©Andrew Wheeler/OCDE

Vous souhaitez faire carrière dans l’élaboration des politiques mondiales ? Devenez JP à l’OCDE !

©OECD/Michael Dean

Les ministres de l’Agriculture et les représentants des 34 pays membres de l’OCDE et de l’UE, ainsi que de l’Afrique du Sud, de l’Arabie saoudite, de l’Argentine, du Brésil, de la Colombie, du Costa Rica, de l’Indonésie, de la Lettonie, de la Lituanie, du Pérou, de la Roumanie, de l’Ukraine, du Vietnam, ainsi que les représentants du BIAC, de la FAO, du FIDA, de l’IFPRI, de l’OMC, de l’ONU et du TUAC, se sont réunis à Paris pour la première fois depuis six ans, pour se pencher sur les défis et les opportunités qui se présentent au système alimentaire mondial, autour du thème « Des politiques meilleures pour un système alimentaire mondial productif, durable et résilient ». Les ministres Stéphane Le Foll (France) et Tom Vilsack (États-Unis), coprésidents de la réunion, ont dirigé pendant une journée et demie des discussions nourries sur le futur de l’agriculture et sur son rôle dans l’avenir du monde. Accompagnés de M. Angel Gurría, secrétaire général de l’OCDE, ils ont ouvert la conférence ministérielle par une présentation de leur vision commune du secteur aux journalistes conviés et à d’autres invités.

Ces extraits de blogs sont retranscrits avec l’aimable autorisation d’OECD Insights, OECD Education & Skills Today, OECD Eroscope, Wikigender, Wikiprogress et d’autres plateformes de contenus et de médias sociaux gérées par l’OCDE.

Ces extraits d’articles de blogs proviennent de OECD Insights, OECD Education & Skills Today, Wikigender, Wikiprogress ainsi que d’autres plateformes de contenus et médias sociaux gérés par l’OCDE.

Filippo Grandi ©Andrew Wheeler/OECD

Lors d’une conférence conjointe de haut niveau organisée à Paris en janvier, les dirigeants de l’OCDE et de l’Office du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont appelé les États à intensifier leurs efforts pour aider les réfugiés à s’intégrer et à participer aux sociétés et économies européennes.

Sept ans après avoir créé le portail Wikigender en anglais, le Centre de développement de l’OCDE en a lancé la version française le 16 décembre 2015. Le ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, l’Organisation internationale de la francophonie et l’Agence française de développement ont été associés à cet événement.

Jean Julien

Le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría a condamné ce soir, au nom de l'Organisation et dans les termes les plus fermes, les attentats terroristes et barbares perpétrés à Paris pendant la soirée du 13 novembre. Il a exprimé ses plus sincères condoléances et sa solidarité à la France et au peuple français, à la Ville de Paris et à ses citoyens à la suite de ces terribles attentats.

Li Keqiang, Premier ministre chinois, est accueilli par le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurría lors d’une visite historique au siège de l’Organisation le 1er juillet 2015.

Le 1er juillet, la République populaire de Chine a rejoint le Centre de développement de l’OCDE, étape importante dans la transformation de la Chine et sa transition vers un nouveau modèle de croissance.

©Shadi Hatem/Anadolu Agency/AFP

Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron s'est rendu à l'OCDE le 18 septembre pour s'entretenir des perspectives et réformes économiques en France avec le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría.

©Ministry of Commerce of China

« La croissance rapide n’a plus de secrets pour la Chine », a déclaré Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, lors de la présentation de la nouvelle Étude économique de la Chine le 20 mars. « Il s’agit maintenant de s’assurer que la croissance future soit plus durable et inclusive. » 

Christiane Taubira ©Andrew Wheeler/OCDE

« Il est intolérable que la corruption entame les moyens de la puissance publique ». C’est avec ces mots que Christiane Taubira, ministre française de la Justice, a présenté la publication du premier Rapport de l’OCDE sur la corruption transnationale au siège de l’Organisation à Paris le 2 décembre dernier. « Pour combattre la corruption transnationale, il nous faut disposer de normes internationales et les travaux de l’OCDE sont essentiels pour produire ces données comparables », a-t-elle ajouté.

Droits réservés

Nouvelle Chef économiste nommée

Osman Orsal/Reuters

Pour la liste complète des discours et allocutions en français, anglais et autres langues, voir www.oecd.org/fr/presse/discoursdusecretairegeneral

Veuillez noter que la plupart des réunions ne sont pas ouvertes au public ni aux médias mais sont mentionnées pour information. Sauf indication contraire, toutes les réunions se tiennent à Paris. Une liste plus complète et mise à jour chaque semaine est disponible sur www.oecd.org/fr/presse/calendrierdesevenements.

