Si l’heure est à la protection de  l’environnement et aux stratégies de  croissance « verte », les décideurs publics  seraient bien inspirés de mettre aussi le cap  sur l’économie bleue.

Vous allez acheter  un biberon, un vélo,  une voiture, et vous  avez des doutes sur  sa conception ? Selon l’OCDE, les produits  mal conçus, parfois sources de décès et de  blessures graves, coûtent à l’échelle mondiale  plus d’un billion de dollars chaque année.  

©Reuters/Stringer Mexico

Il y a près de vingt ans, en mai 1994, le  Mexique est devenu le premier pays  d’Amérique latine à adhérer à l’OCDE. En  1996, le secrétaire général de l’OCDE de  l’époque, Jean-Claude Paye, et le ministre  mexicain des Affaires étrangères d’alors,  aujourd’hui secrétaire général de l’OCDE,  Angel Gurría, inauguraient le Centre OCDE  de Mexico. Initialement, il s’agissait de  promouvoir les publications de l’OCDE au  Mexique et dans l’ensemble de l’Amérique  latine. Depuis, cette mission inclut d’autres  tâches, notamment celles de « diffuser et  promouvoir de meilleures politiques et les  rendre accessibles aux gouvernements et aux  acteurs économiques et sociaux d’Amérique  latine pour assurer une vie meilleure aux  citoyens de la région ».

©OCDE/John Tarver

L’OCDE s’est muée en guide pour les politiques publiques – nationales, régionales et locales – les plus diverses, avec l’objectif affiché de promouvoir le progrès humain. Mais, dans son évolution actuelle, prend-elle une voie nouvelle ou reste-t-elle captive de son passé ?

L’OIT estime qu’au moins 2,45 millions de personnes dans le monde sont actuellement victimes d’exploitation au travail, et qu’en outre 1,2 million font l’objet d’un trafic d’êtres humains chaque année, tant au niveau international que dans leur propre pays. Parmi elles, 80 % sont des femmes et des filles, selon l’ONU.

Une chute historique des dépenses de santé en Europe

Chasse aux déficits oblige, les budgets de santé en Europe ont été mis à la diète. D’une progression annuelle moyenne de 4,6 % entre 2000 et 2009, les dépenses de santé par habitant sont passées à -0,6 % en 2010. C’est la première chute des dépenses de santé en Europe depuis 1975. 

Lire la suite

Le gouvernement du Royaume-Uni a établi une carte du monde montrant les différents effets du changement climatique région par région. Cette carte, qui a été présentée au Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría par l'ambassadeur britannique à l'OCDE, Dominic Martin, montre l'impact potentiel d'une hausse de 4 °C de la température moyenne mondiale sur la planète.

Après une année éprouvante marquée par le pessimisme, nous entrevoyons les premiers signes d'une reprise économique. Les mesures économiques et financières résolues prises par les gouvernements tout au long de l'année commencent à produire leurs effets.

Le Secrétaire général Angel Gurría a participé, à la tête d’une mission de haut niveau composée d’économistes et d’experts de l’environnement de l’OCDE, à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, en décembre à Bali. Dans cet extrait de l’une de ses interventions, M. Gurría évoque quelques raisons pour lesquelles l’économie et les marchés doivent être au coeur de toute stratégie de lutte contre le changement climatique.

Brice Lalonde OCDE/David Sterboul

Brice Lalonde, qui préside la Table ronde de l’OCDE sur le développement durable depuis février 2007, a été nommé ambassadeur de France des négociations sur le changement climatique.

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, devant la Conférence de Bali sur les changements climatiques, en décembre 2007
©L’Observateur de l’OCDE n° 264/265, décembre 2007-janvier 2008

La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à Bali en décembre 2007, fut chargée en enjeux politiques et en émotions. Mais a-t-elle donné des résultats, et que reste-t-il à faire ? L’ambassadeur de Nouvelle-Zélande pour le Changement climatique nous donne son point de vue.

Brice Lalonde

Entretien avec Brice Lalonde, Président de la Table ronde sur le développement durable. «On ne peut gérer l’environnement sans une économie forte.»
Il paraît évident que des interactions existent entre le développement et les changements climatiques, mais les spécialistes du climat et les experts du développement travaillent-ils pour autant de concert ? Si ce n’est pas le cas, il est temps d’agir, comme l’a souligné le forum mondial de l’OCDE sur le développement durable : développement et changement climatique, qui s’est tenu les 11 et 12 novembre 2004 à l’OCDE.

Il y a 50 ans paraissait le premier numéro de L'Observateur de l'OCDE. Cet entretien avec Anker Randsholt, premier rédacteur-en-chef du magazine, bien que publié il y a 10 ans à l'occasion du 40ème anniversaire, reste d'actualité à bien des égards.  

François Hollande à l'OCDE : relever le « triple défi » de la France

Le Président de la République française a rencontré les chefs du FMI, de la Banque mondiale, de l'OMC, de l'OIT et de l'OCDE, au siège de celle-ci, le lundi 29 octobre. Dans son introduction, le Président Hollande a noté que c'était « la première fois que le Président de la République en France a rendez-vous avec les cinq grandes Organisations Internationales ». 

Lire la suite

OCDE/Hervé Cortinat

Voici les conclusions adoptées lors de la Réunion du Conseil au niveau des ministres, le 24 mai 2012. Le Résumé de la présidence et d’autres informations sur la réunion sont disponibles sur www.oecd.org/rcm

La Semaine de l'OCDE
à Paris du 22 au 24 mai

Créer des emplois et trouver un nouveau modèle de croissance économique durable pour tous : une tâche difficile, mais réalisable si les pouvoirs publics et les citoyens s'y attellent tous ensemble. C'est l'occasion qu'offre la Semaine de l'OCDE 2012, qui comprend à la fois la Réunion ministérielle annuelle et le Forum de l’OCDE.

