-ils les compétences du XXIe siècle nécessaires pour affronter les enjeux de demain ? Le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA), qui évalue les compétences et les connaissances des élèves de 15 ans en sciences, en compréhension de l’écrit et en mathématiques, tente de répondre à ces questions.

Malgré les campagnes de prévention menées depuis plusieurs décennies, les accidents de la route font encore 1,2 million de morts et plusieurs millions de blessés graves par an dans le monde.

Après des années de solides résultats, le ciel des économies d’Amérique latine s’assombrit. La croissance du PIB de la région sera négative pour la seconde année consécutive en 2016, diminuant de 0,9-1 %, un repli jamais observé depuis le début des années 1980. Ce ralentissement a mis un coup d’arrêt à la réduction des inégalités et à l’expansion de la classe moyenne, et 25 à 30 millions de Latino-Américains vulnérables sont menacés de retomber prochainement dans la pauvreté.

Alors que la plupart des toits de chaume ont été remplacés par des tuiles, plus modernes, pendant le Mouvement du nouveau village (Saemaul Undong) des années 1970, certains de ceux qui étaient en bon état ont été préservés, comme dans le village de Yangdong, qui fait maintenant partie du Patrimoine mondial recensé par l’Unesco. ©Robert Harding/Alamy Stock Photo

Les villes sont à la mode aujourd’hui parmi les décideurs car partout dans le monde, les pays estiment que les zones urbaines sont des pôles d’innovation et de croissance. Qu’en est-il des campagnes ? Le développement économique tiré par un exode rural ininterrompu, l’augmentation du niveau de vie et les possibilités qui s’offrent dans les zones urbaines, sans parler de l’industrialisation, contribuent à aggraver les disparités entre zones rurales et urbaines. L’expérience de la Corée montre qu’une croissance durable et socialement inclusive exige l’intégration des zones rurales dans la réussite économique. La transition rapide de la Corée, pays essentiellement agricole et bénéficiaire de l’aide alimentaire, devenu l’une des économies les plus dynamiques de l’OCDE, a été rendue possible par une transformation structurelle associant zones urbaines et rurales.

L’occupation des sols et l’aménagement territorial sont importants pour le développement des villes modernes mais ne peuvent véritablement porter leurs fruits sans être accompagnés par des politiques publiques cohérentes.

Cliquer pour agrandir. ©StiK pour l'Observateur de l'OCDE.

La rédaction de L'Observateur de l'OCDE souhaite à ses lecteurs un très joyeux Noël ainsi que d'excellentes fêtes de fin d'année !

Cliquer pour agrandir

Les inégalités de revenu entre zones urbaines et rurales sont montées en flèche récemment en Chine. Le revenu par habitant des ménages urbains était trois fois supérieur environ à celui des ménages ruraux en 2012, contre deux fois et demie en 1978.

©OCDE/Nguyen Tien

Alors que j’étais secrétaire général de l’OCDE, peu de choses m’ont fait plus plaisir qu’accueillir la Corée au sein de l’Organisation à l’automne 1996.

©Peter Treanor/Alamy Stock Photo

La pollution atmosphérique dans les villes africaines est un problème sanitaire et environnemental majeur qui doit être mis au centre des politiques urbaines. On respire mal à Onitsha, grand port fluvial du Nigeria. L’air est chargé de gaz d’échappement. Les vieux navires sur le fleuve Niger crachent de la fumée. Les décharges publiques qui brûlent à côté des marchés tentaculaires épaississent l’air. Ajoutez à cela les générateurs diesel et les foyers à ciel ouvert, au bois, au fioul ou au charbon, et cette ville devient le premier producteur au monde de particules fines (PM10). Lorsque ces minuscules polluants sont inhalés, ils provoquent des dégâts mortels : cancer du poumon, accidents vasculaires, maladies cardiaques et asthme chronique et aigu.