Sage remise en question au Forum 2014 de l'OCDE; plus de photos sur www.flickr.com/photos/oecd/sets © OCDE/ Julien Daniel

Gabriel García Márquez a écrit un jour : « La sabiduría nos llega cuando ya no sirve para nada » ( « La sagesse vient à nous lorsqu’elle ne sert plus à rien » ). Ce Forum de l’OCDE sera l’occasion de prouver le contraire. Après six années de crise, le monde a d’urgence besoin de notre sagesse, de notre inspiration et de nos idées novatrices. Plusieurs milliards de personnes sont dans l’attente de cette idée nouvelle, qui pourrait naître ici, à l’OCDE. 

Fumio Kishida, ministre des Affaires étrangères du Japon, et Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE, lors de la conférence de presse de clôture de la Réunion ministérielle du Conseil, 7 mai 2014 ©OCDE/ Hervé Cortinat

Conclusions politiques de la Réunion du Conseil 2014 

©Osman Orsal/Reuters

Pour la liste complète des discours et allocutions en français, anglais et autres langues, voir www.oecd.org/fr/presse/discoursdusecretairegeneral 

Il y a 50 ans, le 22 novembre 1963, Le Président des États-Unis John F Kennedy était assassiné à Dallas, Texas. L'onde de choc de cette tragédie ébranla le monde et se fait encore sentir aujourd'hui. L'OCDE est un hommage vivant rendu à son héritage, comme l'évoque cette nécrologie écrite par Thorkil Kristensen, le premier secrétaire général de l'OCDE. Voir aussi notre Focus. Photo ©JF Kennedy Library

Le 19 septembre, l’OCDE a défini clairement les étapes de l’adhésion de la Colombie, renforçant sa détermination à accroître le nombre de ses membres pour accueillir davantage d’économies émergentes. Le 16 octobre, elle a également publié une feuille de route pour l’adhésion de la Lettonie.

Le Costa Rica est devenu le 45e pays à adhérer à la Déclaration de l’OCDE sur l’investissement international et les entreprises multinationales, instrument qui devrait aider le pays à attirer davantage d’investissements étrangers de meilleure qualité et à encourager une conduite responsable des entreprises. 

©REUTERS/Kyodo Kyodo

Le 11 mars 2011, un séisme d’une magnitude de 9 frappait l’est du Japon, suivi d’un gigantesque tsunami et d’un accident nucléaire. Ces événements conjugués provoquaient une catastrophe sans précédent, causant la mort ou la disparition de plus de 19 000 personnes et des dégâts matériels considérables.

Si l’heure est à la protection de  l’environnement et aux stratégies de  croissance « verte », les décideurs publics  seraient bien inspirés de mettre aussi le cap  sur l’économie bleue.

Vous allez acheter  un biberon, un vélo,  une voiture, et vous  avez des doutes sur  sa conception ? Selon l’OCDE, les produits  mal conçus, parfois sources de décès et de  blessures graves, coûtent à l’échelle mondiale  plus d’un billion de dollars chaque année.  

©Reuters/Stringer Mexico

Il y a près de vingt ans, en mai 1994, le  Mexique est devenu le premier pays  d’Amérique latine à adhérer à l’OCDE. En  1996, le secrétaire général de l’OCDE de  l’époque, Jean-Claude Paye, et le ministre  mexicain des Affaires étrangères d’alors,  aujourd’hui secrétaire général de l’OCDE,  Angel Gurría, inauguraient le Centre OCDE  de Mexico. Initialement, il s’agissait de  promouvoir les publications de l’OCDE au  Mexique et dans l’ensemble de l’Amérique  latine. Depuis, cette mission inclut d’autres  tâches, notamment celles de « diffuser et  promouvoir de meilleures politiques et les  rendre accessibles aux gouvernements et aux  acteurs économiques et sociaux d’Amérique  latine pour assurer une vie meilleure aux  citoyens de la région ».

©OCDE/John Tarver

L’OCDE s’est muée en guide pour les politiques publiques – nationales, régionales et locales – les plus diverses, avec l’objectif affiché de promouvoir le progrès humain. Mais, dans son évolution actuelle, prend-elle une voie nouvelle ou reste-t-elle captive de son passé ?

L’OIT estime qu’au moins 2,45 millions de personnes dans le monde sont actuellement victimes d’exploitation au travail, et qu’en outre 1,2 million font l’objet d’un trafic d’êtres humains chaque année, tant au niveau international que dans leur propre pays. Parmi elles, 80 % sont des femmes et des filles, selon l’ONU.

Une chute historique des dépenses de santé en Europe

Chasse aux déficits oblige, les budgets de santé en Europe ont été mis à la diète. D’une progression annuelle moyenne de 4,6 % entre 2000 et 2009, les dépenses de santé par habitant sont passées à -0,6 % en 2010. C’est la première chute des dépenses de santé en Europe depuis 1975. 

Lire la suite

Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016