Lire la suite

Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, Karen Kornbluh, ambassadeur des États-Unis auprès de l’OCDE et Geena Davis, actrice américaine « oscarisée » et fondatrice du Geena Davis Institute on Gender in Media, lors de la conférence préparatoire au G20 intitulée « Growing Economies through Women’s Entrepreneurship » (« L’entreprenariat féminin, vecteur de croissance »), le 31 octobre 2011, coorganisée par l’OCDE et le gouvernement américain. Les questions liées au rôle des femmes, une priorité de longue date pour l’OCDE, ont fait l’objet d’une attention particulière lors de la réunion du Conseil ministériel de 2011, au cours de laquelle les ministres ont insisté sur l’autonomisation économique des femmes comme condition essentielle d’une croissance économique forte et équitable.

©OCDE

Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre française de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et le professeur de l’université de Columbia Joseph Stiglitz, le 12 octobre 2011, lors de la conférence « Deux ans après le rapport Stiglitz-Sen- Fitoussi : quelles mesures du bien-être et de la soutenabilité ? », à l’occasion de la publication du rapport Comment va la vie ?, fruit de l’Initiative « Vivre mieux » de l’OCDE.

La collection intégrale des Études économiques de l’OCDE par pays est désormais disponible sur iLibrary, la bibliothèque en ligne de l’OCDE.
Publiées régulièrement depuis la création de l’OCDE en 1961 et à l’occasion du 50e anniversaire de l’organisation, ces archives en ligne offrent une perspective historique sans équivalent des évolutions économiques intervenues dans les pays de l’OCDE.

Incertitudes face à l’avenir, désir de trouver de nouvelles manières de gérer nos économies et de participer au débat sur la mise en oeuvre de politiques meilleures pour une vie meilleure : tel était l’état d’esprit perceptible des participants au Forum de l’OCDE, les 24 et 25 mai derniers. 

Discours de Mme Hillary Rodham Clinton, Secrétaire d’État des États-Unis et présidente de la réunion du Conseil de l’OCDE au niveau des ministres 2011, à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de l’OCDE, le 25 mai 2011

Alors qu’elle s’apprête à souffler ses 50 bougies, l’OCDE doit continuer à être toujours plus pertinente, utile et ouverte au sein de la nouvelle architecture de gouvernance mondiale, affirme Angel Gurría dans cet extrait des observations qu’il a formulées à l’occasion du renouvellement de son mandat de Secrétaire général.*

Les défis économiques structurels et la préparation de la reprise, tels étaient les thèmes dominants des débats lors de la réunion du Conseil au niveau des ministres 2010, présidée par M. Silvio Berlusconi, Président du Conseil italien. Parmi les autres questions à l’ordre du jour : les défis budgétaires, l’emploi, la croissance verte, l’innovation, le développement, les échanges et l’investissement, ainsi que le progrès social. Résumé des conclusions.

Le professeur Angus Maddison, décédé le 24 avril, était un économiste hors-pair et une légende de l’OCDE. De fait, il a rejoint l’OCDE avant même qu’elle n’existe. En 1952, il est devenu membre de ce qui était, à l’époque, la direction de l’Économie et des Statistiques de l’Organisation européenne de coopération économique, l’OECE. Lorsque l’OECE est devenue l’OCDE en 1961, il a mis son grand intérêt pour les statistiques, leur mesure et leur précision, au service des questions de développement.

Les pays de l’OCDE ont convenu d’inviter l’Estonie, Israël et la Slovénie à devenir membres de l’Organisation. Le nombre de membres s’élèvera ainsi à 34.

Alors que les pays tentent de maintenir leur compétitivité à l’échelle mondiale, d’améliorer la flexibilité et la réactivité de leurs marchés du travail et de gérer le vieillissement de leur population, l’OCDE lance un Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA). Ce programme vise à évaluer le savoir-faire des individus, la manière dont ils l’appliquent sur leur lieu de travail, ainsi que la manière dont de meilleures compétences conduisent à de meilleurs emplois, une productivité accrue, et, en fin de compte, à de meilleurs résultats économiques et sociaux. Le but du programme est d’aider les gouvernements à comprendre comment l’éducation et les programmes d’apprentissage peuvent développer le savoir-faire et les compétences nécessaires aux individus pour participer pleinement à nos sociétés du savoir.

La coordination des efforts internationaux en réponse à la crise économique a été saluée par le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurría, la Chancelière allemande Angela Merkel, le Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy, le Directeur général de l’Organisation internationale du travail Juan Somavia, le Directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss- Kahn et le Président de la Banque mondiale Robert B. Zoellick. Ils ont délivré une déclaration commune à la presse le 28 avril 2010, appelant à continuer « les efforts internationaux dans le but de garantir une reprise durable dans le secteur financier et de renforcer la croissance à long terme, ainsi que de gérer l’impact de la crise sur les pays pauvres et les populations vulnérables. » Pour la déclaration complète, voir www.ocde.org

Le Chili va devenir le 31ème pays membre de l’OCDE. C’est un événement mémorable, comme en témoignent ces extraits des discours prononcés à Santiago du Chili, le 11 janvier 2010, par Michelle Bachelet, Présidente du Chili et Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, après la signature par la République du Chili de l’accord d’adhésion à la Convention de l’OCDE.

Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017