Serprix.com

Si les politiques publiques et l’adhésion à l’OCDE expliquent pour beaucoup les réussites coréennes des vingt dernières années, les grandes entreprises ont également joué un rôle important. La Corée est même systématiquement associée à plusieurs grandes marques. C’est la forte demande de produits comme les télévisions incurvées Samsung, les voitures hybrides Hyundai ou les titres à succès comme Gangnam Style qui a fait bondir le Pays du Matin calme au 6e rang des exportateurs mondiaux. Mais si la productivité de nombreux grands fabricants a permis à la Corée de figurer parmi les dix plus grands producteurs de voitures, navires, téléphones portables et DVD, elle est contrebalancée par celle des entreprises plus petites et du secteur des services : la productivité globale est moitié moins élevée que dans les pays de l’OCDE les plus avancés.

Pepper, le robot humanoïde, au Forum de l’OCDE 2016

Pour beaucoup de travailleurs, l’expression « technologies numériques » évoque une image consternante : celle d’un robot humanoïde assis à leur bureau, faisant leur travail ! C’est cette même crainte que ressentaient les cochers face à l’essor de la voiture dans les années 1920. À juste titre : l’automobile a effectivement remplacé la calèche. Toutefois, leurs enfants et petits-enfants ont pu exercer de nouveaux métiers souvent mieux rémunérés parmi la multitude d’activités créées grâce à la voiture : construction et réparation automobile, représentation commerciale, livraison à domicile, tourisme de masse, construction de routes, industrie pétrolière…

Cliquer pour agrandir

La croissance du PIB réel a ralenti dans la plupart des économies émergentes d’Asie en 2014 et est restée modeste en 2015, selon Economic Outlook for Southeast Asia, China and India 2016. En fait, la plupart des pays de la région ont enregistré une croissance plus lente en 2015 qu’en 2014, sauf le Brunei Darussalam, la Thaïlande, le Viet Nam et l’Inde. La Chine et la région de l’ASEAN ont connu leur plus faible croissance depuis le début de la crise financière mondiale.

© Klaus Ohlenschlaeger / Alamy Stock Photo

Être candidat à une élection est aussi méritoire que coûteux, et les campagnes électorales sont de plus en plus dépendantes des financements. Quel en est le prix pour le système politique ? Quels risques le financement des partis politiques et des campagnes représente-t-il pour la démocratie ? La réglementation peut-elle agir sur ces risques et préserver les intérêts de tous les citoyens, et pas uniquement des plus aisés ? Le financement de la démocratie expose ces questions fondamentales et quelque peu taboues.

©Droits réservés

Depuis quelques années, les start-up s’intéressent de plus en plus aux cyberplateformes pour trouver un large éventail de ressources – financement, main-d’œuvre, conception ou idées. Cette approche est-elle efficace ?

Prendre la mesure du Ben Nevis ©John MacPherson/Alamy Stock photo

Le Ben Nevis, en Écosse, est le point culminant du Royaume-Uni. Il a récemment gagné un mètre, passant de 1 344 à 1 345 mètres d’altitude. Bien sûr, la montagne n’a pas, en réalité, grandi : l’équipe d’experts de l’Ordnance Survey (service cartographique de l’État) chargée de la remesurer pour la première fois depuis 1949 dispose aujourd’hui de technologies plus évoluées, notamment du GPS, pour procéder à une évaluation plus précise.

La croissance économique implique une augmentation des besoins en bureaux, logements et infrastructures. L’Irlande a-t-elle les moyens de faire face à la demande ?

Une étudiante pendant une manifestation à Paris ©Denis Prezat/CITIZENSIDE/AFP

Chacun voit midi à sa porte : pour faire face au radicalisme et au terrorisme, les professionnels de la sécurité sont enclins à envisager la force militaire, et ceux du secteur financier à réduire les flux de capitaux.

