Risques futurs

Les risques émergents du XXIe siècle : Vers un programme d’action

Le début du XXIe siècle a été marqué par une peur mondiale, celle du « bogue de l’an 2000 », qui menaçait de réduire à l’impuissance les ordinateurs de toute la planète, ainsi que les outils technologiques tributaires de l’informatique, notamment les systèmes de contrôle de la circulation aérienne, les salles d’urgence des hôpitaux et les marchés boursiers. Ces dysfonctionnements ont été évités. Néanmoins, le virus SRAS suscite depuis peu dans le monde entier un sentiment de peur lié à la rapidité de sa propagation, tandis que les craintes d’attaque chimique se sont traduites par des ventes de masques à gaz sur tout le territoire des États-Unis.

Apparemment, tandis que le monde devient plus petit et plus avancé technologiquement, les risques augmentent. La publication intitulée Les risques émergents du XXIe siècle examine non seulement la nature changeante de ces risques, mais aussi la capacité de nos sociétés à les gérer. Les cinq catégories traitées – les catastrophes naturelles, les accidents industriels, les maladies infectieuses, le terrorisme et la sécurité des aliments – ne sont hélas que trop familières. Quelles sont les tendances et les forces qui modèlent les risques auxquels nous serons confrontés au cours des prochaines décennies, quels systèmes vitaux sont les plus vulnérables, et comment les gouvernements peuvent-ils le mieux se préparer à gérer ces futures situations d’urgence ?La collecte d’informations constitue un premier pas. D’après la Base de données internationale sur les catastrophes de l’OFDA (Bureau d’aide aux victimes de catastrophes à l’étranger) et le Centre de recherche sur l’épidémiologie des désastres, un événement est considéré comme une catastrophe lorsque 10 personnes sont déclarées décédées ou 100 personnes sont affectées, si une aide internationale est officiellement demandée, ou encore si l’état d’urgence est instauré. La base de données révèle une brusque augmentation du nombre de catastrophes naturelles, qui est passé d’une centaine dans le monde entier en 1970 à plus de 350 en 2000. De même, les catastrophes technologiques sont passées de 50 en 1980 à 300 en 2000.Le rapport souligne également que la perception du risque constitue en soi un facteur susceptible de déboucher sur des mesures de précaution tardives ou exagérées. La cybercriminalité, les attentats terroristes et certaines catastrophes naturelles exigent que l’on porte un regard critique à la fois sur la sécurité des systèmes organisés en réseau, et sur l’infrastructure sociale qui les rend vulnérable. Référence« Un avenir à haut risque », L’Observateur de l’OCDE N° 235, décembre 2002.


Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017