Plus d’aide, plus d’effort

Cliquer pour agrandir

Selon la dernière édition du Rapport annuel de l’OCDE sur la Coopération pour le développement, les principaux pays donneurs ont accru leurs efforts d’aide mais ils ont encore un long chemin à parcourir pour respecter les engagements pris à la Conférence des Nations unies sur le financement du développement tenue à Monterrey, au Mexique, en 2002.

Pour la première fois depuis plusieurs années, l’aide internationale a beaucoup augmenté en 2002 puisqu’elle est passée à US$58 milliards, contre US$52 milliards en 2001 à prix et taux de change courants. Les engagements pris à Monterrey prévoient que les apports d’aide se montent à US$75 milliards d’ici 2006, ce qui serait la plus forte progression observée au cours des 43 années d’existence du Comité d’aide au développement (CAD), lequel coordonne les politiques d’aide au développement des principaux pays donneurs du monde. Cependant, beaucoup dépend des décisions que prendront cinq grands pays de l’OCDE – les États-Unis (plus grand donneur en dollars), l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l’Italie – car leurs budgets pour 2004 laissent subsister un écart considérable qu’ils devront combler s’ils veulent concrétiser leurs promesses. Même si l’objectif était atteint en 2006, les apports d’aide représenteraient moins de 0,3 % du revenu national brut global des membres du CAD-OCDE, contre 0,7 % recommandé par l’ONU. Cinq pays ont atteint ou dépassé l’objectif de l’ONU en 2002 : le Danemark, la Norvège, la Suède, les Pays-Bas et le Luxembourg. D’après le Rapport sur la Coopération pour le développement, la plupart des sept Objectifs du millénaire pour le développement devant être réalisés d’ici 2015, risquent de ne pas être atteints dans la plupart des régions du monde, en particulier en Afrique subsaharienne. © L’Observateur de l’OCDE, N°242, Mars 2004


Données économiques

PIB +0,7% T2 2017
Échanges exp +1.4% ; imp +1.7% T1 2017
Inflation annuelle 2,3% septembre 2017
Chômage 5.7% septembre 2017
Mise à jour: 14 nov 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017