Une action déterminée s’impose pour atteindre les objectifs de Kyoto

Agence internationale de l'energie
Les pays de l’OCDE devront engager une action déterminée s’ils veulent atteindre leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre en vertu du Protocole de Kyoto, affirme l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son rapport World Energy Outlook 2000. Faute d’un renforcement des politiques et mesures en vigueur dans les pays de l’OCDE, l’AIE prévoit que les émissions de CO2 liées à l’énergie resteront sensiblement supérieures en 2010 au niveau fixé par le Protocole de Kyoto. Selon les projections présentées dans World Energy Outlook 2000, l’utilisation d’énergie dans le monde et les émissions connexes de CO2 continueront de croître régulièrement au cours des 20 prochaines années. Entre 1997 et 2020, l’AIE table sur une progression de 57 % de la demande mondiale d’énergie primaire et sur une hausse de 60 % des émissions de CO2 provenant de la combustion de combustibles fossiles. En 2020, les combustibles fossiles représenteront 90 % de la palette énergétique mondiale, soit légèrement plus qu’en 1997. Parallèlement, la demande mondiale d’énergie sera caractérisée par d’importants glissements régionaux, la part des pays de l’OCDE déclinant à mesure que celle des pays en développement augmentera. Les échanges internationaux d’énergie, notamment de pétrole et de gaz, connaîtront une forte hausse. Selon le rapport, la dépendance à l’égard des importations de pétrole et de gaz s’amplifiera considérablement dans les principales régions consommatrices, parmi lesquelles les pays de l’OCDE et les économies dynamiques d’Asie. La dernière édition du rapport World Energy Outlook a été remise à la sixième Conférence des Parties à la Convention-cadre sur les changements climatiques, tenue en novembre à La Haye.
Références AIE, World Energy Outlook 2000, Paris, 2000.


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017