La coopération mondiale à l’ordre du jour du deuxième mandat de M. Johnston

La coopération sera l’idée-force du deuxième mandat de cinq ans du Secrétaire général de l'OCDE, Donald Johnston, qui débutera en juin 2001, à l’heure où les pays membres de l'OCDE s’appliquent à faire bénéficier les citoyens de tous les pays de l’interdépendance et de la mondialisation caractéristiques de l’économie et de la société d'aujourd’hui.
L’OCDE a annoncé le renouvellement du mandat de M. Johnston à l’occasion de la cérémonie organisée en décembre pour célébrer l’admission de la Slovaquie en qualité de 30ème membre de l'organisation. Au cours des quatre dernières années, M. Johnston, ancien membre du gouvernement canadien, a recentré les priorités de l'organisation et supervisé un processus visant à améliorer son efficience, notamment par une réduction de son budget général. Il a également resserré les liens de l'OCDE avec les principales économies non-membres, comme en témoignent l’accord de coopération signé avec la Russie et le renforcement des relations avec la Chine. L'OCDE collabore désormais à des degrés divers avec 70 pays non-membres.Les priorités de l'OCDE pour les cinq prochaines années se concentreront sur les domaines où la coopération multilatérale peut aider les citoyens de tous les pays à bénéficier de la mondialisation de l’économie.« Nous devons ensemble faire en sorte que la mondialisation serve les intérêts de tous, en particulier des plus exposés aux mutations rapides du monde développé et des pauvres du monde en développement », c’est ainsi que s’est exprimé M. Johnston lors d’une conférence sur la politique internationale au XXIe siècle qui s’est tenue le 11 décembre à Berlin. « Il nous appartient de sortir 1.2 milliard d’êtres humains de la pauvreté la plus sordide en favorisant dans nos propres pays des échanges commerciaux et un développement durables. …..Un développement durable sur les plans environnemental, économique et social est parfaitement compatible avec l’évolution d’un marché international juste et prospère … mais cela ne peut se faire sans de solides appuis stratégiques et une vaste coopération internationale. » Juriste de formation, M. Johnston a occupé plusieurs postes ministériels au sein du gouvernement canadien, notamment celui de Président du Conseil du Trésor. Il a pris ses fonctions à l’OCDE le 1er juin 1996.


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017