Non au financement du terrorisme

OCDE Observateur
Le Groupe d’action financière (GAFI) qui conduit la campagne internationale contre le blanchiment de capitaux, et opère à partir du siège de l’OCDE, vient d’inviter tous les pays du monde à s’associer à l’exercice d’auto-évaluation déjà mené par les membres du GAFI pour déterminer si les systèmes financiers de chaque pays sont en mesure de lutter contre le financement du terrorisme. Cet appel a été lancé à la fin d’une réunion plénière extraordinaire du GAFI à Hong Kong, fin janvier. Dès le mois de juin, le GAFI entreprendra d’identifier les juridictions qui ne disposent pas demécanismes adéquats pour lutter contre le financement du terrorisme.
Tous les membres du GAFI ont déjà évalué leurs propres systèmes sur la base de huit recommandations spéciales contre le financement du terrorisme, adoptées en octobre lorsque le GAFI a élargi sa mission, jusque-là limitée au blanchiment des capitaux, à la lutte contre le financement du terrorisme. Ces recommandations prévoient l’incrimination du financement du terrorisme, des actes terroristes et des organisations terroristes, le gel et la confiscation des biens des terroristes, et l’apport aux autres pays del’assistance la plus large possible dans leurs enquêtes sur le financement du terrorisme. « Partout dans le monde, des pays unissent leurs efforts pour refuser aux terroristes, et à ceux qui les soutiennent, l’accès au système financier international » a déclaré la présidente du GAFI, Clarie Lo, après la réunion. Les pays qui souhaiteraient répondre au questionnaire d’auto-évaluation sur le financement du terrorisme devront le faire avant le 1er mai 2002. Ce questionnaire est disponible sur le site www.fatf-gafi.org et le GAFI est prêt à aider les pays non-membres à se conformer aux recommandations spéciales.


Données économiques

PIB +0,7% T2 2017
Échanges exp +1.4% ; imp +1.7% T1 2017
Inflation annuelle 2,2% août 2017
Chômage 5.8% août 2017
Mise à jour: 20 oct 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017