L’avenir sourit aux télécoms

Cliquez pour agrandir

Si pour certains le silence est d’or, pour d’autres la parole est source d’une activité très profitable. Malgré l’éclatement de la bulle technologique en 2001, l’avenir de l’industrie des télécommunications s’annonce radieux selon l’édition 2003 des Perspectives des communications de l’OCDE. Entre 1980 et 2001, ce secteur a doublé son niveau d’investissement. De ce fait, les recettes ont fortement progressé pour atteindre US$878 milliards pour les opérateurs provenant de la zone OCDE en 2001.

Cette expansion tenait essentiellement à deux grandes sources de croissance : les communications sans fil et Internet. Les recettes des services offerts par les téléphones portables ont atteint US$264,8 milliards en 2001, soit 10 fois plus que 10 ans auparavant. Les recettes de la téléphonie mobile cellulaire représentent désormais un tiers des recettes totales du secteur. Bien que l’incidence d’Internet soit difficile à apprécier, celui-ci a entraîné une progression de la demande de services d’accès aux réseaux fixes et de transmission sans fil de données, qui dans les deux cas revêtent une importance croissante pour les recettes.Mais la médaille a eu son revers. Plusieurs opérateurs dont le chiffre d’affaires dépassait US$1 milliard ont disparu de façon spectaculaire du marché, notamment Global Crossing et Worldcom. Depuis 2002, les grands acteurs du secteur s’efforcent de stabiliser leur situation financière et ils ont de façon générale engagé la restructuration nécessaire pour soutenir la concurrence dans un nouvel environnement caractérisé par des services accrus au consommateur. Les structures de tarification sur le marché du sans fil vont sans doute également être refondues. Le principal défi pour les gouvernements des pays de l’OCDE est de faire en sorte que les marchés des télécommunications restent ouverts, pour que la concurrence dans le secteur permette de nouvelles innovations. Assurer la libéralisation des marchés de l’accès local et leur ouverture à la concurrence seraient notamment un grand pas en avant.


Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017