©Droits réservés

L'innovation numérique est une opportunité pour les pouvoirs publics, les entreprises, les citoyens transformant les rapports qu’ils entretiennent entre eux. Les nouveaux outils numériques bouleversent les relations institutionnelles et le fonctionnement de la société, au bénéfice du « pouvoir d’agir » de chacun, de sa capacité à participer et à contribuer à la décision et à la production. Les exemples sont nombreux, de l’utilisation des réseaux sociaux dans l’émergence de mouvements démocratiques à la mise en commun des ressources dans les domaines du logement ou de la mobilité, en passant par l’association des citoyens à la décision publique sur un budget municipal ou un projet de loi.

Un jour, Kalu, un jeune garçon arraché à un atelier de tissage de tapis au Bihar, a posé une question fondamentale à Bill Clinton, alors président des États-Unis. Au cours de l’entretien, Kalu s’est poliment enquis de ses plans et politiques concernant les enfants du monde et leur situation. Je me souviens très bien comment M. Clinton a essayé d’expliquer à ce garçon qu’il était pratiquement arrivé au bout de son mandat, et qu’il serait prochainement remplacé par quelqu’un qui, en tant que président, serait mieux placé que lui pour lancer des actions et se charger de ces questions. Kalu, avec une grande sincérité, lui a alors demandé : « Pourquoi faut-il être président pour faire quelque chose pour les enfants ? »

Enrichissement mutuel. Sur la carte postale : « Meilleurs voeux depuis Paris, où j'ai travaillé ces sept dernières années. » Charlotte Moreau/L'Observateur de l'OCDE

Quand près d’un million de « boat people » vietnamiens ont fui leur pays à la fin des années 1970 et au début des années 1980 pour chercher refuge ailleurs, ils ont généralement été considérés comme un fardeau, et bien souvent refoulés. Beaucoup ont fini par être autorisés à s’installer aux États-Unis. La plupart ne parlaient pas anglais à leur arrivée, avaient des ressources limitées et peu de compétences professionnelles pertinentes. Pourtant, les réfugiés vietnamiens sont maintenant davantage susceptibles d’occuper un emploi et de percevoir de bons revenus que les individus nés aux États-Unis.

Cliquer pour agrandir

Il y a dix ans, acheter en ligne était la nouvelle mode, aujourd’hui, ce serait devenu la routine. Qu’en est-il réellement ? 

Malgré presque une décennie d’efforts politiques, l’économie mondiale reste convalescente. Les séquelles de la crise sont toujours visibles : croissance atone, chômage obstinément élevé dans plusieurs pays, échanges et investissement en berne, et perte de confiance profonde de la part des citoyens. Toute perspective de voir les économies avancées ou émergentes renouer résolument avec la croissance s’éloigne depuis un an. Toutefois, revenir sur les causes de nos difficultés pourrait nous aider à trouver des solutions.

©Parth Sanyal/REUTERS

Adoptée en 2000, la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît pour la première fois la contribution essentielle des femmes à la prévention et au règlement des conflits. Cette résolution, acte symbolique et appel concret à l’action, confirme ce que nous avons constaté durant notre carrière diplomatique : l’implication des femmes dans les processus de paix accroît sensiblement les chances d’instaurer une paix durable. Depuis, le rôle des femmes dans la préservation et le renforcement de la paix est davantage souligné lors la Journée internationale des femmes, fêtée le 8 mars. Avec raison.

Cliquer pour agrandir

L’absence de crue majeure de la Seine depuis plus d’un demi-siècle a éloigné la crainte d’une inondation de la mémoire collective. Pourtant, la croissance urbaine et la densité des réseaux de transports ou d’énergie autour de la capitale française ont accru l’exposition à un tel risque. 

La crise actuelle des réfugiés nécessite une réponse audacieuse, systématique et mondiale. Dans le même temps, les pays de l’OCDE devraient adapter leurs politiques afin de favoriser l’intégration des réfugiés appelés à rester dans leur pays d’accueil. Si cette démarche implique des coûts initiaux importants, elle est aussi essentielle pour bénéficier à moyen et à long terme d’importants avantages économiques et sociaux.

Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017